Google vs Samsung : la guerre pour Android commence

Date de dernière mise à jour : le 20 juin 2016 à 20 h 07 min

Google commence sérieusement à s’inquiéter de l’influence qu’à Samsung sur sa marque et son appropriation grandissante. Nos confrères du Wall Street Journal se sont livrés à une analyse très pertinente sur le sujet, qui fait froid dans le dos. En effet, Samsung est aujourd’hui le fabricant le plus populaire de la scène mobile, mais aussi celui qui vend le plus de périphériques sous écosystème Android. On estime qu’il fournit actuellement 40 % des appareils qui en sont équipés, soit presque la moitié à lui tout seul et au niveau mondial.

Samsung occupe actuellement 39.6 % de parts de marché des smartphone avec une progression de 38,7 %. À titre de comparaison, Apple n’est qu’à 25.1 % et Huawei Technologies Co., en seconde position des périphériques Android, n’en possède que 6,6 %.

De ce fait, Google profite actuellement du Mobile World Congress de Barcelone pour discuter avec ses autres partenaires commerciaux afin d’éviter que le géant coréen ne s’accapare davantage du marché. La crainte principale de la firme de Moutain View est que les clients ne fassent plus la différence entre un smartphone Galaxy et un téléphone sous Android. Aujourd’hui déjà, beaucoup de revendeurs constatent que les clients viennent acheter un Samsung Galaxy sans même tenir compte de l’OS installé. Évidemment, la plupart se doutent qu’ils vont y retrouver le même écosystème que celui qu’ils ont découvert dans la presse ou lors d’une précédente utilisation, mais les choses pourraient changer.

Rappelons que Samsung développe son propre OS sous configuration Linux. On ne sait pas grand-chose de Tizen et l’on imagine qu’il n’équipera pas les modèles les plus hauts de gamme, tout du moins pas au début, mais il est la preuve évidente que Samsung cherche à se séparer d’Android. Et pour cause, chaque téléphone vendu rapporte de l’argent à Google et plus les parts de marchés grandissent et plus Samsung fait savoir qu’il souhaite renégocier les taux. Un point noir pour Google qui se retrouverait avec un fabricant majeur privilégié par rapport aux autres. Ces derniers pourraient se sentir lésés et pourraient laisser tomber Android pour se tourner vers la concurrence. On pense à Windows 8, mais pas seulement. Ubuntu est en train de finaliser sa version mobile et BlackBerry 10 s’est relancé dans la course récemment.

Certains analystes commencent eux aussi à parler du phénomène, c’est le cas de Rajeev Chand, le directeur général de la banque d’investissement Rutberg & Co. qui affirme : « Il y a une menace de la parte de Samsung pour Google qui est réelle. […] Au fil du temps, Samsung sera en mesure de tirer parti de ses parts de marché dominantes pour négocier de meilleures conditions de Google. […] Il pourra par exemple chercher à obtenir de meilleures versions du logiciel Android avant d’autres fabricants »

quoi qu’il en soit Samsung est un partenaire de choix pour Google et pour les deux firmes il vaut mieux que cela reste ainsi. Samsung a déjà produit un OS propriétaire avec Bada et la réussite n’a pas été marquante. Et puis Android est actuellement le système d’exploitation le plus utilisé, il bénéficie en outre de services propriétaires performants qui sont même employés par Apple avec Siri, Google Maps, Gmail, You Tube… Si Samsung veut se lancer seul, il faudra qu’il trouve le moyen de se séparer de tout ou d’une partie de ses services afin de ne pas rogner ses marges. Plus facile à dire qu’à faire. On se rappelle que Apple a tenté l’aventure avec son propre logiciel de navigation, Plans, qui a été un véritable désastre et qui a poussé les utilisateurs à se ruer sur l’App Store pour récupérer Google Maps. Au final, c’est Google qui a été gagnant sur tous les tableaux.

En attendant, les dirigeants de Google sont inquiets sur le fait que Samsung puisse réclamer des compensations financières ou des privilèges liés à son statut dominant. On se souvient qu’à l’Automne dernier, Andy Rubin avait reconnu que le partenariat avec Samsung était un bénéfice mutuel, mais qu’il faudrait trouver une solution s’il venait à prendre trop de pouvoir sur Android. Une raison pour laquelle Google a investi dans Motorola et qui lui offre une véritable police d’assurance. C’est d’ailleurs avec beaucoup de ferveur que l’on attend tous l’annonce du Motorola X Phone. Les quelques informations qui ont circulé laissent à penser que ce sera un véritable iPhone Killer, mais aussi, qu’il pourrait faire de l’ombre au Galaxy S4. Non pas que Google le souhaite, mais il reconnait qu’il travaille au coude à coude avec le fabricant afin qu’il puisse tirer le meilleur parti d’Android 5.0 Key Lime Pie.

Il n’en oublie pas pour autant ses autres partenaires, puisque le porte-parole de la firme a reconnu qu’il fondait de « grands espoirs » dans les nouveaux participants de l’aventure Android. Il faisait notamment référence à HP et sa nouvelle Slate 7 pouces qui devrait arriver au printemps pour 169 dollars.

Reste à savoir comment vont évoluer les choses avec l’arrivée prochaine du Samsung Galaxy S4. On devrait pouvoir en dire plus après son annonce officielle du 14 Mars.

Et vous, comment voyez-vous la chose ? D’après vous, Samsung et Google n’ont aucune raison de se tirer dans les pattes ? Pensez-vous que Samsung puisse sortir un nouvel OS convaincant et s’afranchisse d’Android ?

via

Réagissez à cet article !
  • yAMiGoHaN

    Google doit se méfier de l’influence de Samsung sur le marché d’Android en effet. Surtout que ce dernier, s’il continue sur sa lancée, risque de décourager les autres constructeurs. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’Android est déjà très bien installé sur le marché des OS mobiles. Ensuite, si on fait le point pour l’année 2013 en termes d’OS mobiles, on a : Android (leader), iOS (2ème), WP8 (3ème), BlackBerry 10 (4ème) + Firefox OS (nouvel entrant), Ubuntu Mobile (nouvel entrant), Tizen (nouvel entrant).

    Vous pensez sérieusement que Tizen, même avec la force de frappe de Sammy, va réussir à se faire une place de choix dans un marché où les deux premiers OS mobiles (Android et iOS) ont encore une croissance positive et non négligeable ? Un marché dans lequel WP (7 et 8) galère a se faire une réelle place ? Un marché qui a vu BlackBerry OS et Symbian, pourtant déjà bien installés, se faire bouffer en l’espace de quelques petites années par iOS puis Android ? J’ai un gros doute quand même.

    Après je dis pas, une surprise n’est pas impossible, mais il ne faut pas oublier que c’est le grand public qui influence le marché, et non les geeks/nerds/no life (etc.).

    Pour nous, si Tizen représente une alternative viable (sachant que pas mal de facteurs sont à prendre en compte comme le parc d’apps, le bidouillage, les fonctionnalités exclusives, le tarif des smartphones, etc.), on risque d’être intéressé. Mais pour le grand public, pour le moment si c’est pas du iOS ou Android, c’est poubelle. Et avant que les mentalités changent (si le système est réellement intéressant), de l’eau aura coulé sous les ponts. De plus, les constructeurs savent que Android permet une pénétration pour leurs produits beaucoup plus importante que n’importe quel autre OS mobile (et iOS n’est pas disponible pour les constructeurs autres que Apple).

    Et si Samsung s’accapare le plus gros du marché, les autres constructeurs se tourneront (en majorité) soit :

    – vers l’OS n°3 (actuellement WP8) si l’écart de part de marché est suffisamment important entre le 3ème et le 4ème, et hors Tizen car étant l’OS de Samsung, les constructeurs prendront pas le risque de se faire bouffer encore une fois ;

    – soit vers plusieurs OS parmi WP8, Tizen (et encore… voir argument ci-dessus), Firefox OS et Ubuntu Mobile.

    W&S en tout cas, on verra dans quelques années si mon analyse est valable ou si je suis complètement à côté de la plaque lol !

    Sinon, là maintenant tout de suite, gageons que Google a encore quelques cartes dans sa très grande manche pour éviter de perdre le contrôle.

    • jonathan lempernesse

      Analyse très pertinente, bravo, je ne m’attendais pas à de telles réactions :O.

      Je pense en effet que les choses sont assez figées et auront du mal à bouger, mais n’oublions pas qu’il y a quelques années, chaque mobile avait son OS avec une surcouche quasiment différente à chaque fois. Finalement la seule chose qui pourrait brider les utilisateurs c’est leurs habitudes et la portabilité du contenu. Tout du moins c’est ce qu’il me semble ^^.

      Est-ce que si Tizen ou Ubuntu propose un compatibilité des applications et des services avec ceux que l’on a actuellement sur Android, les gens hésiteront à changer ? Un peu comme le fait Blackberry actuellement en proposant sa compatibilité avec les app Android.

      Je suis vraiment curieux de voir ce que ça va donner. Et pour Google, je me demande vraiment si Google Glass ne vas pas révolutionner la téléphonie (s’il finissent pas trouver un moyen d’intégrer une connectivité 3G / 4G).

      • yAMiGoHaN

        En effet, si Tizen ou Ubuntu proposent une compatibilité des apps et services Android, cela peut jouer en leur faveur. Mais comme tu l’as remarqué, BlackBerry le fait déjà, et ça marche pas fort pour le moment (mais on a pas encore assez de recul pour affirmer que c’est foutu pour eux, et puis la cible de BlackBerry est essentiellement pro donc bon).

        Partant de là, on peut se dire que oui, la compatibilité fera son effet. N’empêche, les apps Android sont sur le store Android (ya des stores alternatifs, mais rien d’une ampleur telle que le Play Store). Bref, là où je veux en venir, c’est que le grand public perçoit les apps Android comme appartenant au système Android, ce derniers faisant partie de l’écosystème Google (tout le monde ou presque utilise les services Google, d’ailleurs, le Play Store est lié à Google+ depuis peu).

        Concernant iOS, c’est plus ou moins la même chose, avec cette fois ci un écosystème qui lie iOS (iPhone et iPad) et Mac OS (et tous les produits qui en découlent), et deux stores : l’App Store et le Mac App Store. Pour WP, c’est la même chose que pour iOS, avec le lien WP8-Windows 8/RT et les deux stores Windows Phone Store et Windows Store.

        Bon là je n’ai rien appris à personne, tout le monde ici est au courant de tout cela. Mais ce qu’il faut voir dans ce que je viens d’exposer, c’est que ces 3 géants que sont Google, Apple et Microsoft ont créé chacun un environnement dans lequel “enfermer” le grand public (grâce aux apps, aux services qui vont bien et s’intègrent bien, l’appartenance à une communauté). Et surtout, chacun des environnement à son identité propre (charte graphique, sons, fonctionnalités, etc.) grâce à une implantation incrémentale depuis pas mal d’année (Google avec ses services, Apple avec ses Mac et iPod), Microsoft avec son OS Windows.

        Prenons un OS mobile comme Tizen, tout jeune, encore très peu connu, sans “expérience” du grand public. Samsung ne va sûrement pas s’attaquer à Google et ses services (Gmail, Docs/Drive, Agenda, etc.), ni à Apple et son écosystème très (trop) fermé mais hyper-ergonomique (rendons à César ce qui appartient à César) avec une force de frappe marketing inégalable, ni à Microsoft et son Windows encore et toujours n°1 depuis belle lurette malgré que depuis pas mal de temps tout le monde annonce qu’ils vont se vautrer.

        Le grand public va donc probablement (je ne suis pas devin non plus, je peux me tromper) voir dans Tizen un OS mobile “sans accroche”, un peu batard, qui, même si c’est Samsung qui est derrière, n’a pas de réel intérêt par rapport à Android qui est déjà bien installé, ou iOS qui a son écosystème, ou WP8 qui possède déjà un fonctionnement particulier et différent de la concurrence et qui se paye le luxe d’avoir également un gros écosystème.

        Pour Ubuntu Mobile et dans une moindre mesure Firefox OS (car pour le moment réservé aux pays émergents), ça sera une autre histoire, car le premier dispose déjà d’un écosystème grâce à Linux (et également une certaine notoriété), et le second possède un ersatz d’écosystème grâce au nav Firefox et ses extensions par brouettes entières, bien connu du grand public. De plus, ces deux OS sont également open source (comme l’OS Ubuntu et le nav Firefox), donc ya déjà une grosse communauté derrière qui se prépare a les accueillir.

        Pour Tizen donc, même si également open source, et porté par le Samsung aux très populaires smartphones Galaxy, a du chemin à faire et part avec un désavantage selon moi.

        Concernant sinon les Google Glass, à voir lorsque ça sera disponible, toutes les innovations ne sont pas un succès (peur de l’inconnu, concessions à faire, grand public pas assez “mature” donc lancé trop tôt, etc.) malgré la grande qualité de certaines. Samsung de son côté dispose de la techno d’écrans Amoled souples (qui devrait plus trop trop tarder à pointer le bout de son nez), ça peut également servir pour Tizen vous me direz… Mais après, c’est également une innovation qui change les habitudes, donc ça peut marcher comme ça peut se vautrer.

        Selon vous, ça se tient ? Ou j’ai oublié une variable qui peut changer la donne en faveur de Samsung ?

        • Raphael Deschaepmeester

          oui , ton raisonnement tient le coup , d’accord avec toi ;)

        • Severin F.

          Menfin maintenant meme les pros n’en veulent plus des blackberry
          J’ai lu un article comme quoi un cadre qui est allé a un club de sport et qui a demandé un chargeur pour son telephone (qui est un blackberry) s’est fait jeté par la nana qui lui a dit “non, on n’en a pas pour ce type de teléphone”…
          Pourtant Blackberry est intelligent et a suivi la normalisation des embouts de chargeurs(contrairement a une certaine entreprise dont je ne citerais pas le nom et dont le dernier joujou vient d’integrer un tout nouveau connecteur),permettant ainsi a ceux qui paument leur chargeur de recuperer celui d’un autre teléphone (non sa sent pas trop le vecu sa ^^’)

      • allstar-j

        Google devrait faire un truc dans ses prochaines versions android si possible pour éviter que leur applications ne soit compatible avec blackberry, tizen,ubuntu ou firefox OS sans que cela empêche la modification d’android ou l’installation de surcouche. Je sais sa ressemble aux méthodes d’apple mais si il veut préserver l’avenir d’android et empêcher que 10 000 autres systèmes d’exploitation ne profite de la richesse de google play et ne récupère ses utilisateurs il n’a pas le choix d’adopter des mesures dragonnier . Et au final on ne perdrait pas grand chose avec android,IOS, et WP8 c’est déjà bien assez et la concurrence est déjà très féroce. Avec trop de système d’exploitation on finit par s’y perdre. J’espère sincèrement que google sortira plus de nexus avec d’autres constructeur histoire de calmer samsung si possible, 2 par année sa serait pas mal.

        • De toute façon je pense que pour le moment se serait une grosse erreur de la part de Samsung de se séparer de Android, car google a tout se dont le S4 à besoin, et de toute facon samsung est dépendant des service google.

          Le mieux, peut être à faire, s’il veulent vraiment s’en détacher, serait de proposer le choix du terminal à l’utilisateur. Exemple au magasin on pourrait nous proposer d’avoir notre S4 sur android ou ubuntu ou tizen etc….

          Cela demanderais beaucoup d’investissement mais il y aurait un résultat certain. Un “bonne” transition, Peut être de nouveau clients, et se serait un peut le prestige du S4, Tu choisi ton OS, les gens qui voudrons tester un os qui n’est pas encore commercialiser ou très peut, pourrons le choisir avec leurs S4…

          C’est à Samsung de voir ou ses contrat en sont et combien de sous sous elle veut engager…

  • allstar-j

    C’est surtout la faute de google d’avoir sortit autant de nexus avec samsung, ok la gamme galaxy a fait la différence et c’est mieux vendue que les nexus mais sortir le nexus s, galaxy nexus et la nexus 10 avec la même compagnie sa a beaucoup aider à voir samsung comme le représentant d’android. Sa va être difficile de changer cela les gens devienne fou quand ils entendent samsung comme à l’époque des premiers iphones d’apple. Il faudra que google ne sortent plus aucun nexus avec samsung et je pense qu’il a déjà un peu commencer avec la nexus 4 de lg et la nexus 7 d’asus. Et ce x phone à intérêt a falloir le détour, il faudra qu’il soit à jour dans ses composants du processeur à l’appareil photo mieux que le xperia z et le htc one pour empêcher le s4 de complètement dominer cette année encore, c’est rendue que je vois plus de sg3 que de iphone! Mais je dois bien avouer que possédant un galaxy note 1 les samsung sont agréable à utiliser, sans oublier les mises à jour qui viennent tout le temps chose que les autres constructeur n’ont pas comprit à quel point c’est devenue important!

    • jonathan lempernesse

      Là aussi, je suis d’accord avec vous, Google n’a pas toujours fait des choix très pertinent et aujourd’hui il en paye un peu le prix. Tous les analystes s’accordent à dire que Apple devrait perdre des parts de marché donc il n’est pas impossible que les GS prennent les places vaquantes. ^^

      • fiduce

        Faux. Google a roulé pour celui qui a le plus mouillé sa chemise. Ses choix étaient excellents : regardez les parts de marché d’Android et dites-moi si un autre acteur pouvait faire ça à part Samsung. Personne d’autre n’aurait eu les pièces pour vendre autant d’appareils haut de gamme.

        Samsung s’est opposé à Apple quand même. Personne d’autre n’a eu les roubignoles.
        Samsung a une excellente maitrise du hardware. L’écran amoled du premier Nexus a conduit Google chez Samsung.

        Au contraire de Samsung, HTC n’a aucun leadership, aucune présence marketing : ils sont incapables de transformer un avantage concurrentiel en ventes. Ils sont incapables de prendre position : tous leurs meilleurs designs ont toujours été donnés à Microsoft (cf. le HD2), en tout cas pendant un bon moment : ces gens là, il faut les payer pour qu’ils sortent un bon téléphone.

        Mettre un téléphone en vente sur un site web unique dans le monde, pour que celui qui en veut un puisse en acheter un (un téléphone à clavier physique par exemple), c’est au dessus des forces de ces boites à la botte des opérateurs téléphoniques.
        Personne ne vendait de téléphones nus il y a 1 ou 2 ans. Ca change un peu : Google vend des téléphones nus.

        Motorola était out du fait des soupçons de favoritismes dus eu rachat par Google.
        Sony … sony … comment dire … Sony n’en fait qu’à sa tête … Au point que je me demande même si Sony vend des téléphones en ce moment : j’en vois jamais nulle part. Sony gagnerait à sortir un Nexus … mais en mettant en avant une spécificité hardware dont il aurait l’exclusivité. Quelque chose de remarquable qui tire l’attention publique vers leurs gammes.

        Au final tout le monde suit Samsung qui suit Apple … parce que tout le monde a peur, est bète, mange dans la main du consommateur moyen (et lui il est bète ! ça c’est certain !) … et on a une offre qui s’appauvrit de jours en jours : plus du tout de diversité : on nous fourgue N fois les mêmes trucs “à consommer” et à batterie non-amovible.

        Pour finir en remerciant ceux qui m’ont lu jusqu’au bout, je vous dirai ce qui me ferait tripper : un téléphone AIWA !

        • “Personne ne vendait de téléphones nus il y a 1 ou 2 ans. Ca change un peu : Google vend des téléphones nus.”

          Faux :)

          • Severin F.

            exactement
            pour exemple,Samsung et ses téléphones sous Bada(La serie des Wave pour les plus connus)
            et puis Sony qui est devenu invisible???
            Pou info,Sony sort de tres bons smartphones dual-Core qui sont deja beaucoup mieux que samsung qui se la pete avec son SIII Quad-Core qui rame si tu met trop de widget sur les ecrans d’acceuil (vu et vecu)

  • “il bénéficie en outre de services propriétaires performants qui sont même employés par Apple avec SIRI, Google Maps, Gmail, You Tube” SIRI? ya po un couac la?

    • jonathan lempernesse

      Siri faisait et fait encore beaucoup appels aux services de Google pour trouver les informations. Du coup Google continue de gruger les iPhone grâce à ses applications telles que Google Maps, Gmail etc … Ca ne plait pas Apple qui fait tout pour s’en détacher, nottamant en sortant son propre logiciels de cartographie / Navigation, Plans et en dégageant YouTube et Google Maps d’iOS 6. Manque de pot ça n’a pas été du goùt des utilisateurs qui préfèrent nettement les services de Google.

      http://www.tactiphone.com/ios-6-siri-fait-moins-appel-a-google-quavant.html

      • SF

        et encore faut que leur systeme GPS fonctionne ^^

        http://obsession.nouvelobs.com/high-tech/20120921.OBS3158/les-10-rates-de-l-application-plans-d-apple.html

        bon au moins il s’excuse de faire de la merde:

        J’ai pas trop entendu Samsung s’excuser pour la carte mere qui lache pour ses SIII ^^

  • likou

    Pardon pour mon inculture mais une question bête: Samsung peut-il par exemple proposer un S4 avec un dual boot android et tizen pour que les gens se familiarisent à leur écosystème?

    • Okais_Seeesh

      Franchement ça pourrait être une très bonne idée! ^^

      • jonathan lempernesse

        Pas impossible, ça lui permettrait de faire la transition en douceur entre android et son système maison.

        • Mais beaucoup de gens ne comprendrais pas, je pense que le coté “pratique” serait casy null

  • Dély Marc-Olivier

    Ouep… Faut vraiment le voir pour le croire…

  • AKA Takumix

    Bien anticipé par Google de ne pas mettre tous leurs oeufs dans le même panier de Sammy, mais en même temps eux-même avait déjà appliqué la technique du rouleau compresseur en facturant brusquement du traffic aux sites utilisant Google Maps, après qu’il ait été largement adopté au détriment des sites de cartographies concurrrents…

  • si samsung lache le robot vert, je lache samsung

  • arzw

    Le point fort de Samsung c’est l’innovation technologique, c’est le + de Samsung par rapport à la concurrence.
    Samsung a raison de développer un OS alternatif, surtout à cause des procès à travers le monde, qui lui coute cher, personne ne sait aussi si Android dans 4 ou 5 ans sera toujours l’OS mobile de référence, ça change vite. Samsung a les moyens techniques donc autant développer son OS.

    Contrairement à Bada, Tizen n’est pas seulement l’OS de Samsung, Tizen est l’OS mobile officiel d’un groupement d’industriel et de Linux Fondation. Parmi les industriels qui collaborent avec Samsung et Linux Fondation sur le projet Tizen, on peut citer: Intel, NTT Docomo (1er opérateur mobile au Japon), Orange, NEC Casio, Panasonic, SK Telecom (opérateur mobile en Corée du Sud), Sprint, Vodafone, Fujitsu et Huawei.
    Donc, Tizen a tout pour être un très bon OS mobile, séduire le public, et rivaliser Android.

    J’espère qu’il sera présenté lors de la conférence de Samsung le 14 Mars, en plus du très attendu Galaxy S4.

  • LisandruSP

    Samsung, c’est l’Apple d’Android. Et ça se confirmera quand ça deviendra l’Apple en plastique avec Tizen.
    J’espère qu’ils se ramasseront, Samsung devient aussi gerbant qu’Apple.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
ce9637a05ab6c8e6503b36afd41bab07MMMMMMMMMM