Qualcomm : grand leader, il détient la moitié du marché Android d’après AnTuTu

Qualcomm est connu pour ses nombreux processeurs mobiles qu’on retrouve dans la majeure partie des smartphones Android du haut de gamme à l’entrée de gamme. Il détient 49,27% d’après AnTuTu qui nous dévoile aujourd’hui son dernier rapport de répartition des différents processeurs mobiles.

La majeure partie des smartphones Android sont équipés de processeurs Qualcomm et ça se ressent dans ce classement puisqu’au premier semestre de l’année, le célèbre constructeur de puces équipait pas moins de 49,27% du parc. En seconde position, on retrouve MediaTek qui détient presque un quart du marché (23,52%) tandis que Samsung arrive seulement en troisième position (16,84%). Enfin, bien qu’il soit le second plus gros vendeur de smartphones Android, Huawei arrive seulement quatrième (5,79%).

Du côté des processeurs, c’est le Snapdragon 820 qui est le plus représenté puisque ce dernier équipait 9,66% du parc au cours des six premiers mois de l’année tandis que l’Exynos 7420 sacré meilleur processeur mobile de 2015 et qu’on retrouve à bord des quatre modèles haut de gamme de Samsung sortis l’an dernier dont le Galaxy S6 affiche une part de marché de 8,23%.

Cette année, les processeurs Samsung sont moins représentés que l’an dernier pour la simple et bonne raison que le Galaxy S7 emploie également un processeur Qualcomm, selon les marchés.

Sur les dix processeurs les plus répandus, six sont des processeurs Qualcomm. Notez que le Snapdragon 801 des mobiles haut de gamme de 2014 arrive sixième, il dépasse ainsi le Snapdragon 810 des modèles de l’an dernier. Voilà qui suggère, encore une fois, que les modèles de 2014 tiennent encore parfaitement la route en 2016 et que tout le monde ne change pas de smartphones tous les deux ans.

Du côté de Huawei, on note que le Kirin 950 de l’excellent Huawei Mate 8 est le seul à faire partie de top 10. Il faut dire que ce modèle sorti fin 2015 s’est extrêmement bien vendu.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article