Charlie Hebdo : un ado arrêté pour apologie au terrorisme sur Facebook à cause…d’un dessin !

Maj. le 8 février 2017 à 15 h 27 min

Voilà une information qui va en faire bondir plus d’un. Il y a une semaine, deux terroristes commettaient un attentat à la rédaction de Charlie Hebdo. Suite à ce drame qui a ému la France, le peuple s’est réuni en masse pour rendre hommage aux caricaturistes disparus mais aussi pour défendre la liberté d’expression (ou la liberté tout court pour certains).

Néanmoins, certains n’ont pas hésité à communiquer leur soutien aux terroristes publiquement ou via les réseaux sociaux. A tel point que le hashtag #JesuisKouachi figurait dans les Top Tweets. Une tendance qui n’a pas été du goût du gouvernement qui a promis de durcir le ton et de surveiller davantage le web et les réseaux sociaux, estimant que les propos de haine ou d’apologie au terrorisme n’ont pas leur place sur la toile.

charlie hebdo ado arrêté apologie terrorisme dessin

La semaine prochaine, le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, devrait dévoiler son plan pour intensifier la surveillance du web et des réseaux sociaux. Mais, comme nous vous le rappelions, une loi existe déjà et elle dispose que les propos faisant l’apologie au terrorisme tenus publiquement sont passibles de 7 ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende.

Les autorités ont d’ailleurs commencé à interpeller les premiers internautes la semaine dernière et les arrestations se sont intensifiées tout au long de la semaine. Au total il y aurait déjà eu 70 interpellations. Parmi elles, il y en a une qui pourrait bien faire débat. Un adolescent de 16 ans a été interpellé à Nantes pour avoir posté un statut Facebook faisant l’apologie du terrorisme.

Ironie du sort, il aurait publié… un dessin ! Les autorités ont jugé que l’oeuvre mise en ligne par le jeune homme « représentant un personnage avec le journal Charlie-Hebdo, touché par des balles, en l’accompagnant d’un commentaire ironique » représentait un discours d’apologie au terrorisme. Le garçon a eu droit à un placement en garde à vue et sera présenté à un juge pour enfant.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !