Le Huawei Mate 50 fonctionnera toujours, même quand sa batterie sera à plat

 

Le Huawei Mate 50 pourrait-t-il avoir une autonomie hors du commun ? C’est en tout cas ce que suggère la marque chinoise en évoquant une batterie toujours fonctionnelle, même vide. Le Mate 50 devrait être présenté le 6 septembre prochain.

Mate
Le Mate 40 Pro

Il s’est fait attendre, mais le Mate 50 de Huawei va finalement être présenté le 6 septembre prochain. La marque chinoise a commencé à faire du teasing sur son terminal et le dernier en date se concentre sur la batterie.

Huawei promet en effet une autonomie qui sort de l’ordinaire. Pas par sa durée, mais par le fait que votre smartphone soit utilisable même lorsqu’il est à 0% de batterie. C’est dans une image teaser publiée sur Weibo que la marque écrit « même quand votre smartphone est à court de batterie, il a l’énergie de continuer ». Une vidéo a également été publiée, teasant cette fonctionnalité.

Le Mate 50 pourrait fonctionner même batterie à plat

Comme l’avait annoncé le site ITHome, le Mate 50, via la surcouche Harmony OS 3, devrait avoir un mode qui permet d’utiliser la batterie même à plat. L’idée serait de préserver 5% des capacités du produit afin que l’utilisateur puisse scanner des QR Codes ou passer des appels, même à 0%. La consommation du smartphone passerait en dessous de 2,8 v pour continuer à fonctionner le plus longtemps possible. De quoi faire faire aux situations d’urgences, même si cela ressemble à un mode « économie d’énergie » déguisé.

Huawei
Crédits : Huawei

Ne reste maintenant qu’à voir comment Huawei va présenter la chose et si les promesses seront tenues. Pour rappel, les Mate 50 sont les prochains smartphones haut de gamme de la marque chinoise. Ils devraient tourner sous Harmony OS 3, Huawei étant toujours sous embargo américain.

A lire aussi – Le Huawei Mate 50 serait capable d’envoyer des messages par satellite, comme l’iPhone 13 ?

Le Mate 50 serait équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 8 Gen 1 (mais seulement en 4G), un modèle 50E serait lui aussi de la partie, avec un Snapdragon 778G. Les terminaux seraient dotés de dalles AMOLED (avec une encoche) mais devraient surtout miser sur la photo. On sait que c’est un point important pour le constructeur qui veut séduire le consommateur avec cet aspect.

Ne reste à qu’à voir si la mayonnaise prendra, surtout que les terminaux Huawei partent avec un sérieux handicap : l’absence d’Android et de la suite logicielle de Google.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !