Apple vs Qualcomm : Samsung et Intel volent au secours de la Pomme

L’affaire Apple contre le fabricant Qualcomm est célèbre. Qualcomm, c’est ce constructeur de processeurs, en quasi situation de monopole, qui équipe le matériel informatique de toutes les grandes marques. Qualcomm est accusée de pratiquer des abus de position dominante sur ses clients. Apple en fait partie et est engagée dans une bataille judiciaire avec le constructeur. La firme a trouvé des soutiens parmi ses concurrents les plus directs, à savoir Samsung et Intel.

Apple Qualcomm soutien Samsung Intel

D’abord, un petit rappel de l’affaire. Depuis Janvier 2017, Apple s’est engagée dans une bataille judiciaire avec Qualcomm, un constructeur de processeurs. Le litige porte sur le montant des droits de licence qu’Apple est censée verser pour l’exploitation et la fourniture des modems 4G équipant les iPhone et les iPad.

Chaque partie y va de ses arguments. Si Qualcomm affirme que ses modems sont facteurs de succès pour les produits mobiles d’Apple, Apple soutient que son fournisseur pratique un abus de position dominante et souhaite imposer des royalties trop élevés. Pendant qu’Apple réclame 1 milliard de dollars, Qualcomm tente de faire bloquer les ventes d’iPhone aux USA et obliger son client à négocier via une décision de l’ITC (International Trade Commission).

Samsung et Intel partent à la rescousse

L’ennemi de mon ennemi est mon ami. C’est ce qui pourrait résumer ce que l’on apprend. Samsung et Intel apportent leur soutien à Apple, en prenant la même position, accusant Qualcomm d’abus de position de dominante au titre des droits de licence demandés. Qualcomm se retrouve seule contre tous, au moment même où la Federal Trade Commission (FTC) a refusé la plainte de Qualcomm tendant à faire invalider la plainte. Comme quoi, la concurrence loyale, ça existe.

Intel y trouve son intérêt, puisque le groupe a réussi à équiper les iPhone 7/7 Plus de ses modems 4G. Quant à Samsung, le coréen est à la fois client et concurrent ; Qualcomm exploite les modems et plateformes Snapdragon de certains smartphones mais Samsung dispose aussi de ses propres capacités de production.

Toujours est-il que Qualcomm n’en est pas à son premier déboire judiciaire. Une décision de la KFTC coréenne, qui sert aujourd’hui de socle aux plaintes des 3 entreprises, avait infligé une amende à Qualcomm pour abus de position dominante ayant fait obstacle au jeu de la libre concurrence entre fournisseurs dans le pays. Enfin, il faut se rappeler que BlackBerry avait déjà réussi à soutirer une lourde provision au fabricant, il y a peu de temps.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung trolle encore Apple et l’iPhone X dans une nouvelle pub

Samsung s’amuse une nouvelle fois à troller Apple et l’iPhone X dans une pub. Est mise en scène une cliente dans un Apple Store qui se renseigne sur le dernier flagship d’Apple, et regrette que l’auto-proclamé « smartphone du futur » bénéficie…

iPhone 9 : des visuels révèlent son design complet !

Mise à jour 17 juillet 2018 : Une nouvelle photo partagée par Benjamin Geskin donne un aperçu de la face avant des trois modèles qui devraient être prochainement présentés par Apple. On y voit très peu de surprises hormis des…