Voici les pires 25 mots de passe de 2015, ceux à bannir à tout prix !

Maj. le 21 février 2018 à 16 h 18 min

Comme chaque année, SplashData nous dévoile son top 25 des pires mots de passe de 2015. Comme d’habitude, on y retrouve des perles. Des mots de passe très facilement devinables et très peu sécurisés qu’il faut absolument éviter.

mot passe

Aux deux premières places, on retrouve les mêmes que l’an dernier et les lauréats sont « 123456 » et « password ». On se demande lequel des deux est le pire. Aucune imagination et surtout un niveau de sécurité proche de zéro. A la quatrième place l’an dernier, « 12345678 » grimpe d’une place et se retrouve troisième tandis qu’en quatrième position, on retrouve encore un classique qui n’est autre que « qwerty ». Non, vous ne rêvez pas !

De son côté, « 12345 » perd deux places et « 123456789 » reste sixième tandis que « football » gagne trois places. Sans oublier les nouveaux comme « welcome » qui se hisse d'emblée à la onzième place, quel succès ! Ou encore « 123456789 » (quelle originalité!) qui fait son entrée dans le classement ainsi que « starwars » qui se classe vingt-cinquième.

pires mots passe

On notera que les quelques prénoms qui figuraient dans le top de l’an dernier ont disparu et ce n’est pas une mauvaise chose car s’ils ne signifient rien pour les hackers, ils restent à éviter. Ils pourraient toujours mettre toute personne potentiellement mal intentionnée de votre entourage sur la voie.

Le mieux reste, bien évidemment, d’opter pour un mot de passe d’au moins huit caractères et surtout d’utiliser un mot de passe différent pour chaque compte car si, dans le pire des cas, vous deviez vous faire hacker, vous ne vous feriez hacker qu’un seul compte. De son côté, Google conseille également d’éviter les questions secrètes qui, d’après une récente étude, ne seraient absolument pas sécurisées.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…

CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce…

Windows : le nombre d’attaques phishing a explosé en 2018

Microsoft révèle dans son rapport Security Intelligence Report 2018 quelle cybermenaces ont visé l’écosystème Windows au cours de l’année passée. Le nombre d’attaques phishing a explosé de 150% tandis que le nombre de ransomware est en déclin. Globalement, le rapport relève…

Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…