Piratage : 3 millions d’euros volés dans un distributeur de billets !

En 2017, pirater un distributeur de billets, c’est simple comme bonjour comme l’avaient prouvé cinq malfrats, arrêtés pour avoir dérobé la bagatelle de 3 millions d’euros à une banque taïwanaise en injectant un malware dans les distributeurs automatiques. Trois suspects avaient été arrêtés l’été dernier, leurs deux complices viennent d’être interpellés à leur tour.

piratage bancaire

Europol vient d’annoncer l’arrestation de 5 membres d’un groupe de crime organisé, originaires d’Europe de l’Est. Trois d’entre eux avait été appréhendés en juillet dernier pour avoir piraté la First Commercial Bank de Taïwan. Les deux autres ont été arrêtés la semaine dernière en Biélorussie et en Roumanie.

5 ans de prison pour un piratage bancaire de 3 millions d’euros !

Les trois personnes arrêtées l’été dernier à Taïwan suite à ce piratage viennent d’écoper d’une peine de trois ans de prison ferme, les deux autres seront jugés ultérieurement. Notez que les cinq individus avaient été recrutés en ligne par l’organisation criminelle qui avait pris soin de choisir des personnes disposant de plusieurs nationalités et ayant donc la possibilité de voyager facilement.

Pour mener à bien leur mission, ils avaient utilisé une technique qui a toujours fait ses preuves lorsqu’il est question de piratage : le phishing. Ils avaient ainsi ciblé plusieurs employés de banque à l’aide d’un malware de façon à pouvoir s’introduire dans le réseau interne de l’établissement avant de prendre le contrôle des distributeurs d’argent, parvenant ainsi à dérober pas moins de 3 millions d’euros.

Les efforts déployés par le Centre européen de cybercriminalité d’Europol (EC3) et la coopération étroite de toutes les polices du monde auront toutefois permis de retracer l’activité des pirates bien que ces derniers ait pris soin d’employer des logiciels permettant d’effacer les traces de leur activité dans le système de la banque. Une affaire qui prouve une fois de plus que 95% des distributeurs bancaires restent vulnérables aux attaques, comme le déclarait Kaspersky il y a quelques mois.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !