Bac 2015 : les montres connectées sont interdites durant les épreuves !

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 12 h 03 min

Les montres connectées se dotent chaque jour de plus en plus de fonctions évoluées, ce qui les rend, au même titre que les smartphones ou les calculatrices scientifiques, potentiellement vues comme des moyens possibles pour des tricheries élaborées. Plutôt que de faire la police durant les épreuves, le ministère de l’Education Nationale a tranché, les smartwatches sont donc interdites dans les salles d’examen.

Smartwatch interdite au Bac

Devant la menace que représentent les objets connectés, le ministère a préféré prendre les devants. Après les universités c’est au tour des lycées d’interdire les montres connectées durant les épreuves du Baccalauréat. L’information vient d’être confirmée grâce aux premières convocations envoyées aux lycéens. Ces dernières disposent d’instructions mises à jour qui stipule le fameux bannissement.

Plus précisément, comme indiqué, les smartwatches devront être éteintes et bien rangées dans le sac du candidat. Il s’agit donc d’un dispositif interdit lors du déroulement de l’épreuve. Les montres connectées rejoignent ainsi les smartphones et les tablettes dans la liste des appareils n’ayant pas accès aux salles des épreuves.

Le régime adopté est donc le même que celui accordé aux appareils à mémoire électronique avec la possibilité de consulter des fichiers. Cette vague définition vise ainsi à combattre la mise en place d’antisèches pour “tricher” aux examens. Il faut dire que nos nouveaux outils technologiques permettent bon nombre de manipulation de documents, et il serait facile de consulter des résumés de ses cours.

Il faut ainsi garder à l’esprit que tricher lors des examens représente une fraude avec des sanctions à la clé. Ces dernières peuvent s’élever jusqu’à 9000 euros d’amende qui peuvent se transformer en 3 ans d’emprisonnement. Dans le même ordre d’idées, le contrevenant s’expose aussi jusqu’à 5 ans d’interdiction de passer un examen de l’Education Nationale. Attention à vous, si vous souhaitez braver le ministère :-) .

Via

Réagissez à cet article !
  • ASTECH

    Normal

  • Alex

    Rooooh mince, je revend direct ma Moto 360 mdr :’)

  • earth

    Pourquoi interdire les montres smart phones etc alors que l’on peut lire des pages de texte sur sa calculatrice. sur ma casio graph 35+ et ma graph 100+ je peux lire txt rtf et même partiellement html sans soucis.

    • Alex

      Il me semble qu’ils veulent aussi interdire les calculatrices dans ce genre pour le bac de 2018 mais pas sure… :-|

      • Juan Manuel

        C’est presque ça, seules les calculatrices disposant d’un mode examen seront autorisées.

    • Bah justement, seules les calculatrices disposant d’un « mode examen » seront autorisée (pas tout de suite, mais ça arrivera d’ici quelques années il me semble). Vous aurez beau rentrer la moitié de wikipédia dans la mémoire de la calculatrice, celle-ci sera verrouillée lors de l’examen.

      De plus, la calculatrice n’est pas autorisée dans toutes les matières ^^.

    • Scratch

      Pour info, en théorie les calculatrices doivent être effacées par le surveillant. Dans la pratique c’est pas fait.

  • Erwan

    Si les examinateurs sont pas fichus de voir un benet regarder l’écran de sa montre pendant 5 minutes sans se poser de question… Vu la taille de l’écran, soit le tricheur passe du temps à essayer de trouver la partie de son cours, soit il va avoir une antisèche super courte et donc pratiquement inutile ^^

  • trollinlove

    De toute façon vu le nivau du bac,un candidat ne sachant pas répondre aux questions ne sera pas non plus se servir de sa montre . ok je sorrrsssssss et vite

  • jean-luc Mutabazi

    Enfin un truc utile en éducation contrairement à l’investissement d’1 milliard (ou c’est 1-100 milllion?) pour des tablettes

    • lolito

      que les éléves vont revendre pour se faire de l’argent car en auront déja une à la maison :p (scandale qui s’est déja produit pour des pc)

      • jean-luc Mutabazi

        – Je viens de lire 1 paragraphe concernant ce scandale eh bah à la place de ces jeunes si j’avais déjà un PC je l’aurais réfourgé à ma mére ou vendu aussi.
        – En même temps quelle idée d’offrir des PC à des étudiants??? Mettez les directement dans leur écoles, dans les bibliothèques comme ça on verra les vrais motivés. A mon époque (il y a 6-10 ans) ces sotn des clés USB 1-2 Go qu’on nous offrait, ça c’était bien, peu couteux, utile et aucun risque de dépendance
        – Et Hollande compte offrir à chaque Collegien/lycéen (je ne sais plus) sa propre tablette?? C’est pire que ce que je pensais :-O

        • De passage

          Dans mon ancien établissement les 6eme ont tous reçu des iPad Air !

          • jean-luc Mutabazi

            Depuis la France a perdu son triple A;-)

  • L’an dernier, lorsque j’ai passé mon bac, les montres étaient déjà interdites (et pas uniquement celles connectées) et étaient remplacées par une pendule dans chaque salle. Après, je suppose que cela dépend(ait?) du bon vouloir du lycée.

  • p3rn3l

    Qu’elle est cette montre en illustration ? Elle est magnifique.

    • angelneo

      oui c elle :)

      • p3rn3l

        Incontestablement la plus belle. Devant la moto 360 belle elle aussi mais trop cher la Huawei.

  • fun-evil

    ils vont se marrer à vérifier chaque montre pour savoir si c’est une connectée ou non ^^

    sachant que certaines ressemblent comme 2 gouttes d’eau à une montre ordinaire

  • Valentin Maret

    Merci apple !

  • F0ks

    Cette directive est redondante, puisque normalement tout moyen de communication doit-être interdit. La montre connectée en est un, elle est donc interdite depuis qu’elle existe. Enfin interdit c’est un bien grand mot, la présence d’un pareil objet aboutie uniquement a une suspicion de fraude, il faut encore prouver qu’il y a bien eu fraude…

  • sachouba

    Comme au bac 2014, quoi…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

Les rumeurs spécifiant un possible changement de nom de SFR laissent désormais place à du concret. La marque au carré rouge va désormais s’appeler Altice, nom de la maison-mère à l’origine de son rachat il y a plusieurs années de cela. L’objectif : redorer le blason d’une société à l’image forte endommagée !

6572f5e487366fce7ce256b749bd9672""""""""""""""""""""