Windows Phone : pourquoi les développeurs évitent Microsoft ?

Maj. le 29 octobre 2018 à 13 h 36 min

Si Windows Phone a fait des progrès impressionnants en termes de part de marché au cours de l’année 2013, Microsoft a néanmoins encore du chemin à faire afin de combler son déficit en termes d’applications. D’ailleurs, la firme est tellement déterminée à obtenir le soutien de plus de développeurs qu’elle est parfois prête à payer jusqu’à 100 000 dollars pour voir de nouveaux logiciels s’ajouter sur sa plateforme mobile.

Toutefois, ça ne suffit pas, iOS et Android restant les OS préférés des développeurs qui y voient le moyen le plus efficace et le plus rapide de gagner de l’argent. En résumé, Microsoft n’a plus seulement à s’inquiéter des applications qu’il n’a pas encore dans sa boutique mais de la difficulté qu’il va avoir à les obtenir.

revenus OS

Les applications Windows Phone ne rapportent rien aux développeurs

La représentation graphique du trafic web mobile ci-dessus nous montre pour quelle raison Microsoft à autant de mal à attirer plus de développeurs vers Windows Phone malgré un gain de parts de marché impressionnant. Et pour cause puisque l’OS mobile de Microsoft n’a généré que 0,35% des revenus publicitaires générés par les 60 milliards d’impressions mensuelles de la régie mobile Opera au quatrième trimestre 2013.

Sachant qu’à titre de comparaison, Windows Phone est même derrière BlackBerry et Symbian  en termes de revenus publicitaires, autant dire que les développeurs n’ont rien à gagner en proposant plus d’applications Windows Phone, les plateformes les plus porteuses restant iOS et Android.

Microsoft va donc devoir trouver d’autres solutions s’il veut voir le nombre d’applications Windows Phone de son MarketPlace augmenter et, à ce niveau là, seules les compensations financières pourraient contribuer à motiver les développeurs. Et quand on sait la firme américaine aurait récemment versé des sommes colossales à plusieurs constructeurs comme Samsung et Sony pour les pousser à produire de nouveaux terminaux sous son OS, Microsoft pourrait bien faire de même avec les développeurs.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 : un bug chez Microsoft désactive des licences

Windows 10 a causé de nombreux soucis d’activation à certains utilisateurs du système d’exploitation. En effet, les serveurs de Microsoft ont été touchés par un bug invitant les utilisateurs de l’édition professionnelle à installer la version familiale. L’incident est en…

Windows 10 : Amazon Alexa peut désormais remplacer Cortana sur PC

Le Microsoft Store de Windows 10 propose désormais l’application Amazon Alexa. Un nouveau concurrent vient marcher sur les plates-bandes de Cortana. Pour le moment, la langue française n’est pas encore prise en charge en revanche, alors que l’assistant vocal du géant parle…