Très Haut Débit : l’Etat regrette la décision de SFR et se dit prêt à faire des concessions

 

Il y a peu nous nous interrogions sur l'avenir du Plan Très Haut Débit de France ainsi que sur les éventuelles réactions de l'Etat français suite à l'annonce de SFR. L'opérateur a enfin annoncé vouloir déployer sa fibre optique sur tout le territoire français sans subventions. Que pense le Gouvernement de la décision de l'opérateur de faire cavalier seul ? L'Etat est-il prêt à faire des concessions avec les télécoms ?

fibre optique sfr

Comme nous le pressentions, c'est l'heure du bras de fer entre les opérateurs de télécommunications et l'Etat français ! Après la brimade de SFR, décidé à déployer sa fibre sans subventions et les attaques de son directeur sur le Plan Très Haut Débit de France, qu'il juge obsolète et dépassé, nous attendions les réactions de l'Etat Français.

Comment celui-ci compte-t-il oeuvrer avec les opérateurs si ceux-ci décident de se passer purement et simplement des subventions publiques ? SFR n'est en effet pas le seul des télécoms à snober les aides publiques : Orange vient de signer un contrat avec le département des Hautes-Pyrénées pour déployer sa fibre sur 90% de son territoire sans subventions de l'Etat.

L'Etat et les opérateurs négocient, l'avenir du Plan Très Haut Débit de France est en jeu

L'Etat français s'est montré très clair avec les opérateurs. Il veut apporter le Haut Débit à tous les foyers français au plus vite – vers 2020- en misant sur des technologies alternatives à la fibre optique, comme la 4G. Les opérateurs se sont déclarés ouverts à ces alternatives si ils peuvent recevoir des contreparties.

Les télécoms et le gouvernement français ne sont clairement pas sur la même longueur d'ondes. Pour résoudre la fameuse fracture numérique d'ici à 2020, l'Etat a demandé aux opérateurs de miser davantage sur la 4G  que sur la fibre optique. Cette décision est jugée irréaliste par Free. Pour l'opérateur, la 4G ne tiendra pas ses promesses.

C'est pendant ces négociations que SFR a décidé de passer à l'offensive en annonçant ses intentions. Que pense le Gouvernement du choix de l'opérateur ? Julien de Normandie, secrétaire d'Etat à la Cohésion des territoires a déclaré dans un entretien aux Echos qu'il refuse que le Plan Très Haut Débit implose. Il poursuit en attaquant la démarche de SFR :

Il faut toujours avoir un souci d'efficacité maximale. Donc il ne s'agit pas de proposer des réseaux en doublon de ceux des collectivités.

Le risque de doublon est grand si SFR déploie sa propre fibre en parallèle de celle déployée par un opérateur comme Orange par exemple. Julien de Normandie continue en précisant que l'Etat est prêt à faire des concessions avec les télécoms pour leur laisser davantage de marge de manoeuvre :

L'Etat est prêt à faire des efforts mais uniquement si l'accélération définie avec les opérateurs est très clairement établie avec des investissements de leur part.

Comment vont se finir les négociations entre l'Etat et les télécoms sachant qu'en 2020 chaque foyer français doit au moins bénéficier du Haut Débit ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
sfr arcep baisse prix fibre
SFR : l’Arcep exige que l’opérateur baisse les prix de la fibre

SFR va devoir baisser les tarifs d’accès des réseaux fibre mutualisés, et notamment ceux proposés à Bouygues Telecom. L’opérateur avait justement contesté les prix instaurés par SFR auprès de l’Arcep en début d’année 2020. L’Arcep a tranché. SFR va revoir…

red by sfr augmente facture abonnés
SFR augmente de 80% la facture de certains abonnés RED

SFR impose une énième augmentation tarifaire à certains abonnés RED. En échange de 10 Go de data 4G supplémentaires, l’opérateur au carré rouge augmente de 80% la facture de certains de ses clients. Malheureusement, il est impossible de refuser cette…