Test du Galaxy Z Flip 3 5G : le petit smartphone pliant qui a tout d’un grand

 
test samsung galaxy z flip 3

Comme prévu, Samsung a présenté deux nouveaux smartphones avec écran flexible à l'occasion de la conférence Unpacked d'août 2021 : le Galaxy Z Flip 3 et le Galaxy Z Fold 3. Troisième petit smartphone pliable de la marque coréenne après le Z Flip et le Z Flip 5G, le Galaxy Z Flip 3 ambitionne de démocratiser ce form factor, grâce à un prix largement revu à la baisse et un design corrigé là où il y en avait besoin. Le résultat est-il à la hauteur de l'ambition ? Réponse dans ce test complet.

Photo de samsung-galaxy-z-flip-3

Samsung Galaxy Z Flip 3

Du 27 août au 31 octobre 2021, Jusqu’à 150€ remboursés sur un ou plusieurs accessoires éligibles...

Meilleurs prix

  • Auchan 1 059.00 € Voir Auchan
  • Boulanger 1 059.00 € Voir Boulanger
  • Fnac 1 059.00 € Voir Fnac
  • Amazon 1 059.00 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 21/09/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

test samsung galaxy z flip 3

Qu'on aime ou pas les smartphones à écran flexible, tout le monde s'accorde à dire que Samsung est pionnier dans ce segment de marché et participe à un élargissement de son adoption. Et la firme coréenne, qui ne souhaite (heureusement) pas se baser sur ses acquis, vient de présenter deux nouveaux fers de lance pour sa gamme Galaxy Z, la gamme réservée aux smartphones à écrans pliants : les Galaxy Z Flip 3 et Galaxy Z Fold 3. Ils ont été officialisés en août 2021, à l'occasion de la conférence Unpacked où ont également été dévoilés la Galaxy Watch 4 et les Galaxy Buds 2.

Après le Galaxy Z Fold 3, testé dans nos colonnes cette semaine, nous vous présentons ici le test complet du Galaxy Z Flip 3, le plus petit du duo. Un smartphone présenté par Samsung comme le plus abordable des téléphones avec écran flexible. Il est en effet beaucoup moins cher que ses prédécesseurs, puisque son tarif avoisine celui d'un flagship avec écran rigide que vous retrouvez chez Oppo, Xiaomi, Apple ou… Samsung ! Aussi cher qu'un Galaxy S21+, il est moins onéreux qu'un Galaxy S21 Ultra. Une baisse de prix significative donc, sans pour autant faire de compromis sur le design et les performances. Voilà une belle promesse. Qu'en est-il en vrai ? C'est ce que nous allons voir dans ce test complet.

Notre test vidéo

Prix et disponibilité

Comme nous l'indiquions en préambule, l'un des points forts du Galaxy Z Flip 3 est son prix. Il est beaucoup moins cher que le Galaxy Z Flip 5G.  Le smartphone se décline en deux configuration. La première intègre 8 Go de RAM et 128 Go de stockage. Elle est donc commercialisée 1059 euros. Cela représente une baisse de 30 % par rapport au prix de lancement du Galaxy Z Fold 5G. La seconde profite du double de stockage interne et d'une quantité de RAM identique. Elle est vendue 1109 euros. Soit 50 euros pour doubler l'espace : c'est plutôt une bonne affaire.

Le Galaxy Z Flip 3 est disponible à l'achat depuis le 27 août 2021. Quatre coloris sont proposés chez tous les revendeurs : Crème, Noir, Vert, lavande. Trois autres robes, Gris, Blanc et Rose, ne le sont disponibles que sur la boutique officielle de Samsung.

Photo de samsung-galaxy-z-flip-3

Samsung Galaxy Z Flip 3

Du 27 août au 31 octobre 2021, Jusqu’à 150€ remboursés sur un ou plusieurs accessoires éligibles...

Meilleurs prix

  • Auchan 1 059.00 € Voir Auchan
  • Boulanger 1 059.00 € Voir Boulanger
  • Fnac 1 059.00 € Voir Fnac
  • Amazon 1 059.00 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 21/09/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Fiche technique

 Galaxy Z Fold 3
EcranEcran interne :
6,7 pouces
Dynamic AMOLED 2X
Définition Full HD+ (2640 x 1080 pixels)
Résolution 426 pixels par pouce
ratio 22:9e
Rafraichissement 120 Hz adaptatif

Ecran externe :
1,9 pouces
Super AMOLED
Definition : 260 x 512 pixels
Rafraichissement 60 Hz
ChipsetSnapdragon 888 (5nm)
OSAndroid 11
One UI 3.1
RAM8 Go
Stockage128/256 Go
microSDNon
Capteurs photoPrincipal :
définition 12 mégapixels
taille des pixels : 1,4 µm
objectif ouvrant àf/1.8
stabilisation optique
autofocus dual pixel

Ultra-grand angle :
définition 12 mégapixels
taille du pixel : 1,12 µm
objectif ouvrant à f/2.2
angle de vue : 123°

Vidéo 4K @ 30 images par seconde
Capteurs selfiedéfinition 10 mégapixels
taille des pixels : 1,22 µm
objectif ouvrant à f/2.4
Batterie3300 mAh
Recharge 15W
Recharge sans fil
Recharge sans fil inversée
5GOui
ConnectivitéWifi 6E, Bluetooth 5.2, NFC, USB 3.2 (type-C)
BiométrieLecteur d'empreintes sur la tranche
Audiodeux haut-parleurs stéréo AKG
écouteurs AKG USB type-C fournis
Résistance à l'eauIPX8

Unboxing et Design

Commençons ce test avec un unboxing. La boite en elle-même est d'une simplicité redoutable. Sur la face principale, nous retrouvons le nom du smartphone ainsi qu'un gros “Z” en son centre, divisé en deux parties, l'une grise, l'autre holographique. La tranche gauche reprendra le nom de l'appareil tandis que la droite arborera le logo Samsung, quelques informations classiques, comme l'IMEI, le numéro de série et le code-barre prendront place sur la tranche inférieure, et… c'est tout.

test samsung galaxy z flip 3

À l'ouverture, nous tombons nez à nez avec le Galaxy Z Flip 3 5G. Il est ouvert et emballé dans un plastique de protection. En dessous, nous découvrons une petite pochette en carton incluant un câble USB-C, un traditionnel accessoire permettant l'éjection du tiroir de carte SIM et une très fine documentation de démarrage rapide. Samsung a choisi, comme Apple, de ne plus fournir d'adaptateurs secteur dans les boites de ses smartphones. Le Galaxy Z Flip 3 ne fait pas exception à cette règle. Cela rend l'expérience de déballage très rapide, avec un léger goût de « pas assez ».

test samsung galaxy z flip 3

Passons maintenant au smartphone en lui-même. Dès le premier coup d'oeil, ce dernier fait inévitablement son effet. Le smartphone à clapet dégage une saveur d'antan, procurant inlassablement une sensation de satisfaction à chaque ouverture et fermeture. Nous apprécions habituellement les smartphones pour leurs designs et leurs caractéristiques, mais aussi pour la sensation qu'ils offrent lors de la prise en main.

Et ce Galaxy Z Flip 3 surpasse toute expérience dans ce domaine. Chaque ouverture/fermeture est un mélange d'étonnement, face à la technologie d'écran pliant, et de plaisir, en observant peu à peu le smartphone se transformer dans la main et voir sa charnière disparaître. Manipuler le Galaxy Z Flip 3 ne vous lassera jamais, tant son design est indéniablement réussi.

test samsung galaxy z flip 3

La coque est recouverte, en haut et en bas, par du Gorilla Glass Victus. L'ensemble repose sur un cadre en aluminium qui est, selon Samsung, plus résistant que celui des Flip précédents. Il est vrai que le Z Flip 3 dégage une impression de solidité. Mais cela ne vient pas uniquement des matériaux. La construction en est aussi raison. Si le premier Flip était déjà séduisant, il fait maintenant pâle figure et donne plus l'air d'un prototype aux côtés de son cadet. Il existe cinq coloris du Galaxy Z Flip 3. Vous pouvez découvrir ici la robe crème, aux tons doux et sucrés.

test samsung galaxy z flip 3

Faisons le tour des tranches. Le Galaxy Z Flip 3 intègre, dans la tranche gauche, le tiroir à carte SIM et, dans la tranche droite, les contrôles du volume ainsi que le bouton permettant l'allumage/extinction et le déverrouillage du smartphone. Dans cette touche, vous retrouvez également le lecteur d'empreinte digitale. Sur la tranche du bas, nous voyons un port de charge et de transfert en USB type-C et un haut-parleur qui, couplé à l'écouteur téléphonique situé en haut de l'écran, permettra de délivrer un son stéréo.

test samsung galaxy z flip 3

La face avant loge l'immense écran 22/9e de 6,7 pouces. Cet écran principal propose un capteur selfie en son centre et sommet, intégré à l'appareil dans une encoche de type « goutte ». Finissons ce tour du propriétaire avec la partie noire du capot supérieur. Vous y retrouvez le double module photo, ainsi qu'un écran secondaire de 1,9 pouce. Contrairement à celui du modèle précédent, cet écran devient beaucoup moins anecdotique, Samsung ayant trouvé le moyen de lui offrir tout l'intérêt qu'il mérite.

test samsung galaxy z flip 3

Notons pour finir que Samsung a réussi, en couplant diverses solutions, à rendre les Galaxy Z Flip 3 résistant à l'eau. Il bénéficie de la certification IPX8. Une première dans le monde des smartphones à écran pliant tant l'imperméabilisation de la charnière constitue un défi technologique. Samsung n'a pas encore trouvé la parade pour la poussière.

Écran(s)

Observons maintenant plus attentivement l'écran. En ouvrant le téléphone, l'affichage surprend. Tout d'abord par son format, puisque nous sommes face à une dalle Dynamic AMOLED 2X Infinity Flex de 22/9e, toute en longueur. La définition est de 2640 x 1080 pixels. Soit du Full HD+. La résolution atteint donc 425 pixels par pouces. Le taux de rafraîchissement peut monter jusqu'à 120 Hz. Et il est bien évidemment adaptatif.

test samsung galaxy z flip 3

Le choix de ce format atypique est à double tranchant. D'un côté, la longueur de l'écran est un avantage indéniable, permettant par exemple d'afficher plus d'informations lors de la consultation d'articles ou de sites web. De l'autre, vous avez une expérience multimédia amoindrie. Visionner des films et séries, conçues pour un format 16:9, laissera apparaître de part et d'autre de l'image de grandes et épaisses bordures noires. Vous pouvez zoomer dans l'image pour occuper l'ensemble de la surface-écran. Mais vous perdez alors beaucoup trop d'informations pour que le jeu en vaille la chandelle.

test samsung galaxy z flip 3

Autre question que de nombreuses personnes se posent : la pliure de l'écran est-elle visible ? Et la réponse est inévitablement « oui ». Vous la verrez dès lors que vous y prêterez attention. Cependant, dans 90% des cas, cette dernière se révélera très discrète. Vous la sentirez également sous le doigt lors du passage. Si la sensation de passer de plat à courbe au niveau de la démarcation centrale est quelque peu déroutante au début, l'habitude vient relativement vite et les premières appréhensions disparaissent rapidement.

test samsung galaxy z flip 3

Techniquement, le Galaxy Z Flip 3 bénéficie du savoir-faire de la marque, proposant un écran qui couvre 125% du spectre DCI-P3 avec un écran parfaitement calibré (comme toujours chez Samsung). Si le mode vif (l'un des deux modes d'affichage des couleurs) a tendance à pousser les couleurs froides et augmenter la saturation, le mode naturel offre une restitution visuelle très agréable. Les couleurs sont chatoyantes, les détails précis, et les contrastes sont très profonds, caractéristique typique des écrans AMOLED. La luminosité du smartphone est elle aussi excellente puisqu’elle approche des 800 nits au maximum, ce qui vous assurera une pleine lisibilité même en extérieur, en plein soleil.

Écran secondaire

Si l'écran secondaire du précédent Galaxy Z Flip était anecdotique, celui du Z Flip 3 présente un intérêt plus que certain grâce à l'augmentation de sa taille. L'activation de ce dernier se fait d'un double tapotement dès lors que le clapet est fermé. Une fois allumé, il vous permet, via des gestes de navigation classique (swipe, press), d'accéder à de nombreuses fonctionnalités très utiles. Heure, contrôle de la musique, alarmes, minuteur, calendrier, santé et notifications. Chacun des cadrans est personnalisable et vous permet rapidement, sans avoir à ouvrir le smartphone, de jeter un coup d'oeil rapide sur l'ensemble des informations essentielles pour votre journée.

test samsung galaxy z flip 3

Une autre fonction très amusante et pratique est l'activation du mode photo via un double appui sur le bouton de déverrouillage, qui transformera l'écran secondaire en retour photo/vidéo relativement complet. En plus de pouvoir prendre des photos et vidéos, vous pourrez d'un geste basculer entre les deux objectifs du smartphone pour, en un instant, réaliser votre meilleur selfie. Une fonctionnalité certes dispensable aux premiers abords, mais on se prend très vite au jeu de dégainer le smartphone, toujours plié pour prendre une petite photo.

test samsung galaxy z flip 3

Audio

Parlons maintenant des qualités sonores du Z Flip 3. S'il est compatible stéréo, l'audio n'est pas réellement le point fort du Galaxy Z Flip 3. Jusqu'à mi-puissance, vous pourrez bénéficier d'une restitution correcte, mais dès lors que vous pousserez le volume, l'ensemble sera plus brouillon. Les basses s'amenuiseront et les hauts médiums auront une tendance à être criards. Cependant pas de saturation discernable, rendant l'écoute certes pas des plus convaincante, mais tout de même respectable.

test samsung galaxy z flip 3

Comme habituellement, l'utilisation d'un système de diffusion externe est à prévoir. Et notez qu'il n'est pas fourni d'adaptateur USB-C vers mini jack 3,5 mm. Il faudra donc en acquérir un séparément, ou opter pour une solution sans fil ou en USB-C, qui, dans tous les cas, vous permettra de bien mieux profiter de vos playlists ou vidéos que les haut-parleurs intégrés. Notez que le Galaxy Z Flip 3 devrait être livré avec des écouteurs (certainement les mêmes que ceux proposés avec le Galaxy Z Fold 3). Mais notre unité de test en était dépourvus.

Performances

Samsung a sensiblement baissé le prix d'accès à ses smartphones pliants, mais ce, sans faire de concessions sur la partie performances. Le Galaxy Z Flip 3 profite ainsi d'un SOC très haut de gamme, l'un des meilleurs du marché. Il s'agit du Snapdragon 888, dernier un octo-core premium de Qualcomm. Celui-ci est composé de huit Kryo 680 (cadencés jusqu'à 2,84GHz) et une puce graphique Adreno 660. Le tout est épaulé par 8 Go de mémoire vive et, au choix, 128 ou 256 Go de stockage non extensibles. C'est largement suffisant pour animer son écran Full HD+.

test samsung galaxy z flip 3

Côté benchmarks, le Galaxy Z Flip 3 n'a pas grand-chose à envier aux autres smartphones haut de gamme du marché. Un score de 1105 points en single-core et 3456 points en multi-core sur Geekbench 5 montrent qu'il surpasse sans aucun souci un Galaxy S21 Ultra 5G qui atteignait des scores, respectivement de 960 et 3176. Ce sont des chiffres très proches de ceux du Z Fold 3.

test samsung galaxy z flip 3

C'est cependant sur la partie graphique que le résultat est plus nuancé. Si Slinghsot Extreme de 3D Mark est dépassé, une utilisation sur l'un des jeux les plus gourmands du moment montre les limites du Snapdragon 888… Ou, du moins, la façon dont Samsung a intégré le SoC. Genshin Impact (puisqu'il s'agit de lui) tourne, mais saccade rapidement lorsqu'il y a beaucoup d'éléments à afficher. Si le jeu est totalement jouable une fois les paramètres graphiques réglés au plus bas, l'expérience est différente dès lors que vous souhaitez monter un peu la qualité. Un souci lié en partie au jeu, mais qui constitue cependant un indice sur les possibilités de ce smartphone.

test samsung galaxy z flip 3

Vous n'aurez aucun souci à jouer aux jeux mieux optimisés, comme Call of Duty Mobile et Asphalt 9, qui tournent sans aucun problème, délivrant une expérience vraiment plaisante. Et pour tous les usages qui n'impliquent pas une grande charge graphique, le Galaxy Z Flip 3 saura combler toutes vos attentes. Fluide, rapide et agréable, tant en mono tâche qu'en multi tâche.

Deux petits regrets pour finir sur la partie technique. Nous aurions aimé profiter d'une extension de stockage par carte SD. De même, la compatibilité dual SIM n'aurait pas été de refus. Le Z Flip 3 n'offrira qu'un emplacement de carte SIM, compatible 5G évidemment. A cela s'ajoutent le Bluetooth 5.2 et le Wifi 6E, dernières évolutions des connexions sans fil. Une très bonne nouvelle.

Autonomie

L'un des points faibles du Galaxy Z Flip 3 est son autonomie théorique. Ce dernier n'affiche, sur le papier, qu'une batterie de 3300mAh, conséquence de la compacité du produit. Couplée à un écran AMOLED dont le taux de rafraichissement peut monter à 120Hz, cette batterie nous faisait craindre que l'autonomie ne dépasse pas la journée. Et cela s'est malheureusement vérifié dans la pratique.

test samsung galaxy z flip 3

Lors d'une journée d'utilisation polyvalente, mais pas très gourmande (incluant quelques vidéos sur YouTube, un tour sur les réseaux sociaux et quelques photos par-ci par-là, notamment pour illustrer ce test), le Galaxy Z Flip 3 atteignait rapidement ses limites. Nous n'avons pas été en mesure de finir une journée sans avoir à brancher le téléphone à un chargeur. Une autonomie en dessous des 8 heures avec une utilisation standard pose clairement problème. C'est l'un des principaux points noirs de ce Z Flip 3, d'autant plus si vous avez tendance à être régulièrement en déplacement.

C'est d'autant plus un problème que la charge est bridée à 15W. Une charge complète à cette puissance prend une heure et demie. Nous aurions aimé une charge plus rapide, 20W ou 25W par exemple, pour compenser la faible autonomie du Z Flip 3 (et réduire le temps d'immobilisation du téléphone). Le Galaxy Z Flip 3 propose aussi un mode transfert d'énergie permettant de recharger un autre appareil via la norme Qi… Fonction qu'il faut évidemment éviter d'utiliser pour ne pas impacter l'autonomie plus que de raison.

Interface

Le Galaxy Z Flip 3 fonctionne sur Android 11 et One UI 3.1. Nous ne présentons plus l'interface de Samsung. L'expérience générale est très proche de ce que nous vous avions présenté lors des tests des Galaxy S21 Ultra ou Galaxy Z Fold 3 (outre la compatibilité S-Pen indisponible sur le Z Flip 3). Cependant cette version n'est pas dénuée de nouveautés propres à ce smartphone atypique.

test samsung galaxy z flip 3

En effet, comme pour le Z Fold 3, le Galaxy Z Flip 3 profite d'un mode spécifique aux écrans flexibles : le mode Flex. Ce mode doit être activé par l'utilisateur à partir de la section « Labs », bien cachée dans les paramètres du téléphone. Dès l'activation du mode, l'interface change sensiblement, montrant le contenu de votre application sur la partie haute de l'écran, et des contrôles dédiés en bas. Prenons l'exemple de Spotify. On retrouve sur la partie basse l'ensemble des boutons de contrôle de la musique et sur la partie haute la photo de l'album, les paroles ou la liste de lecture. De même avec Galerie : Flex affiche une large zone tactile en bas vous permettant de contrôler la photo située en haut.

test samsung galaxy z flip 3

Le mode Flex est désactivé par défaut. En outre, une fois qu'il est activé, vous devez l'activer pour chaque application que vous souhaitez. L'intégration de Flex est encore très limitée, et certaines applications en tirent mieux avantage que d'autres. C'est notamment le cas de YouTube qui, une fois Flex activé, positionnera la vidéo sur l'écran du haut, vous permettant de profiter de la partie basse pour naviguer à travers les commentaires par exemple, ou naviguer parmi toutes les vidéos de notre chaîne pour remplir votre file d'attente.

test samsung galaxy z flip 3
Exemples d'intégration de Flex avec Spotify (gauche) et YouTube (centre et droite)

Vous l'aurez compris, si ce mode Flex offre des solutions intéressantes pour le contrôle rapide de certaines fonctionnalités, il manque encore d'intégrations plus poussées, faute aux développeurs d'applications qui ne se pressent pas pour rendre leurs logiciels entièrement compatibles. Peut-être cela viendra avec le temps et la démocratisation de ce format (espérée par Samsung avec ce Flip). En tout cas, nous l'espérons.

Photo

Évoquons maintenant une partie une autre partie sensible du Z Flip 3 : la partie photo. Ne vous méprenez pas, Samsung ne cherche pas à vendre ce smartphone pour ses performances en photo. Le Galaxy Z Flip 3 est une vitrine pour la marque, principalement pour son écran. Et cela se ressent sur la partie photo qui semble légère à côté de ce que peut proposer le Galaxy S21 Ultra… sans parler de la concurrence.

test samsung galaxy z flip 3

Le Z Flip 3 propose un double module photo arrière ainsi qu'un capteur selfie. À l'arrière, nous retrouvons un objectif grand-angle et un objectif ultra grand-angle. Les capteurs qui leur sont associés profitent d'une définition de 12 mégapixels. Le capteur selfie affiche quant à lui 10 mégapixels. Pas de téléobjectif donc dans ce produit, ni de capteur macro, ni même de capteur TOF (Time of Flight). Certains pourraient trouver cette configuration un peu légère.

test samsung galaxy z flip 3
Capteur photo principal, mode automatique

test samsung galaxy z flip 3
Capteur principal, mode nuit

Les photos réalisées par les deux capteurs 12 mégapixels sont vraiment sympas, sans être transcendantes. Les deux capteurs ont aussi tendance à perdre en qualité et en netteté à mesure que vous vous éloignez du premier plan. Notamment lorsque le smartphone doit gérer une grosse quantité de détail dans des gammes de couleurs semblables (une forêt par exemple, de l'herbe, ou des cailloux). On se retrouve donc avec un arrière-plan, ou un fond de scène peu lisible qui ressemble plus à une bouillie de pixels.

test samsung galaxy z flip 3
Capteur principal, mode automatique

Merci à la partie logicielle qui réalise post-traitement efficace des images et offrent un rendu de bonne facture. Cependant quelques points négatifs sont à noter. Le premier est le zoom numérique. Au-delà du rapport 2x, l'image perd clairement en détail et frôle la limite de l'inexploitable. Il faudra se limiter à ce rapport très réduit pour ne pas trop perdre en qualité. On notera également la propension du zoom numérique à saturer exagérément les couleurs, offrant un résultat moins fidèle à la réalité.

test samsung galaxy z flip 3
Capteur photo principal, mode automatique, zoom numérique 2x (gauche) et 4x (droite)

Le HDR est bien géré dans l'ensemble. Certes, on perd de la netteté dans certaines zones sombres, mais la lisibilité de la scène reste cependant constante, permettant donc de prendre des clichés convaincants, tant qu'ils ne sont pas recadrés. L'ultra grand-angle offre de beaux clichés qui a l'avantage de ne pas déformer les droites en les rendant courbes, cependant on détectera ça et là de petites aberrations chromatiques si l'on zoome dans l'image. Encore une fois, le recadrage sera à proscrire.

test samsung galaxy z flip 3
Capteur ultra grand angle, mode automatique

test samsung galaxy z flip 3
Capteur ultra grand-angle, mode nuit

Point positif, le Galaxy Z Flip 3 sort son épingle du jeu sur la reconnaissance de scènes et d'objets. En effet, l'algorithme propose une détection plutôt fiable et applique des réglages pertinent. Un exemple ci-contre avec les beaux clichés de plantes qui profitent d'un détourage très satisfaisant. Le mode portrait n'est pas en reste. Le détourage est précis, même à contre-jour, vous permettant de prendre de beaux portraits. Lors de l'application de l'effet bokeh, les bavures sont ici à la limite de l'indiscernable. Samsung est, dans cet exercice, un exemple à suivre pour bien d'autres.

test samsung galaxy z flip 3
Capteur principal, mode automatique (gauche), mode portrait (droite)

test samsung galaxy z flip 3
Capteur grand-angle, mode automatique

Passons à la caméra selfie de 10 millions de pixels surplombant l'écran principal. Cette dernière offre également des clichés satisfaisants. Le rendu est naturel. La saturation n'est pas trop exagérée. Et la gestion dynamique n'a pas tendance à brûler les zones claires, même lorsque vous l'utilisez en conditions ombragées.

test samsung galaxy z flip 3
Capteur selfie, mode automatique (gauche), mode portrait (droite)

Cependant, on préfèrera rapidement utiliser le Z Flip 3 en position fermée. Nous l'avons en effet signalé précédemment : d'un simple double clic sur le bouton de déverrouillage, on pourra transformer l'écran secondaire en retour pour profiter des capteurs principaux pour réaliser des auto-portraits de bien meilleure qualité. La caméra selfie devient donc presque anecdotique, si ce n'est pour les visioconférences pour lesquelles elle sera largement suffisante.

test samsung galaxy z flip 3
Capteur selfie, contre-jour, mode automatique (gauche), mode portrait (droite)

Côté vidéo, le Galaxy Z Flip 3 propose de filmer jusqu'en 4K @ 60 ips. Notez cependant que filmer en cette qualité aura un inconvénient : une stabilisation presque inexistante. En revanche, si vous vous rabattez sur le Full HD @ 60 ips, la stabilisation fera ici un bon travail, proposant de belles vidéos.

Conclusion

Certes, le Galaxy Z Flip 3 n'est pas dénué de soucis : Batterie à l'autonomie encore discutable, absence de double SIM ou d'extension de mémoire (chose dont nous commençons à être habitués sur le haut de gamme chez Samsung), expérience audio en retrait, équipement photo loin d'être les meilleurs du marché. Mais la proposition de Samsung sur cette troisième itération du Flip reste tout de même séduisante. Très séduisante.

test samsung galaxy z flip 3

Autant au niveau du design dont on ne se lasse pas, que de l'écran d'excellente facture, ou encore toutes les petites fonctionnalités qui sont proposées par l'écran externe et qui deviennent très vite bienvenues au quotidien. Le Galaxy Z Flip 3 est une démonstration technologique qui commence à montrer son plein potentiel, et dessine de beaux jours à l'industrie du smartphone et aux innovations qui y sont liées.

Samsung propose ici une expérience totalement différente de ce que nous rencontrons habituellement. Elle renouvelle les sensations ressenties en utilisant notre compagnon de poche. Mais c'est au niveau du prix que la marque fait fort : la technologie de l'écran pliant devient accessible à de plus en plus de personnes. Oui, on reste sur un prix premium. Oui, 1059 € est un prix d'accès plutôt élevé. Mais comparé à la proposition de certains concurrents, ou de la génération précédente, Samsung fait un effort vous permettant de vous offrir un Galaxy Z Flip 3, aboutissement des innovations sur lesquelles la marque travaille depuis maintenant 3 ans.

Photo de samsung-galaxy-z-flip-3

Samsung Galaxy Z Flip 3

Du 27 août au 31 octobre 2021, Jusqu’à 150€ remboursés sur un ou plusieurs accessoires éligibles...

Meilleurs prix

  • Auchan 1 059.00 € Voir Auchan
  • Boulanger 1 059.00 € Voir Boulanger
  • Fnac 1 059.00 € Voir Fnac
  • Amazon 1 059.00 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 21/09/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.


Note finale du test : Samsung Galaxy Z Flip 3

Pas encore parfait, le Galaxy Z Flip 3 n'est pas un flop, loin de là. Il comble des erreurs de la précédente génération, améliore l'expérience pliable et la rend même résistante à l'eau. La proposition de Samsung sur cette itération est complète, avec un bon combo processeur / RAM, un module photo perfectible, mais loin d'être mauvais, un écran pliable splendide et un écran externe qui commence à offrir un réel intérêt.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !