Email : 8 chiffres surprenants sur cette vraie révolution

Date de dernière mise à jour : le 14 avril 2016 à 18 h 03 min

Si l’email fait aujourd’hui partie de notre quotidien il n’en a pas toujours été. Les plus anciens d’entre vous ont connu cette époque pendant laquelle les communications écrites se limitaient aux courriers et aux fax. Et puis il y a eu le Minitel. Et enfin, internet et l’email.

Inventé en 1971, il n’est arrivé en France qu’en 1997 avec l’apparition des premiers services de courrier électronique. CaraMail ça vous dit quelque chose ? Si oui, alors vous avez connu cette transition entre le Minitel et l’email. Et vous avez vu en lui une vraie révolution.

Aujourd’hui nous n’en avons pas conscience mais il est l’un des moyens de communication préféré des utilisateurs. A tel point qu’il est plus utilisé que le téléphone. Et il est présent sur tous nos appareils : smartphones, tablettes, PC. Retour en 8 chiffres sur cette révolution qu’est l’email.

4,3 milliards

C’est le nombre de personnes dans le monde qui disposent d’une adresse email. Ces chiffres s’arrêtent à 2015. Au total, 58,9% de la population mondiale dispose donc d’une adresse email. En l’an 2000, il y a donc 15 ans, 384 millions de personnes seulement avait une adresse.

Autre élément intéressant, 43,2 millions d’internautes ont plus d’une adresse mails. 95% d’entre eux les consultent chaque jour depuis un ordinateur. 52% y ont également accès depuis un smartphone et 33% depuis une tablette.

9,4 milliards

9,4 milliards de dollars, c’est le chiffre d’affaires mondial généré par le routage des emails en 2013 dans le monde. Il devrait atteindre 20,4 milliards de dollars d’ici fin 2017. En France, en 2014, ce chiffre était en recul de 5,27% par rapport à 2013 alors que le nombre d’utilisateurs a augmenté de 5,5%. Le chiffre d’affaires généré par le routage d’emails en France était de 90 millions d’euros en 2014. 97% des emails sont routés en moins d’une minute.

204 millions

C’est beaucoup non ? Attendez un peu de savoir à quoi cela correspond. 204 millions d’emails sont envoyés dans le monde chaque… minute. Grâce à un calcul mathématique incroyable et magique on s’aperçoit que cela équivaut à 3,4 millions de courriers électroniques par seconde !

Un quart d’entre eux sont ouverts dans l’heure par le destinataire. En 2017, ce sont 564 milliards d’emails qui devraient être envoyés chaque jour dans le monde (en comptant les spams).

425 millions

C’est le nombre d’abonnés au service de courriers électroniques de Google, Gmail. Il est le numéro au monde. En deuxième position arrive Hotmail avec 360 millions d’abonnés puis Yahoo avec plus de 300 millions d’abonnés. Par ailleurs, le poids maximal autorisé sur Gmail est de 25 Mo avec une pièce jointe qui atteindre 10 Mo.

14 600

C’est le nombre d’emails que vous recevez chaque année soit 40 par jour. Parmi eux 75% sont des spams. Grâce à un deuxième calcul digne d’Einstein, on découvre avec stupeur que sur les 40 mails reçus par jour seulement 5 sont vraiment importants. Cela fait 3650 par an.

Bon, il y a tout de même un citoyen français qui reçoit plus d’emails chaque jour. Notre cher Président de la République François Hollande reçoit 600 mails par jour de ses compatriotes.

2

Qu’est ce que ça peut bien être ? Figurez-vous que cela correspond aux heures consacrées en moyenne par les cadres à la lecture de leurs emails chaque jour (Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises). C’est énorme !

Par ailleurs, la dernière limite pour envoyer et recevoir des emails professionnels pour éviter de travailler à la maison est 18h15. Vokswagen a mis en place cette règle auprès des employés. Il est aussi imposé de ne pas envoyer d’email avant 7 heures. Puma et BMW ont également adopté ce principe.

64

Le temps c’est de l’argent paraît-il. Selon l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises, il faut 64 secondes en moyenne à un salarié pour se concentrer à nouveau sur son activité après s’être interrompu pour lire un email.

Ce ne sont pas les cadres américains de la publicité et du marketing qui diront que l’email ne déconcentre pas. 80% d’entre eux se sont en effet déjà trompés de destinataire alors qu’ils devaient envoyer des informations importantes.

1400

Dollars d’amende. Un Québécois qui aurait le malheur d’employer le terme « email » au lieu de « courriel » dans un document officiel, commercial ou publicitaire peut écoper d’une amende pouvant atteindre 1400 dollars. Ça fait cher l’erreur non ? Tabernak !

1 milliard

Le marché du courrier postal a vu son chiffre d’affaires fondre de pratiquement 1 milliard entre 2006 et 2013 principalement à cause de l’email. Il est ainsi passé de 6,20 à 5,23 milliards d’euros en France. Hé oui ! Car ceci est une révolution ! Une vraie.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Chose Binouche

    Grrrrrr, je grince des dents à chaque fois qu’un Français dit « Tabernacle ». Caliss de saint simonac de ciboire d’esti de criss, C’EST TABARNACK

    • brise Pô ta chaine

    • Pidobeuliou

      Ah tiens, j’ai appris quelque chose. Merci Chose Binouche.
      En revanche, apparemment à la fin du mot, soit il y a un C mais pas de K (tabernac), soit il y a un K mais pas de C (tabernak). Il semblerait aussi qu’on puisse lui mettre un Q (tabernaque).
      Surprenant ?

      • Pidobeuliou

        Oups.
        C’est Tabarnac ou tabarnak ou tabarnaque

        • Chose Binouche

          Ouais, sa dépend de la personne qui écrit ;) (Va voir mon post plus haut)

    • Scratch

      Franchement je savais pas :0
      … En même temps je sais pas VRAIMENT ce que ça veut dire :3

      • Chose Binouche

        En gros c’est comme un complément qui ajoute de la puissance à un autre groupe de mots, par exemple:
        -Je me suis fait mal en Tabarnack!
        -Tu me fait chier criss (un autre sacre, peut être remplacer par « espèce ») de com!
        Après, ont peut combiner les sacres, un peu comme j’avais fait, saufs je moi c’était humoristique ;) :
        -Esti de colisse de criss d’épais de Tabarnack!
        Et après, ont peut les utilise comme verbes, mais pas tous. Ex:
        -Je vais t’en crisser une! (Je vais t’en sacrer une bonne)
        Par contre, je vais t’en tabarnaquer une ne se dit pas :p

        Bon, après si tu a d’autre questions hésite pas ;)

    • Romain Vitt

      En effet, j’apprends quelque chose. Mais apparemment, après m’être documenté on écrit « Tabernak » sans le « C ». Le mot d’origine est bien « tabernacle » qui appartient au champ lexical de la religion, de l’église, champ lexical largement employé par les québécois pour proférer quelques jurons ^^

      Merci en tout cas pour cette précision. Je vais corriger ça ;)

      • Chose Binouche

        À vrai dire, il n’y a pas vraiment de bonne façon de l’ecrire. Car ce n’est pas un « vrai » mot reconnu par l’OQLF, comme tous les sacres d’ailleurs. Certaines personnes l’écrivent « Tabarnaque », « Tabarnak », « Tabarnac » ou encore bien « Tabarnack ». Tout dépend de la personne qui l’écrit, pour ma part c’est Tabarnack. Mais peut-importe le cas, tout le monde le prononce de la même façon, personne ne dit Tabernacle ;)

  • Scratch

    La première application d’Internet à été d’envoyer un message d’un ordi A vers un ordi B
    Le premier mail