Amazon arrête la vente des Blu Phone après y avoir découvert un spyware chinois

Maj. le 23 août 2017 à 9 h 55 min

Après avoir remarqué la présence de plusieurs malwares pré-installés dans les smartphones fabriqués par la firme américaine Blu, Amazon n’a pas eu d’autres choix que de stopper net la vente des appareils incriminés sur sa boutique en ligne. Comment des malwares ont-ils pu se retrouver dans des téléphones neufs ? Quels sont les antécédents de ce type dans le domaine du smartphone ?

blue phone

La guerre qui oppose Google aux hackers, aux malwares et autres spywares est loin d’être terminée ! La firme de Mountain View ne lésine pourtant pas sur les moyens pour venir à bout des pirates. Google a d’ailleurs récemment levé le voile sur l’intelligence artificielle qui scanne le Play Store à la recherche d’applications frauduleuses.

D’autre part, le géant de la tech mène aussi diverses enquêtes qui vise à comprendre l’origine et les tenants et aboutissants des logiciels pirates. Aux dernières nouvelles, l’essentiel des virus les plus lucratifs trouveraient leurs origines en Russie. Vous l’aurez compris, Google est prêt à se lancer dans la bataille et à triompher des hackers. Mais que peut-faire Google et ses ingénieurs si les malwares sont déjà implantés dans les téléphones des constructeurs avant même leur sortie ?

Que s’est-il passé sur les smartphones Blu Phone ?

Vous ne connaissez peut-être pas les Blu Phone, ces smartphones conçu par une entreprise basée à Miami et commercialisé en grosse partie aux Etats-Unis. Ceux-ci y connaissent d’ailleurs une belle popularité dans le domaine des appareils low-cost. Pourtant, ce n’est pas la première fois que des malwares s’infiltrent dans la chaîne de production du Blu Phone. C’est d’ailleurs loin d’être la première fois que des smartphones sortent de l’usine en étant déjà infesté par des malwares.

Cette fois, ce sont les experts en cybersécurité de la firme américaine Kryptowire qui ont dénoncé la présence d’un spyware chinois sur les téléphones mis en vente par Blu. Suite à ces informations sensibles, Amazon a confié à CNET  avoir préféré jouer la carte de la sécurité et a tout simplement retiré les téléphones de la vente :

La sécurité et la confidentialité de nos clients sont essentielles, tous les modèles de téléphones Blu ont été rendus retirés à l’achat sur Amazon.com jusqu’à ce que le problème soit résolu.

Amazon attend impatiemment un retour de la firme Blu Phone ou de Google afin de résoudre le plus vite possible le problème et pouvoir remettre les smartphones en vente sur sa boutique en ligne. Restera-t-il beaucoup d’acheteurs attirés par le Blu Phone à ce moment là ?

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !