Uber va repérer les passagers ivres grâce à l’IA

Uber va repérer les passagers ivres grâce à une IA. Le service pourrait proposer aux utilisateurs de s’orienter vers des conducteurs habilités à prendre en charge les personnes qui se retrouvent saoulent, selon un brevet. Il est également question de ne pas les autoriser à monter dans un Uber Pool, un service permettant de partager une course entre plusieurs utilisateurs.

uber ia detecter ivres

Selon le site d’informations américain CNN, Uber vient de déposer un brevet qui décrit le fonctionnement d’une IA (intelligence artificielle) capable de détecter qui est sobre et qui ne l’est pas. Comment cela fonctionne ? C’est très simple l’application va déterminer à travers un algorithme l’état d’une personne en apprenant de ces habitudes, fautes de frappe, lenteur, la précision d’appuis sur des liens (URL), le moment de la journée est également un facteur pris en compte. Comme l’expliquent nos confrères : “il est fort à parier qu'une personne qui se promène dans une rue à 1 heure du matin le samedi dans un quartier (avec des bars et des boites de nuit) et qu'elle tape maladroitement “sur son smartphone” n'est probablement pas sobre”.

Uber veut savoir si les passagers qui montent à bord sont ivres avec une IA

Une fois que l’application a déterminé que l’utilisateur est saoul, que se passe-t-il ? Le brevet explique que le service rendu ne sera pas le même. En effet, les conducteurs Uber auront l’information sur l’état potentiel des passagers, le brevet suggère que seuls ceux ayant une “formation adéquate” puissent prendre en charge les personnes en état d’ébriété. Dans le cas où l’application juge que les utilisateurs ne sont pas sobres, ces derniers ne pourront pas participer aux courses partagées d’Uber Pool qui a fait évoluer son service récemment.

CNN souligne qu’une enquête a précédemment révélé qu’aux États-Unis 103 conducteurs ont été accusés d’avoir agressé sexuellement leurs passagers au cours des 4 dernières années. Les rapports remis par la Police expliquent que les usagers étaient en état d’ébriété au moment des faits. Il est possible qu’Uber souhaite enrayer ce phénomène une bonne fois pour toutes avec l’aide de cette IA qui permettrait d’orienter les passagers vers des chauffeurs “de confiance”, en attendant que les voitures autonomes d’Uber soient mises sur le marché.

Les auteurs de cette demande de brevet sont des membres actuels ou anciens de l’équipe “Trust & Safety” d’Uber. Ce groupe s'efforce notamment de rendre les produits et services développés par la firme plus sûre. La date de déploiement de l’algorithme au sein de l’application d’Uber n’est pas précisée. La firme a également dans les cartons un projet de taxi futuriste volant particulièrement étonnant. Partagez votre opinion dans les commentaires avec la communauté du site concernant ce brevet. Le jugez-vous utile ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
windows 10x pc simple écran
Windows 10X tourne comme une horloge sur les Macs M1 et les vieux Nokia

Windows 10X peut fonctionner sur toutes sortes de machines. Les développeurs s’amusent en effet à l’installer sur plusieurs terminaux, et certains sont étonnants. On a par exemple pu voir Windows 10X tourner sur un smartphone Nokia Lumia, sur un MacBook…

yggtorrent
YggTorrent : le site pirate de téléchargement est en panne

Rien ne va plus du côté du site de téléchargement YggTorrent. Celui qui recense des dizaines de milliers de téléchargements, le plus souvent illégaux, est en panne depuis quelques heures. À moins que la panne ne soit finalement qu’une simple…

duckduckgo
DuckDuckGo bat un nouveau record et profite du scandale WhatsApp

100 millions de requêtes quotidiennes pour DuckDuckGo, un record pour le moteur de recherche respectueux de la vie privée qui a de plus en plus la cote. En pleine affaire WhatsApp, le moteur profite surtout de l’inquiétude des internautes à…

wifi 6
WiFi 6, WiFi 6E : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil. Mais à quoi correspond cette appellation exactement et à quoi correspond le WiFi 6E dont on parle également ? On vous propose d’en apprendre…