iPhone : catastrophe pour Apple, les ventes s’effondrent de 15% !

Apple vient tout juste de présenter ses résultats officiels pour le 3ème trimestre 2016. Catastrophe pour la marque, les ventes d’iPhone s’effondrent de 15% entraînant l’ensemble des résultats vers le fond. Le chiffre d’affaires et les bénéfices ont aussi dégringolé.

iphone apple programme reprise ridicule

Petite précision avant de commencer, le 3ème trimestre chez Apple correspond en réalité au 2ème trimestre de l’année. La marque à la Pomme a donc annoncé officiellement ses résultats et ils ne sont pas bons.

Les analystes avaient prédit une chute des ventes d’iPhone. Ils avaient vu juste, même si la baisse est moins importante qu’annoncé. C’est le deuxième revers de la marque cette année après une première dégringolade au premier trimestre.

Ainsi, l’iPhone s’est vendu à 40,40 millions d’exemplaires entre avril et juin. C’est 15% de ventes en moins par rapport à 2015 mais c’est un tout petit peu mieux que les prévisions des analystes qui annonçaient 40,02 millions d’iPhones vendus.

Le chiffre d’affaires et les bénéfices dégringolent

Vous le savez sans doute, l’iPhone représente la majeure partie des revenus d’Apple. Avec cette chute des ventes, la marque enregistre donc un revers sur le plan financier.

tim-cook-apple-fbi-interview

Le chiffre d’affaires à dégringolé à 42,4 milliards de dollars, soit une baisse de 15%. Là encore, les analystes étaient plus inquiets et prévoyaient un chiffre d’affaires de 42,1 milliards de dollars. Le plus inquiétant pour la firme de Cupertino reste tout de même la chute fulgurante de son bénéfice net. Il s’est effondré de 27% à 7,8 milliards de dollars.

Les chinois n’aiment plus l’iPhone

La Chine avait été un véritable levier de ventes pour Apple au lancement de l’iPhone 6 avec une augmentation de 112,3%. Mais en 2016, c’est le pays qui entraîne une chute spectaculaire des ventes globales. En Chine, les ventes d’iPhone ont baissé de 33,1% ! C’est plus qu’au trimestre précédent qui avait déjà connu un revers de 26,2%.

L’iPad et le Mac ne vont pas bien non plus

L’iPhone n’est pas le seul produit à avoir connu un revers. L’iPad ne va pas bien non plus. Les ventes ont chuté de 9% pour la tablette d’Apple avec 9,95 millions d’exemplaires vendus.

ipad pro smart keyboard pas adapte france

Les Mac ne sont pas au mieux non plus. Alors qu’habituellement ils tiennent plutôt bien face à un marché des PC qui dégringole, les ordinateurs d’Apple ont enregistré une baisse des ventes de 11% avec 4,25 millions d’unités écoulées.

Le manque d’innovation se fait-il sentir ?

Qu’il s’agisse d’iPhone, d’iPad ou de Mac, on ne peut pas dire que l’innovation ait été au rendez-vous. L’iPhone 6S est une version améliorée de l’iPhone 6 qui avait enregistré des ventes record. Il n’est pas étonnant de voir les chiffres de ventes baisser après de tels scores.

Plus généralement, les ventes de smartphones ne sont plus aussi faramineuses qu’auparavant. Le marché commence à être saturé, et les concurrents chinois ont réussi à se placer sur le créneau de l’excellent rapport qualité-prix.

Une stratégie qui fait du mal au segment haut de gamme d’autant que les prix des produits sont de plus en plus chers. On parle d’un futur iPhone qui pourrait atteindre les 1300 euros ! De la folie. On a beau aimer une marque, la bonne santé d’un compte en banque reste la priorité.

Apple représente 80 % des revenus de Samsung sur les processeurs !

On ne peut pas dire non plus qu’Apple ait beaucoup innové du côté des tablettes cette année. Le nouvel iPad Pro au format réduit n’a rien d’extraordinaire. Pire encore, il montre qu’Apple ne sait plus sur quel pied danser. Lors de l’annonce de l’iPad Pro 12 pouces, la marque affirmait que l’usage du stylet avait toute sa place sur ce format. Mais pas sur plus petit, comme le disait feu Steve Jobs.

Mais un an plus tard, Apple lance un iPad Pro de 10 pouces (comme avant donc) avec l’usage du stylet recommandé. Le discours marketing n’est plus aussi rodé, et les consommateurs ne s’y trompent plus. Il en faut plus pour qu’ils changent leur équipement.

Enfin, en ce qui concerne les Mac, rien de nouveau sous les tropiques si ce n’est un Macbook qui a eu bien du mal à séduire. Et pour cause, Apple a joué le jeu de l’ultracompact mais a fait des sacrifices technologiques qu’il paie cher : un seul port USB-C qui fait office d’entrée. Et bien sûr l’adaptateur permettant de connecter les appareils divers est facturé 80 euros. Pour un produit qui coûte déjà très cher pour ce qu’il a sous le capot. Trop c’est trop.

D’autant que mis à part ce produit, Apple n’a rien annoncé de neuf. Pas de nouvel iMac alors que les fans réclament quelque chose de nouveau depuis des années. Enfin, on ne parlera pas de l’Apple Watch qui, selon les dernières estimations (Apple ne communique pas précisément sur sa montre), a connu elle aussi un vrai revers.

Il faut dire que le marché des montres connectées a du mal à séduire. Mais Apple a en plus fait le pari d’un produit bien plus cher que chez les concurrents. Si le fait que l’Apple Watch ait été le seul produit du genre compatible avec l’iPhone (avant la compatibilité Android Wear) a permis à Apple d’être leader du marché des montres connectées, aujourd’hui les limites se font sentir.

apple-riche

Cela fait donc deux trimestres consécutifs qu’Apple enregistre une baisse des ventes de son iPhone mais également une baisse de son chiffre d’affaires et un recul de son bénéfice net. Un signe fort pour les consommateurs, mais pas de quoi s’inquiéter pour la firme de Cupertino. L’entreprise a amassé tellement de cash pendant ces 10 dernières années qu’elle survivrait à un crash boursier.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !