Actualités sur le smartphone Samsung Galaxy S20+

La conférence de présentation de la nouvelle gamme Galaxy S20 a lieu à la mi-février 2020 à San Francisco. Comme pour la série des S10, Samsung a décidé de snober le MWC de Barcelone cette année et de tenir son propre événement quelques jours avant pour que les projecteurs soient braqués sur son nouveau smartphone.

Comme l’année dernière également, trois modèles sont attendus, mais leur dénomination devrait changer. Nous aurons affaire cette année à un S20 (qui succède au S10e), à un S20+ (qui remplace le S10) et à un S20 Ultra (le successeur du S10+). Nous nous concentrons ici sur le Galaxy S20+, c’est à dire le modèle standard.

Retrouvez ici toutes les dernières informations autour du Galaxy S20+ !

 

Galaxy S20+ : un formidable photophone

Concurrencé par Huawei en la matière, qui révolutionne la photographie sur mobile depuis quelques années et notamment depuis la sortie de l’extraordinaire P20 Pro, Samsung a décidé de mettre les bouchées doubles pour se mettre à la hauteur, voire de surpasser son concurrent.

Et le résultat est plutôt concluant, avec de nouvelles améliorations en la matière qui arrivent avec ce Galaxy S20+. Au dos, on remarque la présence d’un setup avec quadruple capteur photo, constitué notamment d’une caméra principale de 108 mégapixels. Un chiffre surréaliste qui n’est pas qu’un argument marketing pour faire vendre. Le Xiaomi Mi Note 10 embarque également un tel module et le constructeur chinois n’avait avant lui jamais commercialisé de mobile aussi bon en photo.

De plus, le capteur 108 MP du S20+ sera particulièrement bien entouré : un module ToF (Time of Flight) lui sera associé pour scanner la profondeur de champs, de quoi mieux gérer la 3D ainsi que les effets de flou selon les plans. Amateurs de zoom, sachez aussi qu’un téléobjectif permet de se rapprocher de l’action sans perte de qualité jusqu’à un certain point. Une fonctionnalité populaire qui n’échappe pas à ce modèle.

Galaxy S20+ : une batterie généreuse

C’était un autre reproche que l’on pouvait faire aux mobiles Samsung de la gamme S : un manque de capacité de la batterie par rapport à ce que proposent des modèles chinois moins chers ou même les Galaxy Note. Samsung semble avoir compris le message et redresse la barre cette année. Après un Galaxy S10 doté d’une batterie de 3400 mAh, on se retrouve ici sur le S11 avec une capacité de 4500 mAh digne d’un appareil premium. Une énorme progression alors que seulement 12 mois séparent la sortie des deux appareils.

Cela promet une excellente autonomie car dans le même temps, le SoC du smartphone, l’Exynos 990, est censé consommer moins que l’Exynos 9820 du S10. Cela est dû à un changement de procédé de fabrication : la finesse de gravure passe à 7nm et on passe à l’EUV, comme pour l’Exynos 9825 présent sur le Note 10. Conséquence : un système affichant des performances en hausse de l’ordre de 20% mais moins énergivore.

Le Galaxy S20+ est annoncé avec une recharge rapide de 25W par USB-C. De quoi rapidement redonner des couleurs à la batterie, mais tout de même en-dessous de ce que proposent d’autres constructeurs comme Oppo, OnePlus, Huawei et Xiaomi sur des appareils moins coûteux. Le S20+ est par contre compatible recharge sans fil 15W, ce qui commence à donner un véritable intérêt à cette technologie, et peut recharger d’autres devices (mobile, écouteurs wireless…) avec sa propre batterie grâce à l’option de recharge sans fil inversée.

Un écran pensé pour le multimédia

Impossible d’évoquer un flagship de Samsung sans s’enthousiasmer devant son écran. Un constat qui se vérifie une fois encore avec ce Galaxy S20+ et qui confirme la domination de la marque sud-coréenne en la matière. Ce n’est pas pour rien que même Apple vient se fournir chez son rival pour équiper ses iPhone.

Nous avons donc affaire à un écran AMOLED, bien sûr, de 6,7 pouces et définition QHD+. Avec une telle qualité d’image et cette taille de dalle, on comprend mieux pourquoi Samsung a jugé nécessaire d’incorporer une bien plus grosse batterie dans ce smartphone. D’autant plus qu’on parle d’un possible taux de rafraîchissement de 120 Hz, une fonctionnalité qui offre un gain de confort et de fluidité incroyable mais qui est consommatrice d’énergie.

Côté design, Samsung a encore réussi à réduire la taille des bordures. L’écran est bien sûr incurvé sur les côtés et le menton n’a jamais été aussi peu présent. Par ailleurs, le poinçon dans lequel est logé le capteur photo frontal pour les selfies et la reconnaissance faciale est plus discret. Il a été repositionné au centre, comme sur le Note 10, alors qu’il était sur le côté gauche sur le S10. Tout cela pour dire que le S11 offre un ratio écran-corps généreux qui va renforcer l’immersion des utilisateurs.

Idéal pour le multimédia et le visionnage des vidéos. D’ailleurs Samsung a apporté une autre nouveauté à cet égard : un format allongé de 20:9, contre 19:9 sur les Note 10 et S10, pour une meilleure expérience lors de la lecture de contenus vidéo sur l’appareil. On se rapproche de ce que propose le Xperia 1 et son ratio 21:9 pensé pour le cinéma. Car oui, certains trouvent cela triste, mais de plus en plus de consommateurs regardent des films sur leur mobile via les services de SVOD type Netflix. Samsung ne fait que s’adapter à ce nouveau mode de consommation.

Voir plus d'articles