Apple vs Qualcomm : Samsung et Intel volent au secours de la Pomme

L’affaire Apple contre le fabricant Qualcomm est célèbre. Qualcomm, c’est ce constructeur de processeurs, en quasi situation de monopole, qui équipe le matériel informatique de toutes les grandes marques. Qualcomm est accusée de pratiquer des abus de position dominante sur ses clients. Apple en fait partie et est engagée dans une bataille judiciaire avec le constructeur. La firme a trouvé des soutiens parmi ses concurrents les plus directs, à savoir Samsung et Intel.

Apple Qualcomm soutien Samsung Intel

D’abord, un petit rappel de l’affaire. Depuis Janvier 2017, Apple s’est engagée dans une bataille judiciaire avec Qualcomm, un constructeur de processeurs. Le litige porte sur le montant des droits de licence qu’Apple est censée verser pour l’exploitation et la fourniture des modems 4G équipant les iPhone et les iPad.

Chaque partie y va de ses arguments. Si Qualcomm affirme que ses modems sont facteurs de succès pour les produits mobiles d’Apple, Apple soutient que son fournisseur pratique un abus de position dominante et souhaite imposer des royalties trop élevés. Pendant qu’Apple réclame 1 milliard de dollars, Qualcomm tente de faire bloquer les ventes d’iPhone aux USA et obliger son client à négocier via une décision de l’ITC (International Trade Commission).

Samsung et Intel partent à la rescousse

L’ennemi de mon ennemi est mon ami. C’est ce qui pourrait résumer ce que l’on apprend. Samsung et Intel apportent leur soutien à Apple, en prenant la même position, accusant Qualcomm d’abus de position de dominante au titre des droits de licence demandés. Qualcomm se retrouve seule contre tous, au moment même où la Federal Trade Commission (FTC) a refusé la plainte de Qualcomm tendant à faire invalider la plainte. Comme quoi, la concurrence loyale, ça existe.

Intel y trouve son intérêt, puisque le groupe a réussi à équiper les iPhone 7/7 Plus de ses modems 4G. Quant à Samsung, le coréen est à la fois client et concurrent ; Qualcomm exploite les modems et plateformes Snapdragon de certains smartphones mais Samsung dispose aussi de ses propres capacités de production.

Toujours est-il que Qualcomm n’en est pas à son premier déboire judiciaire. Une décision de la KFTC coréenne, qui sert aujourd’hui de socle aux plaintes des 3 entreprises, avait infligé une amende à Qualcomm pour abus de position dominante ayant fait obstacle au jeu de la libre concurrence entre fournisseurs dans le pays. Enfin, il faut se rappeler que BlackBerry avait déjà réussi à soutirer une lourde provision au fabricant, il y a peu de temps.

Réagissez à cet article !
  • Martin

    Oui d’accord ils apportent leur soutien mais on ne connait pas leurs motivations, même si on peut en avoir une idée ^^ : fric fric fric.

    • Ame aide

      Avec Microsoft qui c’est associé a Qualcomm pour produire des appareilles fonctionnant sous windows 10, Apple c’est sentie menaçé, donc ils commence a s’en prendre a qualcomm parcequ’ils ont peur chez apple donc c’est un moyen de montré leur mécontentement vis a vis de Microsoft, qui va reprendre un grand marché tenu par google et apple jusqu’ici, le jour ou Microsoft sort un smartphone avec windows 10 comme ont le connais, android va tombé directe, vue qu’on peut déjà utilisé android sur windows avec toute sorte d’emulateur.

    • Plumplum

      Si tu regardes bien, côté Intel tu as des puces comme Z3580 ou Z3560 qui ne se sont pas bien vendues…
      Ceci explique que Intel ait arrêté de produire des soc complets intégrant la 4g (les Atom x n’ont pas de modem, on ne les trouve que sur tablette).
      Des coûts de licences plus faibles obligerait Qualcomm à faire son bénéfices sur ses puces et non sur les licences qui frappent la concurrence (qui constituent près de 80% de ses bénéfices).
      Le coût des puces Qualcomm augmenterait, Intel redeviendrait compétitif…

      Pour ce qui est de Samsung, seul Meizu utilisait de temps à autres des Exynos…or Qualcomm a attaqué Meizu et a fini par trouver un accord. On peut imaginer que Samsung en est la victime…

      Allé, il reste encore à Google à faire preuve d’ouverture et à utiliser autre chose que du Qualcomm dans les Pixel et on aura peut-être un marche plus sain !

  • Mentholait

    “Quant à Samsung, le coréen est à la fois client est concurrent” rip

    • Alexandre Vitt

      merci c corrigé

      • Gargamel

        Samsung est fournisseur de APPLE, et non client si je ne m’abuse

        • tepok

          Samsung est a la fois client et concurrent de qualcomm sur le segment SOC, sur ses propres smartphones..

          • Gargamel

            My bad, j’ai mal lu. Je le positionnait vis à vis d’Apple

    • fdpIandroid

      abon samsung client mais de qui?? apple???

      • Alexandre Vitt

        Samsung est client de Qualcomm

  • Cabodfon

    Faudra nous expliquer dans quelle mesure Intel est un concurrent d’Apple…

    • Patruche

      Intel fabrique les Soc et Apple les intègre donc effectivement je me pose la même question :-/

      • Cabodfon

        Ben oui. C’est du rapport client-fournisseur, pas de la conccurence.

    • tepok

      Pour vous éclairer les mec, Intel et Qualcomm sont en concurence en ce qui concerne les modes des Iphones 6, 6S et 7..
      En l’occurence tous les concurrents de qualcomm on intérêt à ce que qualcomm soit pénalisé financièrement mais aussi à ce que une décision de justice puisse casser son quasi monopole sur les segments MODEM, SOC etc..
      Et j’oubliais le coût des licences des technologies modem 4G. Il me semble que qualcomm et Huawei sont ceux qui possèdent des licences sur pas mal de technos Télecom Mobile..

      • Cabodfon

        C’est super. Merci d’étaler ta science mais tu es hors sujet. Relis nos commentaire et utilise ta cervelle.

        • tepok

          Peux tu relire l’article et me dire alors où est ce écrit que APPLE serait un concurrent à INTEL? oui oui, utilisons nos cervelles tu risques d’être rapidement limité à ce niveau..

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone 8 : son design final s’illustre dans une série de nouveaux rendus

L’iPhone 8 sera sans l’ombre d’un doute armé d’un design borderless des plus séduisants. On peut le voir au travers de ces nouveaux rendus qui donnent un aperçu du design final de l’appareil et qui laissent entrevoir un flagship équipé d’un sublime écran de 5,8 pouces et de courbes arrondies ultra sexy. Un beau joujou !

Apple dépense des millions pour soudoyer Donald Trump

Depuis l’élection de Donald Trump, les entreprises de la Silicon Valley dépensent des millions de dollars en lobbying. Au précédent trimestre Apple a ainsi dépensé 2,2 millions de dollars pour influencer le gouvernement.

891291373f28810096b4ea547dd61e89--------------------------------