Xbox Scorpio VS PS4 Pro VS Xbox One S : Microsoft survole la concurrence

Maj. le 26 mars 2018 à 14 h 46 min

La fiche technique officielle de la Xbox Scorpio est désormais dévoilée. Nous pouvons donc voir l’évolution par rapport à la Xbox One S, mais aussi les chances de la PS4 Pro face au nouveau monstre de Microsoft. Une chose est sûre : la 4K native est désormais bien présente sur console, la grande inconnue restant le prix final de celle-ci.

Xbox Scorpio PS4 Pro

Les consoles de salon ont toujours été un secteur plutôt lent du marché de la high-tech. Se concentrant sur les productions de jeu plutôt que de matériel, les consoles ne sont jamais renouvelées tous les ans comme peuvent le faire les smartphones.

Cependant, la cadence s’accélère ces derniers mois. Après la sortie de la PS4 Pro, c’est au tour de Microsoft de nous dévoiler officiellement la fiche technique de la Xbox Scorpio, sa prochaine console visant le 4K natif pour la fin de l’année.

La question que tout le monde se pose mérite désormais d’avoir une réponse : la Scorpio est-elle bien plus puissante que la PS4 Pro, qui promet elle aussi la 4K ? Et vaudra-t-elle le coup de changer ? Réponse dans ce comparatif.

Xbox Scorpio VS One S VS PS4 Pro : un changement radical

Xbox Scorpio Xbox One PS4 Pro
CPU 8 coeurs x86 custom à 2.3GHz 8 coeurs Jaguar custom à 1.75GHz 8 coeurs Jaguar à 2.1GHz
GPU 40 unités de calcul à 1172MHz 12 unités GCN à 853MHz (Xbox One S: 914MHz) 36 unités GCN améliorées à 911MHz
Mémoire 12Go GDDR5 8Go DDR3/32Mo ESRAM 8Go GDDR5
Bande passante mémoire 326Go/s DDR3: 68Go/s, ESRAM à max 204Go/s (Xbox One S: 219Go/s) 218Go/s
Disque dur 1To 2.5 pouces 500Go/1To/2To 2.5 pouces 1To 2.5 pouces
Lecteur optique 4K UHD Blu-ray Blu-ray (Xbox One S: 4K UHD) Blu-ray

Qu’on se le dise d’entrée de jeu : la Xbox Scorpio terrasse tout le monde en puissance brute. A titre d’indication, elle intègre un CPU 30% plus rapide que la One S, et une puissance graphique brute 4.6 fois plus importante. A elle seule, on peut considérer qu’elle représente bien plus une nouvelle génération de console qu’une simple mise à jour.

Et justement : la PS4 Pro, elle, se veut être une mise à jour de la console à destination des joueurs ayant envie de 4K sans payer forcément plus cher. Cela se ressent dans sa fiche technique : en « doublant » simplement ses capacités, elle est loin d’atteindre celles de la Scorpio.

Pour vous donner un ordre d’idée, la Xbox One S développe une puissance brute de 1.4 téraflops. La PS4 Pro développe 4.2 téraflops, une belle augmentation du modèle original à 1.84 téraflops. La Xbox Scorpio survole tout ce beau monde en atteignant les 6 téraflops. Il n’y a absolument aucune compétition, du moins sur la puissance brute théorique.

De la puissance au service de la 4K

xbox scorpio

Toute cette puissance ne servira pas vraiment le gameplay des jeux. Ce sont les graphismes et les définitions employés par nos jeux qui gagneront au change. La PS4 Pro a réussi à atteindre la définition Ultra HD (dite 4K), mais ne l’a pas fait sans sacrifice.

Bien que certains jeux délivrent un signal 4K natif, la plupart tournent en vérité en une définition inférieure (1080p, 1440p etc) qui est ensuite étendue. Toutefois, elle ne réalise pas qu’un simple upscaling : grâce à des techniques de checkerboard rendering, elle optimise les éléments d’un jeu et les lisse pour la 4K.

Ce résultat est très bon de prime abord, mais la Scorpio promet bien plus : les jeux en 4K native, c’est à dire dont le signal n’a pas été transformé pour être conforme à la 4K mais s’affiche en 4K directement. Le premier test offert par Microsoft fait tourner le moteur de jeu de Forza en 4K native à 40 et 60 fps sans aucun sacrifice.

Evidemment, la situation risque d’être différente selon les jeux. Mais Microsoft a également prévu le coup en intégrant lui aussi un système de checkerboard rendering. Les titres à gros comme petit budget pourront donc profiter de la 4K facilement.

Ce n’est pas tout, puisque Microsoft promet également la même chose que le fameux mode boost qui a libéré la PS4 Pro : tous les jeux, Xbox One ou 360, profiteront des nouvelles capacités de sa console sans modification.

Les jeux dont le framerate ou la définition ne sont pas bloqués tourneront directement au maximum de leur capacité, tandis que les autres pourront profiter pleinement de la console par le biais de patchs. Le système est donc le même entre la PS4 Pro et la Xbox Scorpio, mais cette dernière reste beaucoup plus puissante.

Quid du prix et des jeux ?

PS4 Pro Horizon
Horizon Zero Dawn, sur PS4

Evidemment, une console n’est rien sans des gens pour l’acheter et des jeux auxquels jouer. Rappelez-vous que la Scorpio reste une mise à jour incrémentale de la Xbox One, créée en s’inspirant du marché des smartphones se renouvelant tous les ans.

Vision qui est aussi partagée par la PS4 Pro. Et c’est pourquoi elle a limité sa puissance : atteindre un prix de 400€ plus facilement digérable. Malgré tout, ses ventes ne semblent pas être exceptionnelles.

La Xbox Scorpio débarquera en fin d’année dans ce contexte, mais nous en ignorons le prix. Intégrant un GPU bien plus puissant et un lecteur Blu-Ray UHD, on peut toutefois s’attendre à une facture plus importante, de l’ordre de 500/600€.

Beaucoup considèrent que si la Xbox One S n’a pas marché, cela est dû à un manque de titres exclusifs sur la console, d’autant que les jeux Xbox One sortent également sur PC. Dans ce contexte, la Xbox Scorpio n’est pas nécessairement faite pour vous : sa librairie restera la même, mais son prix augmentera.

Il semble donc que la Scorpio se situera sur le même marché que la PS4 Pro. Un marché pour le moment de niche, qui cible les joueurs console les plus exigeants graphiquement. Un trait que l’on retrouve surtout chez les joueurs PC, qui n’ont aucun intérêt à prendre une Xbox puisqu’ils peuvent déjà jouer à ses jeux.

Difficile donc d’établir comment Microsoft vendra sa prochaine console, qui sera officiellement présentée lors de l’E3 2017. Une chose reste sûre : qu’importe sa forme ou son attrait, elle restera la console la plus puissante du marché.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OnePlus 6T vs Pocophone F1 : lequel choisir ?

Le OnePlus 6T et le Pocophone F1 tiennent chacun la même promesse : des performances haut de gamme pour un prix réduit. Plus cher, le OnePlus 6T est plus polyvalent que son concurrent, qui a tout de même des arguments…