Une panne informatique empêche des centaines d’avions de décoller dans le monde entier !

Depuis plusieurs jours, les plus grands aéroports du monde rencontrent de grosses difficultés d’organisation. En cause : un bug informatique dans leur logiciel d’enregistrement des voyageurs. L’outil de gestion, intitulé Amadeus Altéa, est utilisé par 125 aéroports dans le monde ; sa défaillance a donc provoqué une sacrée pagaille. Plusieurs centaines d’avions n’ont en effet pas pu décoller en temps et en heure…

bug aéroport

Ce n’est pas la première fois que l’omniprésence de l’informatique cause de gros soucis dans des lieux comme les aéroports, mais pour une fois, ce n’est pas la faute d’un ransomware, comme Petya ou Wannacry, ou d’une bande de hackers. Cette fois, il s’agit d’un simple bug logiciel. Mais, comme les aéroports du monde entier le savent désormais, une simple ligne de code bancale peut provoquer un joli chaos. Si vous avez pris l’avion à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, de Gatwick, de Zurich, de Melbourne, de Washington ou de Tokyo ces derniers jours, vous avez du vous en rendre compte !

Un bug informatique empêche des centaines d’avions de décoller !

Selon la BBC et le Huffington Post, Amadeus Altéa, l’application de gestion utilisée par les aéroports, a empêché à ceux-ci d’enregistrer des voyageurs. Impossible donc pour les avions de décoller ! L’entreprise espagnol qui a développé le logiciel a déclaré dans un communiqué que ses équipes se sont mobilisés au plus vite afin de résoudre le problème. En attendant que le bug ne soit découvert, de nombreux passagers ont du faire la file, et ce, aux 4 coins du globe ! Des images de fil d’attente sans fin nous sont parvenues de plusieurs aéroports dans le monde.

Connectée à un serveur centralisé, l’application permet donc aux aéroports de gérer les voyageurs : accepter les réservations, encoder les billets et contrôler le moment où vous embarquez dans l’avion. Sans cet outil, les compagnies aériennes se sont retrouvées démunies. En attendant un retour à la normale, certaines compagnies se sont d’ailleurs résolues à checker et à éditer les billets des voyageurs à la main.

Même si la situation a vite été rétablie par l’entreprise qui a conçu Amadéus Altea, il semblerait que ses informaticiens n’aient pas encore pu dénicher la cause originelle de la défaillance. Cette nouvelle panne rappelle une situation similaire survenue en 2015. L’aéroport d’Orly se retrouvait en effet paralysé par un bug informatique survenu sous Windows 3.1. Dans ce cas-là, les informaticiens de l’aéroport n’ont pas du enquêter bien longtemps pour repérer la cause du bug !

bug aéroport

bug aéroport
Réagissez à cet article !
  • alexandre

    es des pc qui tourne sur windows 3.1 comme j’ai connu a orly?

    • joe2x

      on devrait meme utiliser autre chose que du Windows pour des fonctions critiques comme celles-la. Il faudrait que les éditeurs de logiciels pour ce type d’usage codent pour d’autres types de systèmes .. enfin bon. Après les PC sous windows 3.1 n’était pas du tout connecté à Internet

      • alexandre

        roh pourtant windobe ça marche hyper bien pour aller sur fecebouc

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !