Le Play Store sera plus rentable que l’App Store d’Apple en 2018

Date de dernière mise à jour : le 18 mai 2016 à 14 h 10 min

La concurrence acharnée que se livrent Google et Apple pour la suprématie dans le domaine des systèmes d’exploitation mobiles fait fureur. A chaque nouvelle version, à chaque nouveau terminal vedette mis en avant par chaque firme se relance la guéguerre éternelle iOS vs Android, chacun avec ses partisans et ses arguments plus ou moins valides.

Jusqu’ici, le constat d’ensemble se résumait à une égalité aux points. Si Android domine depuis longtemps son concurrent en termes de nombre d’utilisateurs, la firme à la pomme répliquait avec les revenus de son market, l’App Store, qui domine toujours le Google Play Store depuis plusieurs années.

revenue-google-play

La tendance semble cependant en train de s’inverser si l’on en croit l’analyste économique Richard Windsor. En effet, selon ses projections sur les prochaines années, il prédit qu’à l’horizon de l’année 2018, le Play Store générera davantage de revenus que l’App Store.

Cette évolution économique et ce renversement de la dynamique ne trouve pas d’explication dans une forme de révolution des comportements de la part des utilisateurs. Au contraire, celles-ci devraient se consolider puisque le modèle économique du freemium (applications gratuites offrant une version premium payante) devrait perdurer de la sorte. Au mois de mai 2014, les applications freemium représentaient plus de 90% des revenus de l’App Store et plus de 95% de ceux du Play Store.

App-store-front-revenue-by-type

L’évolution sera en fait très lente, et correspond à l’abandon progressif de l’achat d’applications payantes par les possesseurs d’iPhone. C’est en réalité l’uniformisation des méthodes de paiement des applications qui explique qu’à terme, le market d’Android prendra le dessus du fait de son nombre d’utilisateurs plus élevé, même si Apple devrait rester devant en termes de revenus générés par utilisateur.

Android-vs-iOS-sales-2013-and-2014-710x335

Autre raison invoquée dans l’étude : les comportements des marchés émergents, et principalement la Chine, où la sur-représentation de terminaux Android contrebalance les statistiques pour les États-Unis, et surtout le Japon, où Apple est beaucoup mieux implanté. Mais même au degré le plus minime, tous les pays montrent une même tendance favorable à Google.

D’autres raisons ont encore été invoquées pour expliquer cette tendance plus complexe qui n’y paraît : la diminution progressive du prix moyen des terminaux à 335 dollars (248 euros), soit deux fois moins que le prix moyen d’un iPhone 5S, la maturation du Play Store, ou encore la plus grande facilité à développer une application sur Android que iOS… Autant de facteurs qui convergent autour d’une tendance, qui pourrait définitivement consacrer l’OS de Google comme le plus populaire au monde.

Via

Réagissez à cet article !
  • Goopple

    Ah les news 100% inutile !!!
    Dire qu’un gars est payé pour sortir ça, si ça se trouve il a rien foutu pendant 1 an et une fois le rendez-vous prit avec son supérieur hiérarchique pour faire le bilan du premier semestre 2014 : merde j’ai rien fait !!! Vite il faut trouver un truc.
    Alors je prend une date lointaine 2018 parfait ! Le sujet : la guerre android ios, ça fait parler les kikoolol, ça devrait en plus occuper quelques gars qui savait pas quoi mettre pour troller l’autre camp.
    On sort un ou deux tableau au pif et tadam mon supérieur va être bien content !!!
    Ok c’est tourné avec humour mais franchement on touche le fond avec ce genre de news !!!

    • Kalvin

      Je vois que tu est en France et au chômage depuis toujours ? Sache que toutes les entreprise internationale ou plus ou moins grande doivent faire des statistiques, de budget, de plans, souvent : le demande à des entreprise indépendantes externe. Ceci pour beaucoup de raison, mais je ne vais pas faire mon prof aujourd’hui. Mais bon ces stats sont amusantes pour nous… rien de plus (car on peut parfois aussi faire dire aux stats un peu n’importe quoi, c’est aussi à prendre avec des pincettes, mais là ils engagent la réputation de la société qui l’a faite et ça peut leur faire faire faillite s’ils sont dans l’erreur).

      • Goopple

        On est d’accord : ça sert à rien !!!
        Après de la à dire que l’entreprise qui publie ces stats peuvent faire faillite, il y a un grand pas que je ne franchirait pas. Qui se rappèlera de cette prédiction toute moisie dans 1 semaine ?

  • Dylan

    Je vois pas comment il peut prédire ce genre de choses…

  • Atlas

    Je ne crois pratiquement jamais aux ANAListes (qui se trompent la plupart du temps et ne le reconnaissent jamais), mais dans le cas présent, je pense que c’est, disons, possible.
    Je dis possible car je ne mets pas en discussion le fait que les revenus du Play Store soient en augmentation, mais Apple doit surement être au courant et ne va pas rester sans rien faire.

    Mais en fait en regardant le graphe, je suis très sceptique. Nous sommes actuellement en Q2 2014 ce qui nous place tout à gauche du graphe. Comment l’ANAListe sait-il quelle sera l’accéleration pour chaque store sur les prochaines 4 années?

    Après, en effet, si l’App Store devient second en termes de revenu, ça pourrait motiver les développeurs à sortir des applications sur le Play Store d’abord. Mais ce discours ne va pas marcher pour les applis payantes qui existeront toujours.

  • Dao Diarrassouba

    oui je pense que cela est possible dans la mesure où en Afrique la majorité des consommateurs sont sont sur play-store

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

Le Xperia XA1 de Sony promet beaucoup en proposant un capteur photo arrière 23 mégapixels sur un appareil à seulement 300€, et vante les vertus de son écran “borderless” sur les tranches. Mais au quotidien, tient-il vraiment ses promesses ? Nous avons pu le tester en conditions réelles : voici notre verdict.

Dans l’attente de le voir débarquer en France et dans le reste du monde, le Galaxy Note 8 reste au centre de toutes les rumeurs et notamment par rapport à la taille de son écran qui serait de 6,3 pouces. C’est ce que semble indiquer cette mystérieuse vidéo d’à peine 10 secondes, qui vient de fuiter sur internet.

a2c78537c1c2d2fdf04e15a754dff183SSSSSSSSSSSSSS