Cyberattaque mondiale : téléchargez d’urgence ces patchs correctifs pour Windows

Suite à la cyberattaque mondiale WannaCry, qui a affecté des milliers de PC pendant le week-end dernier, Microsoft vient de publier plusieurs correctifs à télécharger de toute urgence. Ces patchs concernent Windows 8, Windows Server 2003, et Windows XP.

cyberattaque mondiale wannacry patchs windows

Au cours du week-end passé, plus de 200 000 ordinateurs ont été affectés par WannaCry, un puissant ransomware capable de chiffrer les données de l’utilisateur jusqu’à ce qu’il paye une rançon de 300 dollars. En ce début de semaine, de nombreuses entreprises de plus de 150 pays ont repris leur activité la peur au ventre, craignant une nouvelle propagation de ce terrifiant malware.

En réalité, WannaCry repose sur une faille de Windows connue depuis plusieurs mois. Cette faille avait même été comblée en mars par un correctif déployé par Microsoft. Malheureusement, trop peu de personnes ont pris la peine de télécharger ce patch. Aujourd’hui, la firme de Redmond invite à nouveau les utilisateurs de Windows à télécharger ce correctif de toute urgence.

Cyberattaque mondiale : même Windows XP reçoit un patch correctif

Compte tenu de la gravité des circonstances, Microsoft a même publié un patch pour Windows XP, alors même que cette version n’est plus prise en charge depuis maintenant trois ans. Pour cause, de nombreuses entreprises continuent à l’utiliser. En 2016, 10,9 des PC du monde entier fonctionnaient sous Windows XP.

Voici donc la liste des correctifs à télécharger d’urgence pour les différentes versions de Windows :

Si votre entreprise est déjà infectée par WannaCry, la cyberattaque qui a été déjouée par pur hasard, l’Anssi recommande de prendre plusieurs mesures. Ainsi, les appareils infectés doivent immédiatement être déconnectés du réseau. Le responsable sécurité ou le service informatique doit être averti le plus rapidement possible. Les fichiers les plus importants doivent être sauvegardés sur des supports amovibles isolés. Enfin, l’Anssi recommande de ne pas payer la rançon, qui ne garantit pas le déchiffrement et peut en plus découler sur un vol de vos identifiants bancaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : comment ne plus être pisté par Google ?

Vous vous méfiez du pistage sur votre smartphone Android et souhaitez réduire votre dépendance aux services de Google ? Nous allons voir dans ce guide pourquoi des données sont transmises sur les serveurs de Google (et les serveurs de votre…

Amazon vend aussi des jeux PC piratés

Amazon a temporairement vendu des jeux PC piratés ce weekend à des prix dérisoires. Des titres très populaires comme Frostpunk et Surviving Mars se sont ainsi retrouvés vendus pour quelques euros. Un réditteur s’est rendu compte que certains vendeurs sur…