L’Europe promet du Wifi gratuit pour tous dans toutes les villes d’ici 2020

La 5G n’arrivera pas seule. Avant son déploiement global prévu pour 2025, la Commission Européenne prévoit également d’équiper toutes les villes de l’Union en Wifi gratuit d’ici 2020 et promet une connexion à internet plus rapide à la maison.

Alors que le déploiement de la 5G en Europe devrait s’amorcer à partir de 2020 pour s’achever en 2025, la Commission entend bien équiper toutes les villes de Wifi gratuit d’ici 2020 et faire en sorte que chaque ménage européen dispose d’une connexion d’au moins 100 Mbps à la maison. Un projet ambitieux visant à offrir un «accès gratuit à Internet sans fil dans les principaux espaces de vie publics » et qui devrait générer pas moins de 2 millions d’emplois.

En outre, alors que le plan très haut débit France devrait permettre de couvrir 50% de la population de l’hexagone en très haut débit d’ici fin 2016 et 100% d’ici 2022, de son côté l’Europe prévoit d’offrir une connexion d’au moins 100 Mbps à l’ensemble des foyers. Un véritable défi quand on sait que seulement 71% des foyers de l’UE disposent d’une connexion de 30 Mbps et plus. Notez que la France est classée parmi les pays proposant les pires débits.

Cette nouvelle proposition pose également de nouvelles directives vis-à-vis des questions de piratage et de droits d’auteur. L’UE souhaite, en effet, imposer de nouvelles règles et responsabiliser les journalistes, éditeurs et auteurs. De nouvelles directives qui pourraient néanmoins poser problème puisque celles-ci constitueraient notamment à taxer les moteurs de recherche lorsque ces derniers montrent des extraits d’articles comme c’est déjà le cas en Allemagne et en Espagne.

De quoi s’attirer les foudres de Google surtout quand on sait que cette nouvelle directive insiste également sur le fait que les plates-formes vidéo auront pour obligation de mettre en place un dispositif permettant de détecter automatiquement les œuvres musicales et audiovisuelles dont les ayants droit ont identifiés, œuvres qui seront ensuite soit autorisées soit supprimées.

Si le plan visant à améliorer la connectivité des villes européennes est intéressant et prometteur, les nouvelles directives relatives au droit d’auteur n’ont, quant à elles, rien de vraiment alléchant pour l’utilisateur.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Kris Rage

    On y croit pas une seconde : gratuit !!! enfin dans la mesure où l’utilisateur ne paie pas d’argent oui; Mais il y aura toujours derrière des données prélevées, une demande de GPS activé, des applications à but commercial qui s’activent automatiquement, etc.

    • Zalmano

      T’as oublié le principal des pubs avant, pendant et après utilisation xD

    • Novaslash

      Ce sera peut être bien gratuit (avec sans doute contrepartie comme tu le précises) mais ce que je ne crois pas un seul instant, c’est la promesse d’avoir d’ici 2020.

      Quand je vois déjà que la France galère à proposer un débit décent à la population et qu’il y a encore une grande partie ou c’est ridicule, on ne va pas me faire croire qu’on aura du 100Mbps en Wifi pour tous.

      2020 c’est dans à peine un peu plus de 3 ans c’est à dire qu’on y arrivera vite.

      • joe2x

        « la Commission entend bien équiper toutes les villes de Wifi gratuit d’ici 2020 »
        => après tout dépend sur quelle zone. Ils n’ont pas préciser si c’est uhniquement le centre ville ou un peu plus

    • Nono13

      Rien n’est véritablement gratuit. Tout a besoin d’être financé que ce soit par la pub, les taxes, ou l’exploitation de données. Ce que vous dites est une évidence.