Piratage : les données de 73 millions d’internautes sont en vente sur le dark web

Un piratage de grand ampleur a permis à des hackers de s'emparer des données de 73,2 millions d’internautes. Cette immense base de données volées a rapidement été mise en vente sur des marchés noirs du dark web pour la somme de 18 000 dollars. 

dark web piratage 17 millions données

ShinyHunters, une célèbre bande de pirates, vient de mettre en vente une immense base de données sur le dark web, rapportent nos confrères de ZDNet. Le fichier comprend des données personnelles récupérées sur 10 plateformes différentes. On trouve notamment 30 millions de données en provenance de Zoosk, un site de rencontres en ligne, 1 millions de données concernant les abonnés de StarTribune, un quotidien américain, et 5 millions de données volées sur Minted, un marché en ligne d’artistes et de designers indépendants.

Sur le même sujet : 1,4 milliard de mots de passe sur un fichier en accès libre sur le dark web

Les pirates demandent 18 000 dollars en échange des données des internautes

Les pirates proposent l’intégralité des données pour la somme de 18 000 dollars sur certains marchés spécialisés accessibles sur le dark web. Selon Zdnet, les données de chaque plateforme sont aussi vendues séparément à un prix réduit. Avec ces données en main, des escrocs peuvent notamment faire chanter les internautes concernés ou mettre en place des campagnes de phishing.

Ce n’est pas la première fois que les hackers de ShinyHunters s’attaquent à d’importantes plateformes. Il y a quelques semaines, la bande a ainsi piraté les serveurs de Tokopedia, une importante boutique en ligne indonésienne. Peu après, ShinyHunters a mis en vente les données des 91 millions d’utilisateurs du site pour la somme de 5000 dollars sur le dark web. Si vous faites partie des utilisateurs de Zoosk, ou d’une autre plateforme concernée par le piratage, on vous invite à changer de mot de passe dans les plus brefs délais et d’activer la double authentification si elle est disponible.

Source : ZDnet



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Votre smartphone peut prendre feu à cause de ce simple malware !

Les chercheurs en sécurité de Tencent ont découvert qu’il était possible de mettre le feu, à distance, à un smartphone. Ils ont pour cela conçu un malware, BadPower, qui s’attaque aux chargeurs rapides – qui servent alors de fusible d’allumage……