Bientôt une taxe copie privée sur les smartphones d’occasion ?

 

La taxe copie privée doit-elle être appliquée aux smartphones vendus sur le marché de l'occasion ? C'est en tout cas le souhait de la commission Copie Privée. Afin de compenser la baisse de la rémunération annuelle perçue par les ayant droits, la commission souhaite étendre le champs d'application de la taxe aux téléphones reconditionnés, aux feature phone et aux disques durs d'ordinateurs vendus séparément. 

taxe copie privée smartphone occasion

Entrée en vigueur en 1957, la taxe copie privée vise à compenser le préjudice infligé aux ayant droit. Cette taxe repose sur le principe que tous les titulaires de droit ont le monopole sur l'exploitation de leurs œuvres. Cependant, une exception à la législation sur les droits d'auteur prévoit que les personnes ayant acquis une oeuvre légalement sont libres de copier celle-ci sans l'accord du créateur. Concrètement, vous êtes libres de copier un CD, un fichier MP3, ou un film pour son utilisation dans le cadre privé. Pour compenser, les autorités ont mis en place une taxe sur les ventes de supports disposant d'un espace de stockage.

Cette taxe est perçue par Copie France, une société civile qui redistribue ensuite les compensations à ses membres. Au cours des dernières années, les compensations perçues par les ayant droits se sont amenuisées. En 2016, les titulaires se sont partagés 268 millions d’euros, contre seulement 260 millions en 2019. Avec la crise sanitaire, les ayant droit s'attendent à ce que le montant collecté via la taxe copie privée continue de fondre. En effet, ce montant annuel est directement lié aux ventes. La taxe copie privée est appliquée sur tous les produits importés en France. Avec la crise économique engendrée par les mesures de confinement, on s'attend évidemment à ce que les achats de smartphones, ordinateurs, tablettes et consorts s'effondrent.

Sur le même sujet :Taxer les casques audio ? Une loi est en discussion à l’Assemblée

Une taxe sur les smartphones reconditionnés est en discussion

Pour compenser cette baisse, la commission Copie Privée, chargée d'établir les barèmes de la taxe, souhaite étendre son champ d'action, rapportent nos confrères de NextInpact. Au cours de la dernière réunion, la commission a soulevé l'idée de taxer les smartphones reconditionnés d'occasion. L'an dernier, 70% des recettes de Copie France étaient d'ailleurs générées par la vente de smartphones neufs. La commission y voit donc une façon de compenser les ventes en berne.

De facto, les smartphones reconditionnés seraient soumis à une double taxe : lors de vente et lors de la revente. L'espace de stockage intégré au téléphone est donc taxé à une double reprise, uniquement parce que l'appareil change de propriétaire. En mai dernier, Jean-Lionel Laccourreye, président du SIRRMIET, le Syndicat Interprofessionnel du Reconditionnement et de la Régénération des Matériels Informatiques, Électroniques et Télécoms, s'opposait déjà à l'idée d'appliquer la redevance aux produits du marché de l'occasion. “Si on assujettit les produits reconditionnés, le consommateur va payer deux fois cette redevance. Une fois sur le produit neuf. Une fois sur le produit d’occasion” argue Jean-Lionel Laccourreye.

Malgré tout, Copie France estime que cette double taxe est justifiée : “Copie France a constaté un fort développement du marché des appareils reconditionnés, notamment en ce qui concerne les supports assujettis à la redevance des smartphones et des tablettes. Son analyse juridique conduit à considérer que ces appareils donnent lieu à deux usages distincts par deux propriétaires différents, justifiant de ce fait que la redevance copie privée soit acquittée lors de leur revente”. La société civile demande donc aux spécialistes du reconditionnement de leur fournir des déclarations annuelles.

Et une taxe sur les feature phone

Ce n'est pas tout. La commission souhaite aussi imposer une taxe copie privée sur les feature phone, des téléphones ultra basiques qui se limitent aux fonctions essentielles (appels, SMS…), comme le Nokia 3310 lancé en 2017. Ces appareils sont généralement plébiscités par les personnes âgées pour leur facilité d'utilisation. Une taxe allant de 0,50 à 4 €, en fonction de l'espace de stockage des terminaux, a été évoquée.

Enfin, la commission ambitionne aussi de taxer les disques durs nus et les disques durs des ordinateurs portables et fixes. Pour l'heure, les discussions sont toujours en cours. Rien n'indique que le gouvernement décide finalement d'entériner la nouvelle source de rémunération des ayant droits. En effet, l'idée de la commission se heurte à la loi anti-gaspillage du gouvernement Macron. Cette loi cherche à réduire la pression fiscale sur les acteurs du marché de l'occasion et du reconditionné. Dans ce cadre, un allègement de la TVA est sur la table.

Source : NextInpact



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • disque dur
    SSD, disques durs : cette cryptomonnaie en plein boom menace de provoquer des pénuries

    Les mineurs de cryptomonnaies pourraient de nouveau être à l’origine d’une pénurie de composants. Cette fois-ci, ce sont les SSD et HDD qui en seraient victimes. Une nouvelle cryptomonnaie, dénommée Chia, repose en effet sur l’espace de stockage disponible plutôt…

  • accord clima bitcoin
    Bitcoin, Ethereum : un accord mondial pourrait aboutir sur zéro émission de CO2 d’ici 2040

    Des professionnels du Bitcoin, Ethereum et cryptomonnaies sont à la recherche d’un accord pour réduire l’énorme empreinte carbone du secteur. L’objectif est d’arriver des fermes de minages utilisant 100% d’énergies renouvelables d’ici 2030, et d’atteindre 0 émissions de CO2 nettes…

  • signal envoyer cryptomonnaies
    Signal va permettre d’envoyer des cryptomonnaies à vos amis

    Signal développe un système de paiement qui permettra d’envoyer des cryptomonnaies à vos contacts. Sobrement baptisé Signal Payments, cet outil sera dans un premier temps cantonné au transfert d’une seule devise numérique, le MobileCoin. La fonctionnalité est d’ores et déjà disponible en beta…

  • amazon projet outlets
    Amazon voulait lancer des boutiques physiques pour brader ses produits invendus

    Avant la crise sanitaire mondiale, Amazon avait entrepris le projet de développer un réseau de points de vente physiques pour y vendre ses stocks de produits invendus. Ce réseau se serait composés de magasins permanents, mais également temporaires. Ces boutiques…

  • elon musk twitter
    Elon Musk promet d’envoyer la cryptomonnaie Dogecoin sur la lune

    Elon Musk a une nouvelle fois évoqué le Dogecoin, la cryptomonnaie lancée comme une blague, sur Twitter. Cette fois, le fantasque milliardaire s’est engagé à envoyer la devise numérique sur la lune grâce à SpaceX. Comme on pouvait s’y attendre,…

  • bitcoin
    Bitcoin : il se fait voler 600 000 dollars par une application certifiée sur l’App Store

    Une arnaque par une application certifiée Apple qui lui a coûté 600 000 dollars à Phillipe Christodoulou. Celle-ci s’est fait passer pour Trezor, une entreprise légitime qui stocke le portefeuille Bitcoin de ses clients. En rentrant ses identifiants, la victime s’est rendue…

  • paypal bitcoin
    PayPal permet enfin de payer en Bitcoin et cryptomonnaies

    PayPal l’avait promis en début d’année 2021. C’est désormais chose faite. Les utilisateurs américains peuvent dés maintenant régler leurs achats en Bitcoin, en Ethereum ou encore en LiteCoin. Paypal se charge de convertir les cryptomonnaies en dollars américain. Ces devises…

  • visa amex mastercard
    Visa va accepter les paiements en cryptomonnaies, comme Mastercard

    Visa va désormais accepter les paiements réalisés avec des cryptomonnaies. Dans un premier temps, l’émetteur de cartes bancaires va autoriser les transactions en USDC, un stablecoin basé sur le réseau Ethereum. L’annonce a provoqué une nouvelle envolée du cours du Bitcoin, de l’Ether et…

  • lugh stablecoin casino
    Le Groupe Casino lance Lugh, sa première cryptomonnaie adossée à l’euro

    Le Groupe Casino, avec l’aide de plusieurs entreprises comme la Société Générale, lance une nouvelle cryptomonnaie adossée à l’euro et baptisée Lugh. Cette stablecoin sera disponible dans un premier temps sur la plateforme Coinhouse. Comme vous le savez peut-être, les…

  • ethereum
    Ethereum : qu’est-ce que c’est, comment ouvrir un portefeuille et investir ?

    Ethereum est, après le Bitcoin, l’autre “crypto-star”. Basé lui aussi sur le système du Blockchain, Ethereum se distingue de ce dernier par le fait qu’il ne s’agit pas que d’une cryptomonnaie mais d’une plateforme pour échanger des NFT et mettre…