Spectre : le créateur de Linux dénonce violemment Intel et ses patchs « pourris »

Maj. le 27 mars 2018 à 12 h 26 min

Spectre, la faille qui touche tous les processeurs Intel, n’a pas fini de faire parler d’elle. Suite aux problèmes posés par les différents correctifs déployés par Intel, le créateur de Linux a pris la parole. Selon Linus Torvalds, les patchs déployés par Intel sont « complètement pourris » et Intel se comporte de façon totalement folle.

linux intel patchs pourris

Début janvier 2018, Intel admettait l’existence de Spectre et Meltdown, deux failles de sécurité critiques sur ses processeurs touchant potentiellement tous les ordinateurs, smartphones et autres appareils électroniques. Le premier correctif d’Intel réduisait les performances des ordinateurs à hauteur de 30%. Par la suite, un second patch a été déployé par Intel mais provoque le reboot spontané de nombreuses machines. Intel conseille maintenant aux utilisateurs de ne pas mettre à jour leurs ordinateurs jusqu’à ce que le problème soit résolu.

Spectre : Ie créateur de Linux critique l’approche d’Intel

Si la plupart des gens semblent d’accord pour attendre bien sagement qu’Intel résolve ses différents problèmes, il semblerait qu’une personne ne l’entende pas de cette oreille. Le créateur de Linux, Linus Torvalds, vient de prendre la parole et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne mâche pas ses mots. « What the fuck is going on ? » interroge Torvalds au travers d’un message diffusé sur la mailing list du kernel Linux. Selon lui, les correctifs déployés par Intel sont « totalement pourris » et n’ont aucun sens.

Pour rappel, les prochains processeurs d’Intel lancés dans les années à venir seront vulnérables à Spectre mais incluront un « drapeau » permettant aux systèmes d’exploitation de se protéger contre les failles. Ainsi, Torvalds reproche à Intel de traiter la protection contre Spectre comme une fonctionnalité optionnelle. Il demande par ailleurs à son audience si « quelqu’un a parlé à Intel pour leur dire qu’ils sont complètement cinglés ». En réponse à ces véhémentes critiques, un porte-parole d’Intel a déclaré que l’entreprise « prend les retours de ses partenaires industriels très au sérieux » et souhaite travailler avec Linux pour trouver ensemble des solutions.

Via
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon vend aussi des jeux PC piratés

Amazon a temporairement vendu des jeux PC piratés ce weekend à des prix dérisoires. Des titres très populaires comme Frostpunk et Surviving Mars se sont ainsi retrouvés vendus pour quelques euros. Un réditteur s’est rendu compte que certains vendeurs sur…