Onavo Protect : Facebook utilise son VPN gratuit pour vous espionner

Onavo Protect ? Si vous utilisez Facebook, il y a des chances pour que vous ayez découvert une nouvelle fonctionnalité dans les méandres de l’application Android ou iOS. Ce service VPN gratuit implique le téléchargement d’une application. Tout semble indiquer que celle-ci veut du bien à votre sécurité. Mais comme le rappellent nos confrères de How To Geek, le seul but de cette application est en réalité le data mining, autrement dit l’espionnage de vos habitudes sur internet. 

facebook

« Si c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit » : il faut croire que ce mantra du net a montré encore une nouvelle fois toute sa pertinence. En 2013, Facebook a lancé un nouveau service de VPN gratuit, Onavo Protect. La description sur le Play Store indique : « cette puissante application vous protège, ainsi que vos mots de passe et vos informations privées des sites mobiles non sécurisés, des logiciels malveillants et des sites de phishing qui peuvent voir et partager vos informations privées« . Mais tout à la fin on peut également lire « Onavo fournit également des services d’analyse pour des développeurs« .

Onavo Protect : le VPN de Facebook espionne ses utilisateurs

Nos confrères de How To Geek rappellent que le service fait bien plus que cela. D’ailleurs, lors du premier démarrage de l’application, un message explique : « étant partie de Facebook, nous utilisons également ces infos pour améliorer les produits Facebook, collecter des caractéristiques intrinsèques sur nos produits et services qui produisent de la valeur, et construire une meilleure expérience« . En fait, comme le souligne le Wall Street Journal, lorsque Facebook rachète Onavo en 2013, le but affiché semble avant tout le data mining autrement dit l’exploitation des données utilisateur.

Bien sûr, on peut s’inquiéter plus ou moins de la collecte des données par le réseau social – le simple fait d’y être, après tout, est déjà en soit pratiquement un blanc-seing pour la collecte de vos données. Mais si vous pensiez que ce VPN était vraiment là uniquement pour vous protéger, cela ne semble manifestement pas le cas. Facebook n’est d’ailleurs pas la seule entreprise à exploiter un service VPN gratuit à des fins de data mining. C’est en réalité ce qui semble le plus souvent se passer lorsqu’un service VPN est gratuit.

Si vous souhaitez réellement protéger vos données lors de la navigation nous ne pouvons que conseiller de souscrire un service de VPN payant. Mais payer suffit-il ? En fait il faut également bien se renseigner sur la manière dont est gérée le service que l’on s’apprête à souscrire : quelles sont ses conditions d’utilisation ? Dans quel pays l’entreprise est-elle basée ? Enregistrent-ils des logs ? Partagent-ils des données avec des tiers ? N’hésitez pas à partager vos meilleures solutions de VPN sécurisées dans les commentaires de cet article.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !