Surveillance du net : les français n’ont jamais été aussi inquiets pour leur vie privée

Maj. le 19 avril 2016 à 15 h 41 min

Les français sont de plus en plus inquiets vis à vis du respect de leur vie privée sur internet. Voici ce qui ressort du dernier sondage Ipsos portant sur la « confiance sur internet » et réalisé auprès d’individus originaires de 24 pays.

surveillance web

surveillance electronique

Réalisée auprès de 24 143 internautes originaires de 24 pays entre le 20 novembre et le 4 décembre 2015, cette nouvelle étude laisse entrevoir un accroissement majeur des craintes relatives à la vie privée en ligne. 57% des personnes interrogées sont plus inquiètes qu’elles ne l’étaient un an plus tôt et, de tous les pays, c’est la France qui arrive en tête avec plus de 80%.

Incroyable quand on sait qu’il y a un an, seulement 46% des français interrogés se déclaraient inquiets contre 61% du total des répondants. Aujourd’hui 81% des français craignent que leurs activités en ligne soient surveillées ou censurées.

Il faut dire que ce sondage a été réalisé juste après les attentats de novembre, le contexte était donc particulier. Toutefois, il n’y a pas qu’en France que ces chiffres ont progressé puisqu’au Nigeria et au Kenya, 70% des répondants se déclarent « beaucoup plus inquiets » que lors de la précédente enquête annuelle de l’institut.

Plus globalement, 71% des sondés sont pour la fermeture du web profond, réseau de contenus non indexés par les moteurs de recherche où les utilisateurs restent anonymes et souvent utilisé pour mener des activités illégales. En outre, 63% des sondés se déclarent contre les technologies empêchant aux forces de l’ordre d’accéder aux contenus de conversations en ligne, autrement dit, contre le chiffrement total.

A ce sujet là, le mois dernier, l’Assemblée Nationale adoptait un texte portant la sanction à 350 000€ d’amende et jusqu’à 5 ans d’emprisonnement pour les entreprises refusant de déchiffrer leurs données et de les « communiquer à l’autorité judiciaire requérante enquêtant sur des crimes ou délits terroristes ».

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Votre smartphone peut prendre feu à cause de ce simple malware !

Les chercheurs en sécurité de Tencent ont découvert qu’il était possible de mettre le feu, à distance, à un smartphone. Ils ont pour cela conçu un malware, BadPower, qui s’attaque aux chargeurs rapides – qui servent alors de fusible d’allumage……

Fraude à la carte bancaire : le skimming débarque sur le web

La fraude à la carte bancaire évolue. Selon nos confrères du site Ubergizmo, des hackers ont trouvé le moyen d’adapter le skimming, cette technique qui consiste à pirater une carte bleue une fois insérée dans un DAB, pour le web….

Zoom va chiffrer de bout en bout les visioconférences gratuites

Zoom change d’avis ! Finalement, le service d’appels vidéo va chiffrer de bout en bout les visioconférences de tous les utilisateurs, y compris celles des usagers gratuits. Dès le mois de juillet 2020, l’option sera accessible à tous les internautes en version…

Huawei : Boris Johnson voudrait bannir le constructeur du Royaume-Uni

Huawei pourrait se voir bouté hors d’Angleterre. En effet, Boris Johnson, le premier ministre britannique, envisagerait d’interdire la société chinoise de participer à la mise en place des réseaux 5G. La Grande Bretagne se rangerait ainsi du côté des Etats-Unis….