Test Xiaomi Poco X3 Pro : un smartphone trop bancal pour convaincre

 
Poco X3 Pro

Le Poco X3 revient dans une version Pro qui est équipée d’un nouveau processeur et d'un module photo repensé. Vendu à partir de 249 euros, il cherche à proposer des performances correctes à un prix réduit. Reste maintenant à voir si la promesse est tenue et surtout s’il tient la route face aux autres terminaux de son segment, le Redmi Note 10 en tête.

Poco, la marque de Xiaomi, a sorti son Poco X3 il y a quelques mois. Smartphone d’entrée de gamme séduisant, il se voit aujourd’hui décliné dans une version Pro. Les changements sont mineurs : le Pro a ainsi le droit à un nouveau processeur ainsi qu’un module photo revisité, mais c'est à peu près tout.

Poco X3 Pro

Difficile aujourd’hui de se faire une place sur le segment des smartphones à moins de 300 euros. Le constructeur Xiaomi (encore lui) a récemment sorti ses Redmi Note 10 et 10 Pro, dans la même fourchette de prix. La grande force de ces produits réside dans leur écran AMOLED et dans leur partie photo très maîtrisée. Pour convaincre, le Poco X3 Pro veut miser sur sa puissance ainsi que son autonomie. Mais cela est-il suffisant pour se démarquer ? C’est ce que nous allons voir.

Notre test complet en vidéo du Xiaomi Poco X3 Pro

Prix et disponibilité

Le Poco X3 Pro est disponible sur le site de Xiaomi en deux versions. La première propose 6 Go de RAM ainsi que 128 Go de stockage et est vendue à 249,99 euros. La seconde est dotée de 8 Go de RAM et de 256 Go de stockage et est affichée à 299,99 euros. Notons que le terminal est dans tous les cas proposé en trois coloris : bleu, bronze et noir.

Poco X3 Pro
Photo de xiaomi-poco-x3-pro

Xiaomi Poco X3 Pro

Comparé au POCO X3 NFC, le POCO X3 Pro améliore les performances en mettant en avant le Qualcomm...

Meilleurs prix

  • Amazon 229.00 € Voir Amazon
  • Fnac 233.75 € Voir Fnac
  • Cdiscount 243.99 € Voir Cdiscount
Ces prix ont été actualisés le 17/09/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Fiche technique

Le Poco X3 Pro n’est pas vraiment un foudre de guerre et on ne lui demande pas de l’être pour ce tarif. On note tout de même quelques petites choses intéressantes en regardant la fiche technique. La première est la présence d’un processeur Qualcomm Snapdragon 860 (le premier que nous testons), qui promet une certaine puissance à ce prix. Une batterie de 5160 mAh qui augure une bonne autonomie est aussi présente.

 Xiaomi Poco X3 Pro
Ecran6,67” FHD+ LCD
120 Hz
20:9
2400x1080
395ppi
ChipsetSnapdragon 860
OSAndroid 11 / MIUI 12
RAM8 Go
Stockage128 ou 256 Go
microSDoui
Capteur arrière48 MP (ƒ/1.8)
8 MP ultra grand-angle (ƒ/2.2)
2 MP macro (ƒ/2.4)
2 MP tof (ƒ/2.4)
Capteur selfie20 MP (ƒ/2.2)
Batterie5 160 mAh
charge rapide 33 W (chargeur inclus)
5GNon
BiométrieLecteur d'empreintes sur la tranche
Résistance à l'eauNon

Pour le reste, nous avons du classique pour ce segment tarifaire, avec notamment un écran IPS LCD (et non AMOLED comme c’est le cas sur les Redmi Note 10), mais avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz, ainsi qu’un capteur photo modeste sur le papier. Une fiche technique, cela ne fait pas tout, nous allons donc disséquer ce téléphone section par section.

Un Poco X3 Pro qui ressemble à une brique

Niveau design, le Poco X3 Pro est une vraie brique. Les constructeurs misent aujourd’hui tout sur la finesse ainsi que la légèreté, et prendre en main un smartphone de presque 220 grammes et 9,5 mm d’épaisseur étonne au premier abord. De plus, on remarque très vite le poids peu équilibré du produit, le plus lourd étant situé dans sa partie supérieure. Un smartphone costaud, donc, qui cache toutefois de bonnes idées de design.

Poco X3 Pro

La plus intéressante, c’est son capot arrière très original, ici en noir sur notre exemplaire de test. Celui-ci comprend deux bandes verticales de verre brossé sur les côtés. Au centre une bande brillante dans laquelle et placé un POCO ostentatoire. On note aussi des reflets bien sympathiques de la coque à la lumière : le texte devient multicolore selon les angles. On apprécie aussi que ce capot arrière ne soit pas vraiment sujet aux traces de doigts.

Poco X3 Pro

Le module photo est lui aussi placé sur la bande centrale du capot. Très massif, il ressort beaucoup du terminal, à hauteur de plusieurs millimètres. Toutefois, le fait qu’il soit placé au milieu ne rend pas le téléphone bancal une fois que celui-ci est placé sur le dos. Sur ce point, pas de problème, donc.

Poco X3 Pro

Si le capot arrière est en verre durci, le cadran du smartphone est pour sa part en plastique. Les tranches brillantes sont légèrement arrondies avec les boutons de volume situés à droite. Sur le même côté, nous trouvons le bouton d’allumage couplé avec un capteur d’empreintes. Nous avons toujours trouvé ce placement très judicieux, car naturel, et celui du Poco X3 Pro ne fait pas exception à la règle. De plus, il s’est montré efficace pendant toute la durée de notre test, ne connaissant aucun raté. Il peut aussi se coupler avec la reconnaissance faciale d’Android pour plus de sécurité.

Poco X3 Pro

Sur la tranche inférieure, on constate la présence d’un port USB Type-C, mais aussi d’un port Jack. Les constructeurs, surtout dans le haut de gamme, suppriment de plus en plus cette connectique pour gagner en finesse. Avec son presque centimètre d’épaisseur, il aurait été incompréhensible que le Poco X3 Pro n’en ai pas. On apprécie également que le haut-parleur soit placé à droite du port USB pour une raison que nous verrons plus bas.

Poco X3 Pro

Pour ce qui est de la partie écran, les bords sont très prononcés sur la dalle plate de 6,67 pouces, surtout sur la partie inférieure. Mais le ratio écran façade reste tout de même très bon, à plus de 90%. La caméra frontale est matérialisée sous la forme d’un poinçon placé au centre.

Poco X3 Pro

En définitive, le Poco X3 Pro se démarque grâce à sa coque arrière très originale. Toutefois, on ne peut s’empêcher de pointer du doigt le poids de presque 220 grammes ainsi que l’épaisseur importante. Cela choque un peu au premier contact et il faut s’y habituer, surtout que l’équilibre de la masse n’est pas au rendez-vous. Toutefois, c’est un défaut que nous pouvons accepter à ce tarif. Pour le reste, le X3 Pro privilégie le fonctionnel à l’esthétisme et le fait plutôt bien.

Poco X3 Pro
Une coque en caoutchouc est fournie dans la boîte

Un écran LCD moyen

Le Poco X3 Pro dispose d’une dalle IPS LCD d’une taille de 6,67 pouces avec une définition de 2400 x 1080 pixels. Xiaomi avait fait le choix de l’AMOLED pour ses Redmi Note 10, mais on revient à une technologie plus habituelle sur ce tarif pour le Poco. On note tout de même que le smartphone est doté d’un taux de rafraîchissement de 120 Hz au maximum pour plus de confort visuel. Cependant, il faut signaler qu’il est calé à 60 Hz par défaut et qu’il faut donc l’activer dans les options.

Poco X3 Pro

Il est possible de choisir entre trois profils de couleur dans les paramètres : saturé, standard et auto. Ce dernier jongle entre les deux autres au besoin. Nous avons analysé les deux premiers à l’aide d'une sonde, et les résultats obtenus sont très moyens.

Le mode saturé propose un contraste assez correct pour du LCD, à savoir 1675 :1 selon nos mesures. Les noirs sont donc relativement profonds (nous ne sommes pas sur de l’AMOLED non plus) et les blancs éclatants. On notera une température très élevée, à 7500K, loin des 6500K de la norme vidéo. Sur un affichage blanc, l’écran tire donc beaucoup vers le bleu. Enfin, le respect des couleurs d’origine n’est pas au rendez-vous, avec un Delta E moyen à 3,8 (en dessous de 3 étant très bon), mais cela reste acceptable. Pour cette dernière mesure, il s’agit d’une volonté de Poco de faire « péter » les jaunes, les verts et les rouges pour un meilleur effet visuel à l’utilisation. Cependant, cela a tendance à rendre ces couleurs fluos. Un mode peu idéal pour regarder des photos, donc.

Poco X3 Pro

Le profil Standard se veut plus proche des couleurs d’origine avec un delta E moyen à 2,5. Ce mode fait plus terne en comparaison du saturé, ce qui est normal. Ce sera à l’utilisateur de choisir. Pour le reste, on note un contraste un peu moins bon, voire juste (1280 : 1), mais une température plus proches des 6500K de la norme vidéo, mesurée ici à 6000K. Sur une page blanche, l’affichage tire donc légèrement sur le rouge, cette fois, mais cette donnée est acceptable. Dans l'ensemble, cela reste tout même moyen.

Enfin, il faut signaler que dans les deux cas, la luminosité maximale n’est pas bonne, dépassant à peine les 415 cd/m². Par jour de grand soleil, l’écran ne sera pas lisible si vous ne lui faites pas de l’ombre avec votre main, ce qui est bien gênant pour un terminal aussi amené à être utilisé dehors. À cela s’ajoute une gestion de la luminosité complètement à la ramasse. L’écran devient souvent sombre quand il y a de la lumière et inversement. Gênant.

À lire aussi – Test Xiaomi Poco M3 : le petit dernier fait preuve d’une longévité accrue

Concernant la partie audio, ce n’est pas brillant non plus. On vous parlait des bienfaits du haut-parleur placé à la droite du port USB Type-C, cela lui permet de ne pas être écrasé par la paume de votre main en jeu ou lorsque que vous regardez une vidéo. C’est bien là la seule qualité du smartphone dans le domaine, le son étant vraiment digne d’une radio des années 80. À cela s’ajoute un effet de boîte très désagréable : à haut volume, c’est tout le terminal qui vibre, en plus d’avoir un son complètement brouillé. Aie.

Poco X3 Pro

Un processeur puissant pour sa gamme

Le Poco X3 Pro est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 860, qui veut apporter une certaine puissance à un tarif réduit. Il est épaulé par 6 ou 8 Go de RAM ainsi que par 128 ou 256 Go de mémoire. Notre exemplaire de test est lui équipé de 6 Go de RAM et de 128 Go de mémoire. Pour finir, on notera que ce processeur est uniquement 4G. Pas de 5G au programme, donc. Un sacrifice à faire si vous passez à la caisse. Lors de notre session de benchmark, le Snapdragon 860 a tenu toutes ses promesses. Niveau puissance brute, il se place ainsi juste en dessous de l’Exynos 990 du Galaxy Note 20. C'est excellent pour un smartphone à 250 euros ! Il dépasse aussi allégrement le Snapdragon 765G du Google Pixel 5 et largement le Snapdragon 732G du Redmi Note 10 Pro, son principal « concurrent » et du X3 NFC, son prédécesseur.

Poco X3 Pro

En définitive, vous aurez un téléphone puissant pour ce segment (sans forcément atteindre les sommets). Dans la vie de tous les jours, cela signifie un produit performant, qui ne souffre d’aucun ralentissement ni de plantage. Tout y est fluide, agréable et sans accros.

Poco X3 Pro

Le Poco X3 Pro peut aussi être la solution pour les joueurs qui ne veulent pas se ruiner. Le jeu le plus gourmand du PlayStore, à savoir Genshin Impact, tourne de manière stable à 30 images par seconde avec les graphismes réglés en moyen. En désactivant la limite de FPS, on peut même atteindre une moyenne entre 40 et 50 FPS avec des pics à 60, mais il faudra alors compter sur une chauffe un peu gênante au niveau de la tranche supérieure (là où vous placez votre main gauche en jeu).

Poco X3 Pro

MIUI, une surcouche efficace, mais pas sans défauts

Le Poco X3 Pro est équipé d’Android 11 avec la surcouche de Xiaomi MUI 12. Cette dernière version apporte quelques petites améliorations discrètes, comme un blocage des applications qui ne sont pas utilisées au premier plan (pour protéger votre vie privée) ou encore un nouveau mode multitâche. En définitive, si vous êtes un adepte des smartphones de la marque chinoise, vous ne serez aucunement dépaysé.

Poco X3 Pro

La surcouche Xiaomi a cette qualité d’être très simple à utiliser et surtout ultra personnalisable. Vous pourrez ainsi modifier tous les aspects logiciels de votre smartphone avec des thèmes définis ou une mise en page poussée. Il faut saluer la clarté des menus, avec par exemple des icônes qui annoncent tout de suite l’utilité d’une option. L’exemple le plus marquant se trouve dans les paramètres d’écran, qui expliquent en un coup d’œil la différence entre le 60 et le 120 Hz aux utilisateurs non expérimentés. On aime aussi les menus flottants, très pratiques à utiliser.

Poco X3 Pro
Des publicités sont incluses dans les applications natives

Mais MIUI 12 n’a pas que des qualités. On déplore par exemple un aspect visuel qui ne mettra pas tout le monde d’accord. On sait qu’elle a ses adeptes, mais pour notre part, nous la trouvons un peu veillotte sur beaucoup de points. De plus, on retrouve toujours la principale tare de MIUI : la publicité dans les applications natives. Vous ne pourrez y couper. Par exemple, une publicité s’affichera lorsque vous installez une application via le Play Store ou lorsque vous souhaiterez changer de thème. Si nous pouvons comprendre le modèle économique de Xiaomi, il reste toutefois inacceptable de voir des publicités sur un produit que l’utilisateur a acheté plein pot. Certaines manipulations sont également peu pratiques, comme l'activation du mode silencieux, par exemple.

À lire aussi – Test Xiaomi Redmi Note 10 Pro : la nouvelle référence des smartphones milieu de gamme

MIUI reste MIUI et la surcouche satisfera toujours ses fans. Dans l’ensemble, cela reste du bon travail de la part du fabricant, si l’on met de côté cette agaçante histoire de publicités.

Le Poco X3 Pro n’est pas le roi de la photo

Le module photo du Poco X3 Pro se compose de quatre capteurs : un principal de 48 mégapixels (f/1.8), un capteur ultra grand angle de 8 mégapixels (f/2.2), un capteur macro de 2 mégapixels (f/2.4) et un capteur de profondeur de 2 mégapixels. Tout cela ne fait pas d’étincelles sur le papier et signe même une régression par rapport au X3 classique. Le smartphone ne réserve aucune bonne surprise sur ce segment.

Poco X3 Pro

Dans les faits, le Poco X3 Pro se montre au mieux très moyen en photo, au pire médiocre. La gestion de la lumière n’est pas au rendez-vous sur les clichés , surtout ceux avec beaucoup de contraste. Par exemple, un coin d’ombre sur un cliché par jour de grand soleil sera illisible. Même chose pour les couleurs, absolument pas respectées. Heureusement, le constat est un peu meilleur les jours plus ternes.

Poco X3 Pro

Poco X3 Pro
Les détails de l'arbre derrière la clôture devraient être visibles

Poco X3 Pro

Poco X3 Pro
Le Poco a du mal à gérer la lumière sur les clichés

Cela s’en ressent aussi sur les clichés à l’intérieur. Ici, le Poco éclaircit artificiellement les résultats, ce qui a tendance à annihiler toute nuance. On le voit ici sur les photos prises à l’intérieur d’une église normalement plus sombre en “vrai”.

Poco X3 Pro

Poco X3 Pro

Notons que ce souci peut être réglé en mode pro, mais même dans ce cas, la gestion de la lumière reste chaotique. Par exemple, les visages des vitraux devraient se montrer parfaitement visibles, ce qui n’est pas le cas ici.

Poco X3 Pro

Le Poco X3 Pro dispose d’un mode IA, qui est censé ajuster automatiquement le cliché selon la lumière et le sujet via son logiciel. Un mode qu’il faut désactiver d’urgence, puisqu’il est au mieux inutile et au pire, il fausse complètement l’image, comme ci-dessous.

Poco X3 Pro
À gauche sans IA, à droite avec

Le bilan n’est pas non plus brillant sur le zoom numérique (jusqu’à X10), qui donne des clichés inexploitables dès un agrandissement X3.

Poco X3 Pro
De haut en bas : Zoom x0,6/zoom X1/zoom X10

Inutile de penser à utiliser le Poco X3 Pro pour des photos en gros plan. Là encore, le capteur de 2 mégapixels ne fait pas de miracle, en plus d’avoir des difficultés à faire le point. Par exemple, ici, il nous a été impossible de rendre net le visage de Conan, et ce malgré de nombreux essais.

Poco X3 Pro

Même chose sur le texte inscrit ici sur le Lego.

Poco X3 Pro

Inutile de dire qu’il faut oublier les photos de sujets en mouvement. Il faut tout de même admettre que les clichés d’objets pris avec le capteur principal ont un bon piqué.

Poco X3 Pro

Poco X3 Pro

Poco X3 Pro

Notons que le smartphone propose un mode nuit, qui est ici inutile. Les clichés sont même meilleurs avec ce mode désactivé, c’est dire.

Poco X3 Pro
De haut en bas : cliché de jour, cliché de nuit sans mode nuit, cliché de nuit avec mode nuit

Enfin, il faut noter la présence d’un mode 48 mégapixels dans les menus, qui lui non plus ne change pas grand-chose, tout comme le mode portrait, vraiment dispensable.

Poco X3 Pro
Le logiciel photo est très classique

La partie photo du Poco X3 Pro est donc très moyenne, voire mauvaise sur certains aspects comme la gestion de la lumière. Sur ce point précis, il souffre de la comparaison avec le Redmi Note 10 Pro, qui lui a réussi à nous convaincre. Nous ne nous attendions à rien, mais nous sommes tout de même, déçus. Bref, si vous cherchez un smartphone pas cher qui prend des bonnes photos, le Poco X3 Pro n’est pas pour vous.

Une autonomie étonnante

Le Poco X3 Pro est équipé d’une batterie de 5160 mAh qui, couplée à un écran IPS LCD, promet beaucoup. Dans les faits, le terminal est une excellente surprise à ce niveau. Lors de notre semaine de test, nous avons constaté que le Poco pouvait tenir tranquillement deux jours en utilisation dite « normale » (un peu de vidéo, de réseaux sociaux, de GPS, de jeu…) avec le taux de rafraîchissement réglé à 120 Hz. Lorsque nous disons « tranquillement », cela signifie que nous avons commencé le premier jour à 100% et que nous avons terminé le deuxième à 17%, donc avec encore un peu de marge. Si nous calons le taux de rafraîchissement à 60 Hz, cette autonomie monte à trois jours. Une vraie prouesse aujourd’hui !

Poco X3 Pro

Un chargeur de 33 Watts est inclus dans la boîte et permet de réalimenter rapidement le smartphone. Lors de notre test, nous avons mesuré une recharge de 2 à 100% en 1 heure et 14 minutes. C’est bien compte tenu de la capacité de la batterie, mais pas non plus exceptionnel.

Photo de xiaomi-poco-x3-pro

Xiaomi Poco X3 Pro

Comparé au POCO X3 NFC, le POCO X3 Pro améliore les performances en mettant en avant le Qualcomm...

Meilleurs prix

  • Amazon 229.00 € Voir Amazon
  • Fnac 233.75 € Voir Fnac
  • Cdiscount 243.99 € Voir Cdiscount
Ces prix ont été actualisés le 17/09/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.


Note finale du test : Poco X3 Pro

Le Poco X3 Pro souffre de la comparaison avec le Redmi Note 10 et le Redmi Note 10 Pro, bien meilleurs sur le même segment de prix. S’il offre une puissance suffisante pour jouer ou une bonne autonomie, on regrette cependant un écran très moyen et un module photo médiocre. Il devrait séduire les joueurs qui cherchent un terminal à petit prix, mais pas plus. Un terminal curieusement équilibré qui manque de soin dans les détails.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !