En voyage aux Etats Unis, vos réseaux sociaux servent désormais à vérifier votre identité

 

Au cours de l’année 2016, l’ESTA avait proposé que les voyageurs souhaitant aller aux Etats Unis doivent obligatoirement fournir leurs profils sur les réseaux sociaux dans le cadre des contrôles d’identité obligatoires que le pays exécute. Cette proposition a été acceptée aujourd’hui, mais sous une forme plus laxiste : il vous est seulement possible de le faire pour faciliter la vérification de votre identité.

Internet a énormément contribué à la mondialisation, alors que nous nous sommes tous retrouvés connectés les uns aux autres et vivons désormais dans une culture de partage libre et d’échange facile entre les peuples et les pays.

Finalement, nous connaissons bien plus facilement nos voisins désormais, la seule chose manquante étant de partir visiter physiquement les pays nous entourant. Partir aux USA est toutefois légèrement plus compliqué, le pays procédant à des vérifications d’identité très poussées.

C’est pourquoi en 2016, l’ESTA avait proposé de forcer les voyageurs à fournir leurs profils sur les réseaux sociaux pour faciliter leurs entrées sur le territoire. Cette proposition a finalement été acceptée, à ceci près qu’elle a été revue.

En effet, le fait de fournir ses réseaux sociaux n’est pas obligatoire dans la version finale du texte, mais plutôt recommandé afin d’accélérer le processus des douanes américaines. En 2017, votre profil Facebook et ses informations seront donc utilisés pour prouver que vous n’avez pas d’intentions maléfiques sur le territoire américain.

Bien sûr, la procédure ne forcera pas votre compte Facebook à livrer à la terre entière votre vie privée, mais il sera seulement consulté. Problème étant que nous ne savons pas comment cette consultation se fait, et l’étendue de ce droit de regard.

Pensez-y donc la prochaine fois que vous préparerez un voyage vers les Etats Unis : le gouvernement saura retrouver vos Snapchat honteux et vos tweets se moquant de Donald Trump. Il est peut-être temps de faire un peu de ménage !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tiktok porno suppression
TikTok s’attaque au porno et supprime 470 000 comptes

TikTok a décidé de s’attaquer aux comptes abritant du contenu pornographique et/ou utilisé pour faire la promotion de la prostitution. Selon les données du réseau social, TikTok a banni en octobre 2020 pas moins de 470 000 comptes coupables de…

tiktok oubli ban usa
TikTok affirme que le gouvernement américain a oublié de le bannir

TikTok n’a pas de nouvelles de l’administration Trump depuis plusieurs semaines. Pour l’heure, la question de son bannissement est donc au point mort. Problème, la date limite pour céder totalement TikTok à des repreneurs américains est ce mercredi 12 novembre….

donald trump twitter
Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite

Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite. Comme l’expliquent nos confrères du site Bloomberg, en cas de défaite, le milliardaire redeviendrait un utilisateur lambda, soumis aux mêmes conditions et aux mêmes sanctions que n’importe quel utilisateur. Donald Trump…