Mini radars tourelle : vitesse, téléphone, distances, ceinture, la police teste un système capable de relever 4 infractions

Les mini radars tourelle arrivent : la police teste des cabines plus discrètes en Ile-de-France sur l’A15. Ces super radars conçus par Idemia peuvent flasher la vitesse, le défaut de port de ceinture, le téléphone au volant et les distances de sécurité. Le ministère de l’Intérieur aurait l’intention de les déployer partout en France à l’horizon 2021.

radar automatique france
Un radar fixe classique / Crédits : Willy DURCZOK via Flickr

Si vous êtes francilien, vous avez sans doute remarqué sur l’A15 dans le sens Paris-province, au niveau de l’aire de Pierrelaye un tronçon d’autoroute particulièrement chargé de radars. Or, à bien y regarder, chaque cabine est différente. Le tronçon semble servir essentiellement à tester de nouveaux modèles, et seul le dernier radar – un radar tourelle discriminant classique – verbalise réellement les automobilistes.

Or, comme l’ont remarqué il y a quelques temps le magazine Autoplus et le blog radar-auto.com, la portion comprend également un mini radar tourelle qui préfigure les appareils que le ministère de l’Intérieur compte déployer à l’horizon 2021. D'emblée on comprend que ce qui va rendre ce radar particulièrement redoutable, c’est sa discrétion.

Le boîtier fait à peine 30 cm de large pour 1 mètre de haut et il est monté sur un mât, un peu comme les radars feux rouges qui peuvent être eux aussi très discrets. Dans la portion de test actuelle, deux radars sont montés au même emplacement : l’un pour flasher le véhicule à l’avant, l’autre à l’arrière. Ce qui le rend plus visible. Mais à terme, une seule cabine sera requise.

Or ce n’est pas la seule chose qui va le rendre très redoutable. Il hérite également de la technologie multi-infractions développée par Idemia pour les « super radars tourelle » Mesta Fusion 2. Ils peuvent ainsi verbaliser les automobilistes aussi bien pour dépassement des limites de vitesse autorisée, non-port de la ceinture, non-respect des distances de sécurité ou utilisation du téléphone au volant.

Lire également : Radars tronçons – la CNIL est très inquiète, l’Etat gère mal les données personnelles

De par leur petite taille, ces radars ont pour vocation à être installés en agglomération. Un porte-parole de la sécurité routière cité par BFM TV explique que les tests ont commencé l’année dernière et que ces radars seront déployés sur tout le territoire, après une phase d’expérimentation, partout sur le territoire. Pour vous donner une idée de ce à quoi ça ressemble, le blog radars-auto.com montre dans son article plusieurs photo de ce nouveau radar



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !