Votre smartphone pourrait bientôt révolutionner la médecine !

Maj. le 18 mars 2015 à 23 h 54 min

Souvenez-vous, la semaine dernière, lors de la keynote dédiée à l’Apple Watch, Apple s’est longtemps attardé sur la présentation de plusieurs applications orientées santé. Selon la firme, ces applications permettront, grâce au parc client de l’iPhone, de constituer une base de données importante pour les médecins du monde entier.

Une démarche que beaucoup de professionnels ont saluée et certains mêmes vont plus loin encore, estimant que toutes les données biométriques récupérées par nos smartphones pourraient permettre de lutter plus efficacement contre les épidémies notamment.

smartphone revolutionner medecine

C’est un fait, les dernières générations de smartphones sont équipées de divers capteurs biométriques. Les derniers iPhone par exemple ont intégré des lecteurs d’empreintes digitales, alors que Samsung ou encore Xiaomi permettent de mesurer notre rythme cardiaque ou notre tension grâce à des accessoires.

Selon le docteur Leslie Saxon, de l’Université de Californie du Sud à Los Angeles, toutes ces données biométriques pourraient permettre de révolutionner la médecine.

Vous vérifiez l’écran de votre téléphone environ 150 fois par jour en moyenne, alors maintenant imaginez qu’à chaque fois que vous le faites, votre téléphone téléphone scanne votre visage et détermine si vous avez de la fièvre, quel est votre rythme cardiaque, votre tension, votre pression sanguine… et collecte tout cela sur une base de données dans le Cloud au moment où vous ouvrez votre smartphone. On pourrait avoir l’impression que ces données seraient anodines puisque leur collecte ne gêne pas l’usager, mais elles pourraient révolutionner la médecine. (…) Une partie de l’usage de ces données ne consisterait d’ailleurs pas à les utiliser à des fins individuelles, mais de les analyser de manière globale pour tenter de repérer des tendances. – Docteur Leslie Saxon –

Le discours tenu par le médecin est plutôt clair. Les possibilités infinies offertes par nos smartphones pourraient révolutionner la médecine en créant une base donnée mondiale immense. Grâce à elle, les médecins et chercheurs du monde entier pourraient prévenir davantage les maladies mais aussi et surtout les épidémies. Une révolution en somme.

Se pose alors la question de l’exploitation de ces données. Car qui dit base de données liées à notre santé, dit respect de la vie privée. Il ne serait pas étonnant que les mutuelles ou compagnies d’assurance exploitent ces données pour ajuster leurs tarifs selon le profil de chaque client.

Le docteur Leslie Saxon est tout a fait consciente de ce problème et précise qu’une telle révolution ne serait pas possible sans une réglementation stricte. Pour le moment, cette réglementation n’existe pas.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !