La PS4 Pro de Sony et la Xbox Scorpio de Microsoft n’intéresseraient pas grand monde. Peu de personnes ont entendu parler de ces machines, et encore moins envisagent de se les procurer. Le concept des consoles de jeux « mid-cycle » risque de se heurter à la réalité du marché.

consoles ps4 pro project scorpio

Avec la huitième génération de consoles de jeux, regroupant la Wii U, la PS4 et la Xbox One, Sony et Microsoft ont eu l’idée de proposer des machines dites « de milieu de cycle ». Ce concept, incarné par la PS4 Pro et la Xbox Scorpio, consiste à proposer aux consommateurs des nouvelles consoles plus performantes sans toutefois représenter une évolution majeure.

Ainsi, la PlayStation 4 Pro, commercialisée en novembre 2016, permet de profiter de graphismes améliorés et d’un meilleur framerate à condition de posséder un écran 4K. Dans le même esprit, la Xbox Scorpio, qui sera dévoilée à l’E3 du mois de juin 2017 par Microsoft, offrira la 4K native et des performances nettement améliorées.

La Xbox Scorpio et la PS4 Pro ne proposent pas suffisamment d’innovations

En apparence, cette idée peut sembler pertinente. Ces consoles de milieu de cycle pourraient permettre aux constructeurs de relancer les ventes sans avoir à proposer de réelle innovation. Un moyen de remplir les caisses en attendant la prochaine génération de Xbox et la PlayStation 5 qui pourrait être lancée dès 2018. Toutefois, dans la pratique, les consommateurs ne ressentent pas le besoin d’investir dans une nouvelle console pour un simple gain de puissance, aussi conséquent soit-il.

Selon un sondage mené par Nielsen Games auprès de 2000 joueurs, dont 1000 hommes et 1000 femmes, seuls 27% sont au courant de l’existence de la PS4 Pro, et 14% ont entendu parler de la Xbox Scorpio. Pire encore, 15% envisagent d’investir dans une PS4 Pro, et 13% comptent acheter une Xbox Scorpio.

Du côté des développeurs, l’intérêt n’est pas non plus très marqué. Parmi les studios interrogés lors de la dernière Game Developers Conference, 33% n’ont pas d’avis particulier, 41% considèrent que ces consoles sont inutiles, et 5% y sont carrément opposés. Autant dire que les consoles « mid-cycle » n’intéressent en réalité que leurs fabricants.

Si les ventes s’avèrent aussi faibles que ce que laisse présager cette étude, ce concept disparaîtra probablement en même temps que la génération actuelle de consoles. Sony et Microsoft feraient peut-être bien de prendre des leçons du succès de la Nintendo Switch, qui bat tous les records de vente malgré sa faible puissance, grâce à d’excellents jeux et des fonctionnalités originales.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
PS5 : date de sortie, prix et fiche technique

Vous vous y perdez dans les informations sur la future Playstation 5 de Sony ? Ne vous inquiétez pas, nous aussi ! Pour s’y retrouver un peu, on fait le point sur les information disponibles. Retrouvez au fur et à mesure toutes les nouvelles actualités, les rumeurs et les annonces sur la console de salon.

Microsoft veut faire du Xbox Game Pass le « Netflix du jeu vidéo »

Microsoft veut miser sur ses exclusivités sur sa prochaine génération de console. Le constructeur a pour cela décidé de dépenser sans compter afin d’acquérir le plus de studios possibles dans son giron. Une stratégie expliquée par Phil Spencer, président de…