Pourquoi BlackBerry devrait abandonner définitivement BB10 pour Android

Maj. le 29 septembre 2015 à 15 h 14 min

Alors que le BlackBerry Priv alias Venice, premier smartphone Android de la société canadienne, ne devrait plus tarder à faire son arrivée, compte tenu du nombre de fuites, l’analyste Daniel Chan (Scotia Capital) vient de formuler une théorie intéressante. Pour lui, il ne fait aucun doute que la société doit abandonner son OS maison, BB10, pour privilégier celui de Google sur ses futurs smartphones si elle souhaite remonter la pente.

BlackBerry Android
Le BlackBerry Priv (Venice).

Pour Daniel Chan, en abandonnant BB10 pour Android, BlackBerry pourrait économiser jusqu’à 266 millions de dollars par an. Une économie qui nécessiterait bien sûr de licencier les 1400 employés du département recherche et développement qui travaillent sur le logiciel.

En outre, toujours selon l’analyste, en procédant de la sorte, la société pourrait écouler pas moins de 10 millions de smartphones, s’offrant ainsi 1% de la part de gâteau représentée par l’OS de Google. Voici ce qu’on peut notamment lire dans son dernier rapport :

Bien que BB10 soit, à notre avis, technologiquement supérieur à de nombreuses plateformes mobiles, il n’est pas parvenu à générer la récupération escomptée et continue d’être la principale source de pertes de l’entreprise.

En dehors de l’aspect commercial, switcher vers l’OS de Google permettrait d’offrir des terminaux compatibles avec l’ensemble des applications du Play Store, ce qui représenterait un argument de choix pour le consommateur. A partir de là, peut-on considérer que BlackBerry aurait tout à y gagner ? Et bien, en réalité, pas tout à fait.

En dépit des avantages que pourraient représenter un switch du constructeur de smartphones vers l’OS de Google, BlackBerry pourrait également rencontrer des obstacles avec ses deux principales cibles : les gouvernements et les entreprises qui ont justement choisi son OS pour la sécurité qu’il offre. Un obstacle que la société pourrait néanmoins parvenir à surmonter grâce à son partenariat avec Samsung et l’unification de leur deux solutions de sécurirté : KNOX et BES12. De quoi rassurer ses clients tout en offrant une valeur ajoutée à ses futurs smartphones sous l’OS de Google.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !