WhatsApp : le cofondateur quitte Facebook très remonté contre le partage de données personnelles

 

Le co-fondateur de WhatsApp Jan Koum quitte Facebook sur fonds de désaccords avec Facebook. Le Washington Post explique que le dirigeant a très mal vécu le fait que le réseau social ait tenté « d’utiliser ses données personnelles pour affaiblir le chiffrement » de WhatsApp. La plateforme aurait poussé WhatsApp à partager le numéro de téléphone ainsi que certaines informations sur ses utilisateurs. Le départ de Jan Koum suit celui de Brian Acton qui est devenu depuis un farouche opposant au partage de données personnelles façon Facebook. 

whatsapp

Le co-fondateur de WhatsApp quitte Facebook : le dirigeant n’a pas donné directement de raisons pour son départ, précisant tout juste qu’il allait désormais se consacrer à « collectionner des Porsches refroidies à l’air rares ». Mais le Washington Post donne une toute autre version. Selon le quotidien, la raison du départ serait bel et bien un « clash » avec Facebook « autour de la stratégie du service de messagerie populaire et des tentatives de Facebook d’utiliser ses données personnelles et d’affaiblir son chiffrement », comme le rapportent des sources citées par le journal.

WhatsApp : départ du co-fondateur très remonté contre Facebook

C’est que Facebook aurait franchi une ligne rouge : le réseau social aurait poussé WhatsApp à lui donner accès aux numéros de téléphone de ses utilisateurs ainsi que des détails sur les smartphones comme la version du système d’exploitation. WhatsApp semblait enclin à partager certaines données mais refusait que soit créé « un profil utilisateur unifié au travers des différentes plateformes de Facebook ». Ce que le partage du numéro de téléphone semblait permettre.

Nos confrères de 9to5Google ajoutent que d’autres employés « démoralisés » pourraient prochainement quitter l’entreprise. Le départ de Jan Koum intervient après celui de Brian Acton, l’autre co-fondateur de la firme, devenu depuis un farouche opposant à la collecte et au partage de données tels que les pratiquent Facebook. Les deux avaient vendu WhatsApp au groupe de Mark Zuckerberg en 2014 pour la coquette somme de 22 milliards de dollars.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tiktok porno suppression
TikTok s’attaque au porno et supprime 470 000 comptes

TikTok a décidé de s’attaquer aux comptes abritant du contenu pornographique et/ou utilisé pour faire la promotion de la prostitution. Selon les données du réseau social, TikTok a banni en octobre 2020 pas moins de 470 000 comptes coupables de…

tiktok oubli ban usa
TikTok affirme que le gouvernement américain a oublié de le bannir

TikTok n’a pas de nouvelles de l’administration Trump depuis plusieurs semaines. Pour l’heure, la question de son bannissement est donc au point mort. Problème, la date limite pour céder totalement TikTok à des repreneurs américains est ce mercredi 12 novembre….

donald trump twitter
Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite

Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite. Comme l’expliquent nos confrères du site Bloomberg, en cas de défaite, le milliardaire redeviendrait un utilisateur lambda, soumis aux mêmes conditions et aux mêmes sanctions que n’importe quel utilisateur. Donald Trump…