Facebook, WhatsApp, Instagram : pourquoi vous êtes inondés de messages sur leurs conditions d’utilisation

Maj. le 28 mai 2018 à 18 h 56 min

Facebook, WhatsApp, Instagram et bien d’autres encore. Dernièrement, vous avez reçu de nombreux messages vous avertissant que tel ou tel service changeait ses conditions d’utilisation. Mais pourquoi toutes les plateformes opèrent-elles ces modifications en même temps ? Et bien c’est parce que le RGPD (Règlement général sur la protection des données) va entrer en vigueur le 25 mai 2018. Tout le monde doit donc s’adapter et s’y accorder avant cette date.

facebook whatsapp instagram

Il est assez improbable que vous n’ayez pas reçu récemment un mail ou un message à l’ouverture d’une application vous indiquant que les conditions d’utilisation ont été changées. Facebook, WhatsApp, Instagram, Twitter, Microsoft… ils modifient tous leur politique afin de respecter les exigences du RGPD (Règlement général sur la protection des données), qui entre en vigueur ce 25 mai 2018.

Facebook, WhatsApp, Instagram et tous le autres se plient au RGPD

Les différents services qu’on utilise (et c’est dans ce genre de situations qu’on se rend compte à quel point ils sont nombreux) se mettent donc tour à tour en conformité avec les nouvelles règles afin d’éviter les sanctions. Elles risquent notamment de lourdes amendes : jusqu’à 4% du chiffre d’affaires annuel réalisé à l’international et 20 millions d’euros.

Pour les utilisateurs, le RGPD est en théorie synonyme de plus de protection en ce qui concerne les données personnelles. Les plateformes doivent désormais explicitement demander leur accord aux internautes lorsqu’elle veulent récupérer leurs informations. Dans leurs conditions d’utilisation, ils doivent par ailleurs clairement expliquer pourquoi ils souhaitent collecter ces données.

Autre changement, l’obligation pour ces services de proposer aux utilisateurs une option afin de recevoir un fichier contenant l’ensemble des données stockées sur vous. Un bon outil pour se rendre compte à quel point Google, Amazon et compagnie en savent sur nous. Le RGPD limite également leur champ d’action sur certains aspects plus spécifiques, comme pour la reconnaissance faciale de Facebook par exemple, dont les Européens sont un peu mieux protégés. Les entreprises ont donc jusqu’au 25 mai 2018 pour se conformer au RGPD, vous risquez donc de recevoir encore quelques messages d’ici là. Ensuite, on devrait retrouver un rythme plus normal.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !