Maj. le 22 février 2018 à 14 h 22 min

Vous utilisez régulièrement des emojis dans vos messages ? Alors il y a de fortes chances pour que vous soyez comblés sexuellement, comme le révèle une nouvelle étude en provenance des USA.

sexe emojis

Un nouveau sondage réalisé sur un échantillon de 5600 utilisateurs de sites de rencontres vient de révéler que 36 à 40% des individus qui pensent au sexe plusieurs fois par jour sont les plus susceptibles d’utiliser des emojis dans leurs messages. En revanche, ceux qui pensent moins souvent au sexe utiliseraient des emojis régulièrement mais pas dans tous leurs messages tandis que les personnes sans désir sexuel n’utiliseraient que très peu de smileys.

Évidemment, le fait de penser au sexe plusieurs fois par jour ne veut pas forcément dire qu’on est comblé dans ce domaine, toutefois, l’étude a également révélé que 54% des personnes qui utilisaient des smileys avaient eu des relations sexuelles en 2014 contre seulement 31% chez les non utilisateurs d'emojis. Le fait d’utiliser des emojis dans nos messages serait-il donc à ce point révélateur de notre comportement face au sexe et surtout face à nos partenaires potentiels ?

Peut-être pas totalement, en revanche, le fait d’exprimer ses émotions par des emojis peut-être assez révélateur de l’attitude d’une personne. Dans le cas de l’étude, on notera que les emojis les plus utilisés restent le clin d’œil suivi du bisou. Deux smileys qui finalement ne sont pas sans équivoque.

Comme le met en avant le Dr Helen Fisher, anthropologue biologiste à l’Université Rutgers, qui a contribué à l’étude, les individus sont en face d’une technologie qui « compromet leur capacité à montrer leurs émotions ». Un message texte ne permet de percevoir ni le ton de la voix de l’interlocuteur, ni son regard, on compense donc avec des emojis.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
WhatsApp : un simple GIF permet de pirater votre smartphone

Une faille découverte dans l’application WhatsApp et qui affecte les smartphones Android permet d’accéder à vos photos privées et autres données personnelles. Il suffit d’un GIF modifié pour exploiter cette vulnérabilité qui vient d’être découverte par un chercheur en sécurité….

Une attaque DDoS rapporte 2,5 millions de dollars à Wikipédia

Vendredi dernier, le site encyclopédique Wikipédia était victime d’une conséquente attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Pour limiter les dégâts d’une telle menace, la Wikimedia Foundation vient de recevoir une jolie somme de la part d’un généreux donateur pas si…

NordVPN : des faux sites propagent un dangereux malware bancaire

Des pirates profitent de la popularité de NordVPN pour diffuser Win32.Bolik.2, un malware bancaire sur l’ordinateur de leurs victimes. Des faux sites, imitant à la perfection l’interface de celui de NordVPN, propagent en effet des versions vérolées du célèbre VPN. Une…