Streaming : la chronologie des médias bouleversée dès l’année prochaine

Maj. le 30 mai 2018 à 21 h 01 min

Le Sénat par le biais de la commission Culture met la pression sur les filières liées au monde du cinéma concernant des négociations en cours sur la chronologie des médias. En effet, à l’ère du numérique, les consommateurs sont de plus en plus attirés par les offres en streaming (SVOD). Toutefois, la diffusion des films ne se fait pas avant 3 ans à compter de leurs sorties en salle.

chronologie medias senat

Récemment nous abordions le cas du téléchargement illégal et que sa fin n’était pas forcément mauvais signe. En effet, les fermetures des plus gros sites comme T411, Cpasbien ou encore Zone Téléchargement se sont enchaînées rapidement, il était temps que les élus se penchent sur un frein majeur des offres légales, la chronologie des médias.

En effet, ce dispositif existe depuis de nombreuses années maintenant et n’a jamais connu de véritable bouleversement alors que les consommateurs connaissent une véritable révolution avec les offres de SVOD qui chamboulent nos habitudes.

Le Sénat veut changer les règles concernant la chronologie des médias

Netflix attire plus de 104 millions d’abonnés partout dans le monde, toutefois son catalogue n’est pas le même selon les pays. Cela est dû principalement à des accords commerciaux ou encore les lois qui varient d’un pays à un autre en matière de diffusion d’oeuvres culturelles.

Le Sénat annonce que si les négociations qui ont lieu actuellement entre les acteurs du monde du cinéma n’aboutissent pas d’ici la fin de l’année, les élus se saisiront de la question pour légiférer en 2018. En effet, ces derniers trouvent que le dispositif actuel est obsolète avec les nouvelles habitudes de consommations et souhaite la mise en place d’une mesure qui serait susceptible de lutter contre le téléchargement illégal.

Actuellement il est question de raccourcir certains délais en partant du jour de la sortie en salle d’un film et avancer à 3 mois (au lieu de 4 actuellement) la diffusion des films en VOD, 6 mois (au lieu de 10 actuellement) pour les diffuser sur les chaînes de TV payantes, moins de 3 ans pour les plateformes de SVOD qui participent au financement du cinéma.

Les plateformes américaines n’apportent pas leur contribution au cinéma français. La commission leur envoie un signal fort puisque si ces derniers ne mettent pas la main à la poche il ne leur sera pas permis de diffuser via leur service un film moins de 3 ans après le jour de sa sortie en salle. Du moins si cette disposition est mise en place.

Nous avons souligné les forces et les faiblesses de Netflix, OCS, Canal Play et Amazon Prime Video lors d’un comparatif.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Netflix : top 10 des meilleures séries du catalogue

Voici notre top des meilleures séries Netflix ! Si vous venez de vous abonner au service de VOD, ou si vous vous apprêtez à tomber à court d’épisodes de votre série fétiche, on vous a concocté un top 10 des meilleures…

Netflix teste un abonnement Mobile à moins de 4€ par mois

Netflix lance un abonnement à prix réduit dans certains pays à moins de 4 euros par mois. Ce test permettra au géant de continuer à croître en Asie ainsi que dans d’autres marchés émergents. Cette nouvelle offre se limite uniquement…