Kaspersky : un malware ultra-sophistiqué se cache peut-être depuis 5 ans dans votre routeur internet

Kaspersky avertit dans un nouveau rapport de la découverte d’un malware destiné aux routeurs internet. Celui-ci est extrêmement sophistiqué car il semble capable de détecter la présence de logiciels anti-virus et se faire très discret en cas de scan. Il a ainsi pu rester caché depuis 2012. Sa complexité et le ciblage de routeurs dans des zones instables du monde, fait que la firme spécialisée en sécurité informatique soupçonne un état de se cacher derrière l’attaque.

malware

Kaspersky vient de découvrir un malware très sophistiqué visant certains routeurs de marque MikroTik mais aussi, potentiellement d’autres marques de routeurs. Baptisée Slingshot, ce malware a été introduit dans les routeurs visés grâce à une version modifiée du firmware. Une fois infecté, Slingshot peut lancer le téléchargement de deux autres malware directement sur les PC cibles du réseau local. Canhadr permet d’aspirer tout ce qui passe par la RAM et d’accéder au système de fichiers. GollumApp, l’autre malware, sert à contrôler le malware.

Kaspersky : un malware se cachait depuis 5 ans dans les routeurs MicroTek

In fine l’accès aux données est total : mots de passe, key logging, captures d’écran… Les données sont chiffrées dans un disque virtuel créé par le logiciel malveillant. Ce qui le rend extrêmement sophistiqué et singulier, c’est qu’il est capable de détecter la présence et l’activité d’un antivirus, et de mettre certaines de ses fonctionnalités en sommeil pour éviter toute détection. Un stratagème très efficace puisque cela a permis au malware de rester incognito pendant cinq ans. Autre détail troublant : Slingshot a été surtout détecté dans des pays instables comme l’Irak, la Turquie ou encore l’Afghanistan.

A cause de sa sophistication et de son ciblage, Kaspersky soupçonne un Etat de se cacher derrière Slingshot. La firme en sécurité russe estime que le même malware, ou une déclinaison pourrait infecter d’autres marques de routeurs. Ce qui rend en réalité la détection extrêmement difficile, c’est l’échantillon des routeurs infectés, extrêmement ciblé (une centaine de routeurs infectés ont été détectés chez MicroTek seulement).

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !