Tout savoir sur le Huawei Mate 30

Huawei a osé. La marque a finalement lancé son Mate 30, qui présente une caractéristique particulière : il ne bénéficie pas d’une licence Android et par conséquent ne profite pas du Play Store et des autres services et applications Google. Un manque logiciel alors que le constructeur a fait un quasi-sans-faute en matière de hardware.

Lire la suite
Notre avis
Fiche technique du Huawei Mate 30
 Huawei Mate 30 Pro
Dimensions160,8 x 76,1 x 8,4 mm
Poids196 g
Ecran6,62 pouces
Définition1080 x 2340
Capteur photo arrièreQuadruple capteur photo :

1 capteur 40 Mp f1.8, 27 mm
1 capteur 16 Mp f/2.2 ultra grand angle, 17 mm
1 capteur 8 Mp f/2.4 80 mm
Capteur photo avant1 capteur 24 MP f/2.0 26mm
Capteur ToF
OSAndroid 10 + EMUI 10
Mémoire interne128 Go
Nano MemoryOui, jusqu'à 256 Go
ConnectivitéWi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, dual-band, Wi-Fi Direct, hotspot, Bluetooth 5.1, BLE, SBC, AAC, LDAC
NFCOui
SoCKirin 990 (7nm)
RAM6 / 8 Go
Batterie4200 mAh
Recharge rapideOui, 40W
Recharge Qi sans filOui
Capteur d'empreintes / reconnaissance facialeOui et oui
Résistance aux éclaboussures et à la poussièreOui (IP53)
CouleursNoir, Space Silver, Cosmic Purple ou Emerald Green
Prix?

Commençons par le design. Sur la face avant, Huawei ne réinvente rien. La dalle présente un ratio corps-écran d’environ 87.9%. La taille des bordures sont les côtés et du menton en bas est réduite par rapport aux précédents modèles, mais on a aussi cette encoche assez large qui loge un capteur photo de 24 MP avec ouverture f/2.0 ainsi qu’un module ToF 3D pour la gestion de la profondeur de champ.

Au dos, le constructeur mise sur l’originalité avec un setup photo en forme de cercle, qui nous rappelle que le Mate 20 avait été le premier à miser sur un design avec les capteurs photo rassemblés dans un carré. Une idée depuis reprise par Apple et Google pour leurs derniers iPhone et Pixel. Le lecteur d’empreintes est bien sûr intégré sous l’écran et non à l’arrière.

Puisqu’on parle d’écran, penchons-nous un peu plus sur la proposition de Huawei à cet égard avec le Mate 30. On a droit à une dalle OLED de 6,62 pouces avec définition FHD+ 2340 x 1080 pixels (389 pixels par pouce), format 19,5:9 et compatibilité HDR10.

Côté performances, le mobile s’appuie sur le nouveau SoC Kirin 990 fabriqué via le procédé de gravure 7nm+ EUV. La puce est couplée à 6 ou 8 Go de RAM en fonction des variantes et à 128 Go d’espace de stockage UFS 3.0. La mémoire est extensible jusqu’à 256 Go à l’aide d’une carte Nano Memory, un standard créé par Huawei.

L’autonomie est confiée à une batterie de 4200 mAh compatible avec la Super Charge 40W et une recharge sans fil rapide 27W. En voilà un qui ne va pas nous laisser tomber au milieu de la journée. Il reprend la fonctionnalité de recharge inversée introduite avec le Mate 20 Pro permettant d’utiliser la batterie du téléphone pour recharger des accessoires sans fil compatibles, comme des écouteurs.

La photo n’est pas en reste et avec cet appareil, Huawei confirme qu’il est devenu l’un des acteurs qui comptent de la photographie mobile. Le Mate 30 embarque un triple capteur ainsi composé : module principal de 40 MP f/1.8 + capteur ultra grand-angle de 16 MP f/2.2 + téléobjectif de 8 MP f/2.4 avec OIS et zoom optique x3. Le tout certifié comme d’habitude chez Huawei par Leica.

On termine par le sujet qui fâche : la partie logicielle. L’interface EMUI 10 basée sur Android 10 est bien présente, mais le fabricant a dû partir d’Android Open Source Project (AOSP) et se passer de la collaboration de Google pour ce faire. Conséquence : aucun service ni application de la firme de Mountain View ne sont préinstallés sur le mobile et des DRM empêchent (en théorie) leur installation par une plateforme tierce. Cela signifie pas de YouTube, Gmail, Maps ou de Play Store. Pour remplacer ce dernier, Huawei propose AppGallery, une alternative moins fournie qui est déjà présente par défaut sur tous les modèles de la marque. Huawei a annoncé des investissements conséquents pour développer son magasin d’applications et concurrencer le Play Store dont il n’a plus droit, mais force est de constater qu’il existe encore un monde entre les deux. Si les utilisateurs chinois n’en tiennent pas rigueur à Huawei, les consommateurs en Europe et dans le reste du monde risquent de ne pas se laisser convaincre par un tel produit.

 

Actualités sur le Huawei Mate 30
Tous les articles