Lyft veut recycler les batteries de ses trottinettes électriques avec l’aide d’un ancien cadre de Tesla

 

Lyft, l'un des principaux opérateurs de trottinettes électriques du marché, a décidé de donner une seconde vie à sa flotte de vélos et de trottinettes électriques accessibles en libre-service. Pour ce faire, l'entreprise s'est associée à Redwood Materials, une société spécialisée dans le recyclage de batteries fondée par un ancien cadre de Tesla.

lyft recyclage batteries
Crédits : Lyft

Avec Uber, Lyft fait partie des principales entreprises de location de voitures avec chauffeur. Mais ce n'est pas la seule corde à son arc puisque l'entreprise américaine est également opérateur de vélos et trottinettes électriques. La société est d'ailleurs le plus important opérateur aux Etats-Unis. Elle est notamment à la tête du Citi Bike de New-York, le “25e réseau de transport en commun le plus utilisé” du pays d'après la compagnie.

Or et dans une volonté de réduire l'empreinte carbone de cette activité, la marque vient d'annoncer un partenariat avec Redwood Materials, une société spécialisée dans le recyclage de batteries. Cette entreprise a été fondée par un ancien cadre de Tesla, à savoir Jeffrey Straubel, ex-directeur de la division Technologies chez le constructeur automobile. Redwood Materials travaille déjà avec de nombreux acteurs de l'industrie automobile comme Toyota, Ford, Nissan ou encore Amazon.

A lire également : La ville de Paris pourrait bien interdire les trottinettes en libre-service

Lyft s'allie à Redwood Materials pour recycler les batteries de ses trottinettes électriques

Via cet accord, Lyft veut donner une seconde vie aux batteries de sa gigantesque flotte de vélos et de trottinettes électriques en libre-service. En effet, la compagnie veut s'assurer que les batteries de ces véhicules ne finissent pas en décharge à la fin de leur durée de vie, qui est actuellement de 5 ans.

Nous avons vraiment essayé de boucler la boucle et de recycler tous nos vélos et scooters en dirigeant soit les composants vers des recycleurs spécialisés, soit les batteries vers des partenaires comme Redwood qui peuvent les traiter et les remettre dans la chaîne d'approvisionnement mondiale”, explique Antoine Kunsch, responsable du programme de durabilité chez Lyft.

Comment va se dérouler ce partenariat ? Lyft va récupérer les batteries vides des vélos et trottinettes électriques via les différentes équipes d'exploitation présentes sur le terrain, avant de les expédier aux installations de Redwood situées dans le nord du Nevada. Redwood se chargera alors de déterminer quelles parties des batteries sont réutilisables, comme les connecteurs, les fils, les plastiques, etc.

Ensuite, Redwood récupèrera et raffinera les éléments essentiels à la fabrication d'autres batteries, comme le cuivre, le nickel et le cobalt. Ces matériaux raffinés pourront ensuite être réintégrés dans le processus de fabrication des batteries. Notez que Lyft n'est pas le seul opérateur à recycler ses batteries. C'est également le cas de Lime, qui se sert des batteries usagées de ces trottinettes électriques pour fabriquer des enceintes Bluetooth.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !