Ransomware Petya : comment se protéger de cette nouvelle menace mondiale ?

De nombreuses entreprises du monde entier sont actuellement touchées par le ransomware Petya, un virus très virulent bloquant complètement l’accès au disque dur d’un ordinateur. Découvrez comment vous protéger de cette nouvelle menace potentielle.

ransomware petya

La sonnette d’alarme a été tirée pour la première fois en Ukraine, en début d’après-midi, ce mardi 27 juin 2017. Plusieurs banques et administrations, ainsi que le métro, l’opérateur d’énergie de Kiev et l’ordinateur du vice-premier ministre sont affectés par le ransomware Petya. Même le système de contrôle des radiations de la centrale de Tchernobyl est contaminé. À l’heure actuelle, l’Ukraine est le pays le plus touché par cette attaque informatique.

Toutefois, le virus s’est rapidement propagé et paralyse actuellement de nombreuses entreprises dans le monde entier. Le géant français du bâtiment, Saint-Gobain, le Russe Rosneft, le Britannique WPP, le Danois Maersk et l’Américain Merck sont tous affectés par Petya.

Ransomware Petya : un virus aussi dangereux que contagieux

Ce ransomware semble être une variante de Petya, apparu pour la première fois en 2016. Tout comme le ransomware WannaCry qui s’était propagé en mai 2017, cette variante est basée sur EternalBlue, un outil développé par la NSA. On peut en conclure que les ordinateurs affectés n’étaient pas mis à jour, puisque Microsoft a comblé la faille exploitée par WannaCry. Si Petya se propage à un rythme similaire à WannaCry, il est cependant nettement plus virulent. Ce malware chiffre le MBR du disque dur, et empêche donc complètement le démarrage de l’ordinateur.

La source de la diffusion de Petya n’est pas encore déterminée. Dans la plupart des cas, les ransomwares se propagent par le biais de pièces jointes. Par conséquent, évitez d’ouvrir les pièces jointes de mails suspects. Pensez également à mettre à jour Windows de manière systématique. De même, une copie de votre disque dur sur un appareil non connecté à internet peut vous sortir d’un mauvais pas.

Si votre appareil est déjà infecté par Petya, l’Anssi recommande de ne jamais payer la rançon d’un ransomware. En effet, le paiement ne garantit nullement de recevoir une clé de déchiffrement. En outre, afin d’éviter de contaminer les autres machines du réseau local, déconnectez directement votre ordinateur. Il ne vous reste plus qu’à attendre le déploiement d’un correctif.

Réagissez à cet article !
  • Bluesp

    J’ai troué mon slip dommage :(

    • sympa

    • Atlas

      Photo à l’appui ou alors on n’y croit pas.

  • Ça ne concerne que windows du coup ?

    • lemaitre

      OUI

    • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

      Comme à chaque fois, oui.

  • lemaitre

    Vive MacOS

  • Atlas

    Un malware? Ah non je n’ai rien vu.

    ….
    Ah mais on parle de Windows ?
    Ohhh

    Oooooohhhh!
    Ouiiiii! Oui je vois.
    Pardon.

    ….
    Bon ben j’y vais.

    Je vous laisse.
    Je retourne sur mon ordinateur.
    Vous savez… un Mac.
    Un Mac qui ne peut pas être touché par ce virus.
    Comme tous les Macs.
    Parce que les Macs n’ont pas Windows. Ils ont Mac OS.
    Et que Mac OS n’est pas impacté par ce virus.
    Car ce virus ne touche que Windows.
    Voilà voilaaaaaa 🌷

    • lemaitre

      grave 😂 En plus ça tombe au moment où pho nan droid a commencé une nouvelle campagne de decredibilisation de MacOS en voulant nous faire croire que les Macs ne sont plus aussi sécurisés. Moi Sur mon MacOS Sierra 10.12.5, je n’apperçois aucun malware à l’horizon. Je ne me fais pas chier à installer et mettre à jour un anti virus, ni à craindre une mise à jour foireuse de Microsoft. MacOS high Sierra va encore plus sécuriser les Macs car Apple anticipe les prochaines menaces. Pendant ce temps les entreprises perdent des centaines de millions de dollars à cause de Windows. On ne parle pas des dégâts auprès des particuliers à travers le monde mais ça fait très très mal.
      Android va subir le même sort, un os cerné par les hackers qui balancent des malwares en tout genre! Le pire c’est que Google est tellement laxiste que même le playstore est infestê de saloperies. sans parler des constructeurs qui se foutent des majs android!
      L’enjeu majeur dans les années à venir sera la SÉCURITÉ des devises et Sur ce plan, Apple est bien placé et à de gros atouts par rapport à Microsoft et Google.

      • Atlas

        Ah oui ça va être de pire en pire d’autant que Google et Microsoft ont donné les clés d’accès à leur OS à la NSA et Apple apparemment pas. Et ces clés se font régulièrement voler.

        • lemaitre

          C’est tout à fait ça. À la place du nouveau ministre chargé du numérique en France, j’aurais entamé un nouveau projet d’envergure de migration des ordi de l’administration, du service public vers Ubuntu, plus sécurisé et en plus open source. On réduirait dgrandement les risques. Mais en France on s’endort profondément à cause d’un manque de culture et d’éducation numérique terrible! Mais ils vont vite se réveiller.

          • Atlas

            Carrément, Ubuntu devrait remplacer Windows partout.

          • lemaitre

            T’inquiète à un moment ils n’auront pas trop le choix, mais Microsoft champion du lobbying ne se laissera pas faire. Déjà ils sont entrain de batailler dur pour que le gouv leur accorde de nouveau leur confiance pour la gestion de tous les serveurs de La Défense. Tu te rends compte c’est Microsoft qui gère intègralement les serveurs de la Defesne.

          • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

            Quelle horreur.
            Debian.

          • lemaitre

            OUi ou Debian.

          • Atlas

            Je pensais aux stations fixes en fait.

        • doggy310

          Et Apple apparemment pas ? Avec le Patriot Act la NSA a à peu près tous les droits sur les données de toutes les boites américaines, qu’elles le veuillent ou non. La NSA n’a pas besoin que Microsoft leur fournisse la clef, ils trouvent simplement des failles qu’ils ne signalent pas et exploitent pour le profit, ce qui est un jeu dangereux, la preuve avec WannaCry.
          Les irresponsables dans l’histoire ne sont pas vraiment Google, Apple ou MS mais les lois et agences américaines.

          • Atlas

            La différence étant que Microsoft aide le gouvernement activement en plaçant des backdoor. Apple ne le fait pas aux dernières nouvelles.

          • doggy310

            Mouais, où as-tu vu ces backdoors chez MS ?
            Ceci dit je maintiens que ça ne change pas grand chose, le Patriot Act permettant à la NSA d’accéder en gros à toute donnée ayant un lien avec une entreprise américaine.

          • Atlas

            Cherche Microsoft NSA backdoor et tu trouveras. Les clés ont même été mises en vente sur le darkweb russe.

          • doggy310

            J’ai trouvé deux trucs, un parlant d’une clé permettant de désactiver le secure boot, ce qui a un impact tout relatif, sachant que ça ne sert pas à grand chose à part à emmerder les gens qui veulent installer Linux et que pleins de système ne l’ont pas (serveurs par exemple) et ça ne les rends pas non secure. Le deuxième datant de 1999 et où le lien avec la NSA semble une simple hypothèse. Le reste ne parlait que de WannaCry, tu as une source en particulier ?

          • lemaitre

            C’est tout à fait juste

          • lemaitre

            Non c’est tout à fait faux!! une telle situation créerait un précédent juridique qui porte atteinte à la protection de la vie privée.
            la NSA, jusqu’à aujourd’hui, doit avoir l’aval du constructeur, en passant par un juge. Y a des constructeurs comme Microsoft qui acceptent sans rechigner et d’autres comme Apple qui refusent qu’on ait accès aux données utilisateurs.
            Heureusement d’ailleurs pour Apple et les utilisateurs iPhone car la mise en place de “portes dérobées” fragiliserait l’ensemble du système.
            Du coup pour ne pas se heurter au refus de certains constructeurs et aussi, avoir accès à tout ce qu”ils veulent, ils NSA a développé de nombreux outils de hacking qui aujourd’hui se retrouvent sur le marché noir et entre les mains des méchants hackers qui font régner la terreur à travers le monde. Ce n’est que le début! merci la NSA

          • doggy310

            Effectivement, mais ce depuis 2015 avec le Freedom Act qui remplace le Patriot Act qui lui permettait tout et n’importe quoi sans autorisation aucune.
            On se rejoint sur un point, la NSA joue à un jeu dangereux qui a déjà coûte avec WannaCry et qui continuera tant qu’ils n’arrêteront pas leurs conneries, et comme ils font ce qu’ils veulent ils ne se font pas taper sur les doigts. Tant que ça durera, Google/Apple/MS/qui tu veux ne protégeront pas tes données correctement, mais je doute que ce soit mieux pour les entreprises européennes car la NSA doit faire de même pour tout le monde.

    • xios666

      Le jour ou l’a part de marché s’inversera tu pourras ouvrir ta bouche…..
      Quand on ne connait rien on ne dit rien…

      https://uploads.disquscdn.com/images/721486928cb2880fc0521dafed315d972624842f456a5b86474ee45c7f99270a.png

      • Atlas

        Ca confirme ce que je dis, je suis bien en sécurité sur mon Mac.

      • Teddy

        Le rapport avec les parts de marché et son commentaire ?

        • xios666

          je te laisse l’étudier, tu verras c’est pas hyper compliqué en cherchant un minima…

          • Teddy

            Avec plus de 1,5 milliard d’utilisateurs Android sur cette planète, utilisant plus souvent leurs appareils mobiles que leur vieux ordinateur Windows, on n’a quand même pas de victimes de Petya sur smartphone.
            Je te laisse étudier ça… Tu verras ce n’est vraiment pas hyper compliqué de ne pas mélanger tout et n’importe quoi.
            Sinon on a eu Ke.Ranger qui affectait Mac OS, et les utilisateurs Windows n’avaient rien vu sur leurs machines. Essaie un peu tu comprendras ^^

    • reggi

      C’est normal Mac n’est présent essentiellement que chez les particuliers, donc rien d’intéressant. Ça n’apporte rien de s’attaquer à des particuliers.
      La plupart des entreprises sont sous Windows, voir Linux de plus en plus.
      Mais ne t’inquiète pas, ces choses là arriveront aussi sur Mac, rien n’est infaillible

    • Fred

      SInon, y a aussi Linux, qui a les avantages de Mac OS (pas de virus, stable, etc …) sans payer une blinde :D

  • lemaitre

    Non détrompe toi, même des versions comme seven ou 10 sont touchées. Avec wannacry 98% des Pc impactés étaient sous Windows 7. Windows Xp était moins rouché

    • Kkok

      bah windows 7 c’est pas mis à jour

  • Atlas

    C’était une version non mise à jour en effet.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Netflix : ses abonnés victimes d’une tentative de piratage !

Vous êtes un utilisateur de Netflix ? Faites bien attention : si vous recevez un mail en provenance du service technique de la plateforme de VOD, n’y prêtez pas attention ! Il s’agit en fait d’une tentative de cyber-arnaque visant à subtiliser vos données bancaires !

Etude : 1 internaute sur 2 répond aux mails de phishing !

Selon une nouvelle étude publiée par NordVPN, une grosse partie des internautes n’a absolument pas conscience des règles de base de la cybersécurité. L’étude dresse aussi une liste non exhaustive des erreurs les plus régulièrement commises par les utilisateurs.

Youtube : Google passe un accord en France pour lutter contre les pirates !

Afin de contrer les pirates, Google a signé hier avec l’Association française de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle un nouvel accord. Il sera désormais possible pour les ayant droits d’accéder plus facilement au Content ID de Youtube et ainsi lutter contre le vol d’oeuvres audiovisuelles sur la plateforme.

1c2bf6008a085ed9b2816e5b23f09f7e"""""""""""""