Ne dites plus smiley mais frimousse, hacker mais fouineur, le gouvernement préfère

Maj. le 6 avril 2016 à 22 h 25 min

« On est en France ici, on parle français ! » dirait le grand philosophe Omar Sy dans l’un de ses sketchs avec Fred Testot. Le gouvernement semble d’accord avec ce principe. Il a proposé de remplacer dix anglicismes comme « smiley » ou « hacker » par des termes français.

smiley frimousse hacker fouineur

Depuis maintenant plusieurs années, les anglicismes font partie de la langue française. Sur internet les termes au consonances anglosaxonnes sont bien souvent encore plus utilisés que dans n’importe quel autre secteur d’activité. A tel point que certains accusent ce fabuleux outil de menacer la langue française. Vraiment ?

Ainsi, le gouvernement a publié un article sur son compte Twitter qui reprend des mots utilisés couramment sur la Toile comme smiley ou hacker et  transpose ses équivalents français. Il préconise par ailleurs d’utiliser ces mots plutôt que leurs penchants anglais.

Parmi tous les mots choisis, le gouvernement a publié un top 10 plutôt savoureux dans lequel on nous demande de remplacer le mot « smiley » par « frimousse » ou encore « hacker » par « fouineur ». Pour votre plus grand plaisir, voici le top 10 complet :

  • « Smiley » devient « Frimousse »
  • « Webcam » donne « cybercaméra »
  • « Pop-up » devient « fenêtre intruse »
  • « Fouineur » est préféré à « hacker »
  • Le « Spam » se transforme en « arrosage »
  • Le « mail » laisse place au « courriel »
  • On préfère dire « bogue » plutôt que « bug »
  • Le « dialogue en ligne » est bien plus fun que le « chat »
  • Le « cloud » s’envole pour devenir « nuage »
  • Le meilleur pour la fin : le « hashtag » est en fait un « mot-dièse »

Malgré les préconisations du gouvernement nous ne nous faisons aucune illusion sur l’emploi de ces termes. Internet a débarqué il y a maintenant des dizaines d’années avec les évolutions de langage qui l’accompagnent.

Certains termes anglais font même partie du dictionnaire depuis longtemps. D’autres ont réussi à s’imposer : si auparavant on parlait de software le terme logiciel fait partie du quotidien désormais. Idem pour le navigateur, le forum, le fournisseur d’accès ou encore l’hébergeur.

Finalement ne sont-ce pas les français eux-mêmes qui créent leur langue ? Les verbes snapper, liker, tweeter etc. finiront bien un jour par rentrer eux aussi dans le dictionnaire quoi qu’en dise le gouvernement. Après tout, ce dernier n’a-t-il pas un projet baptisé « French Tech » ? Pourquoi pas le baptiser « Technologie Française » ?

Vous avez aimé cet article ? On en a encore :

Posts not found

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !