Maj. le 9 novembre 2018 à 16 h 15 min

Weave est une application de reseautage professionnel fonctionnant selon le principe de Tinder. Le principe du swipe de Tinder, on n’a plus besoin de vous le prérenter. Si c’est tout de même le cas, vous en trouverez l’explication dans l’article sur la version Android Wear de Tinder. Quoiqu’il en soit, le principe a tellement bien fonctionné qu’il a été répris par de nombreuses applications, par des vidéos parodiques et que le swipe est même rentré dans le language usuel comme une référence.

Manifestement cela n’est pas suffisant et le but absolu des utilisateurs de nouvelles technologies est de toujours réduire le nombre d’efforts. Aujourd’hui, c’est aux professionnels qu’est offert la possibilité d’en faire le moins possible pour développer son réseau, tout en le développement quand même.

weave

Weave est donc un Tinder-like, le déferlement hormonal en moins. L’application s’associe à un compte LinkedIn pour trouver des contacts professionnels en utilisant, tout comme Tinder, la proximité géographique comme critère. Dis comme ça, ça a l’air ennuyant, et ça l’est certainement comparé au délirant Tinder qui a le mérite de jouer sur nos bas instincts, recette toujours efficace. Mais Weave est tellement considéré comme un bon potentiel que ses développeurs ont réussi à obtenir 630 000 dollars de financements.

Comme Tinder donc, vous dégagerez violemment sur la gauche si vous estimez que la fiche n’est pas celle d’une bonne relation (professionnelle, faites un effort), et glissez délicatement la fiche à droite pour entrer en contact. Encore une fois, si la personne en face à fait la même chose, vous pourrez parler ou convenir d’un rendez-vous (professionnel, vous êtes fatiguants). Si tout ça est trop insolite pour vous, vous pourrez toujours vous tourner vers l’application Trovit Emploi.

Selon le co-fondateur de Weave, Brian Ma, plus vous utilisez l’application pour prendre contact avec d’autres utilisateurs, plus vous apparaissez dans le flux des autres utilisateurs. On comprend que le principe puisse être utile pour générer de l' »action », mais on réalise par la même que c’est ce qui peut pousser des utilisateurs à dénaturer le principe en entrant avec n’importe qui pour remonter dans les flux.

L’application est disponible en anglais mais devrait fonctionner chez nous à condition que des personnes se trouvent à proximité, bien évidemment.

Weave
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
WhatsApp ne fonctionnera plus sur ces smartphones dès 2020

WhatsApp ne fonctionnera plus sur les iPhone sous iOS 8 ni sur les smartphones sous Android Gingerbread (ou version antérieure) dès le mois de février 2020. Peu avant, l’application de messagerie instantanée disparaîtra des derniers appareils tournant sous Windows Phone….

WhatsApp teste les messages qui s’autodétruisent comme dans Snapchat

WhatsApp teste en ce moment la possibilité d’écrire des messages qui s’autodétruisent après une durée définie par l’utilisateur. Une fonctionnalité qui rappelle Snapchat – mais qui commence à se retrouver chez la concurrence, notamment sur Telegram ou dans Gmail.  WhatsApp…