Tegra K1 : la puce de Nvidia s’invite dans un…four connecté !

Maj. le 6 mars 2018 à 10 h 33 min

Il y a quelques jours, on pouvait apprendre que Nvidia abandonnait définitivement le marché des smartphones pour se concentrer sur d’autres catégories de produits. Une décision somme toute prévisible. Toutefois, ce n’est pas pour autant qu’on s’attendait à retrouver le processeur Tegra K1 dans un four électrique. Pourtant, c’est bien le cas avec le June, un four connecté impressionnant également équipé d’un écran et d’un appareil photo.

June
June, un four connecté boosté au Tegra K1.

Avec ce nouveau four connecté, vous ne risquez plus de rater vos plats puisque c’est un processeur Nvidia Tegra K1, ici décliné dans sa version quad core 32 Bit et accompagné de 2 Go de Ram, qui prendra en charge la cuisson de vos aliments. Quand au pilotage du four, il se fera par le biais d’un écran tactile de 5 pouces et de définition HD 720p situé en façade.

Une caméra Full HD présente à l’intérieur du four vous permettra de suivre la cuisson de vos plats sur votre smartphone et, accessoirement, de poster les images reçues sur Facebook ou Instagram. Autant dire que vous n’aurez pas intérêt à brûler vos cookies !

Les caractéristiques techniques restent assez impressionnantes si l’on part du principe qu’il s’agit (seulement) d’un four puisqu’on retrouve notamment du Wifi a/b/g/n, un appareil photo, un écran tactile et surtout l’avant dernière puce de Nvidia, un véritable monstre de puissance présent sur seulement quelques appareils mobiles qu’on peut compter sur les doigts de la main alors qu’il s’agit sans doute du processeur le plus puissant de 2014.

Un four connecté qui ne sera néanmoins pas à la portée de toutes les bourses puisque celui-ci est proposé au prix de 1495 dollars en précommande et sera ensuite commercialisé au tarif de 2995 dollars.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Linky : le compteur électrique aurait déclenché un incendie, Enedis dément

Linky, le compteur électrique polémique d’Enédis, aurait déclenché un incendie. Deux semaines après son installation chez un couple de retraités, le compteur connecté aurait tout simplement explosé, assure la police. De son côté, Enedis garantit que les compteurs Linky ne peuvent pas exploser.  Samedi 13 octobre…