Sony revend sa division Vaio et abandonne marché des PC !

Maj. le 24 mai 2016 à 9 h 51 min

[Mise à jour]

Sony vient d’officialiser la revente de la division Vaio à Japan Industrial Partners pour des raisons de rentabilité. Le PDG de la firme confirme que la marque de PC sera conservée, toutefois, elle le devrait surtout se concentrer sur le marché japonais. Sony a également annoncé la restructuration de son département TV ainsi que la suppression de pas moins de 5000 emplois dont 3500 en dehors des frontières japonaises.


 

Si Sony avait infirmé en début de semaine la rumeur selon laquelle elle allait revendre sa division PC à Lenovo (qui a racheté Motorola à Google), elle n’avait en revanche fait aucun commentaire sur la possibilité d’une telle vente. Et pour cause, la firme nippone va vendre sa division PC à un fonds d’investissement japonais, Japan Industrial Partners. La transaction se situerait autour de 40 à 50 milliards de yen, soit 292 à 364 millions d’euros.

La quotidien économique Nikkei en fait même sa une. Sony s’était pourtant intégré au marché il y a près de 20 ans, en 1996, et a vendu jusqu’à 9 millions de PC par an. Comment expliquer une telle vente ? Tout simplement par la chute des ventes, les PC griffés Vaio ne se sont écoulés qu’à 5,8 millions d’exemplaires en 2013, rendant cette activité déficitaire.

sony vaio vente

Sony se sépare de sa division PC Vaio !

Toujours en 2013, Sony était le neuvième constructeur mondial de PC avec 1,9% de part de marché. Insuffisant pour le géant japonais qui va donc céder « Vaio » à Japan Industrial Partners. Une nouvelle entreprise sera alors mise en place, entreprise qui conservera les employés concernés par Vaio et dans laquelle Sony n’aurait qu’une petite part.

Si la nouvelle entité conservera la marque Vaio, ces PC pourraient en revanche disparaître de nombreux pays afin de ne conserver que les marchés où la marque est la plus forte. Pour les fans des PC Sony, il subsiste un motif d’espoir. Sony serait en négociations avec Lenovo pour les autres marchés.

Alors que Sony espérait un bénéfice net de 50 milliards de yen, celui-ci ne devrait être « que » de 30 milliards. Un bénéfice en dessous des prévisions auquel il faut ajouter une sanction de la part de l’agence de notation financière Moody’s. Avec la montée en puissance des smartphones et tablettes, Sony se devait de réagir. C’est désormais chose faite, au risque de décevoir de nombreux utilisateurs. Réagissez sur notre forum android ! Quelle marque d’ordinateur utilisez-vous ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !