Il tire sur son HTC One M7 avec un calibre 22 pour prouver sa solidité

 

Le HTC One M7 est le tout premier modèle de la gamme à proposer la coque unibody en aluminium qu'on retrouve encore aujourd'hui sur les hauts de gamme de la firme. Une coque ultra solide comme vient de le prouver un utilisateur qui n'a pas hésité à tirer sur son téléphone avec un calibre 22. Oui, il faut de tout pour faire un monde !

HTC One M7

Si en son temps, le HTC One M7 était un super smartphone, il a désormais trois ans et n'est plus mis à jour. Il est donc assez compréhensible que certains utilisateurs aient envie de changer. Seulement voilà, il costaud le petit et il résiste. Quelle autre solution restait-il alors à cet utilisateur texan que de le tuer ? Il aurait bien sûr pu le laisser finir ses jours tranquillement dans un tiroir, le revendre ou le donner mais n'oublions pas que l'histoire se déroule au Texas.

Condamné à mort, ce HTC One M7 n'aura eu droit qu'à l'escalier en bois qui figure devant la maison de son utilisateur en guise de peloton d'exécution. Des marches en bois qu'il aura courageusement protégé car si la balle s'est logée au sein du téléphone qui soufflait alors son dernier mégahertz, elle n'en n'est jamais ressorti.

D'un autre côté, ce n'est pas vraiment surprenant. Il y a deux ans, un YouTuber avait tiré un coup de fusil dans un HTC One M8 pour tester sa résistance. Trêve de plaisanterie, si tous ces crash tests restent assez discutables, il arrive parfois qu'un téléphone puisse sauver une vie en faisant office de gilet pare balles. Ça s'est déjà vu et pas seulement avec des smartphones en métal. En 2013, un HTC Evo 3D avait sauvé la vie de son propriétaire en arrêtant une balle lors d'un hold up.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
twifia operateur twifi
Ils appellent leur fille Twifia et obtiennent 18 ans d’internet gratuit

Le FAI suisse Twifi offre 18 ans d’internet gratuit, à condition d’appeler son bébé comme lui. De jeunes parents ont sauté sur l’occasion, et ont baptisé leur petite fille Twifia afin d’obtenir le précieux sésame.  Voilà une opération promotionnelle plutôt…