Spotify : l’application s’offre une extension inédite sur iMessage

 

Propriété d’Apple, l’application de messagerie iMessage vient s’enrichir aujourd’hui d’une nouvelle extension qui n’est autre que Spotify. Le service de streaming musical vient en effet de déployer ce tout nouveau dispositif, qui vise à faciliter l’écoute et le partage de musiques entre utilisateurs d’iPhone.

Tandis que Samsung a annoncé il y a quelques mois l’arrivée de son propre système iMessage sur Android, les personnes détentrices de smartphones estampillés Apple peuvent elles profiter de ce vrai dispositif. C’est même tout simplement l’une des applications de messagerie les plus utilisées par les possesseurs d’iPhone.

Et il s’avère que depuis la mise à jour d’iOS10, l’expérience sur iMessage s’est vue être bonifiée étant donné qu’il est possible d’installer et d’utiliser des applications tierces dans les conversations de la messagerie. Une nouveauté forcément très appréciée des usagers qui, à présent, vont aussi pouvoir profiter de l’extension Spotify.

Spotify : l’application fait son entrée sur iMessage

Spotify, service à l’origine du récent mode voiture sur application mobile, vient aujourd’hui faire plaisir à ceux qui utilisent son application depuis les terminaux tournant sous iOS. La plateforme suédoise de streaming musical vient en effet de lancer une extension sur iMessage de façon à permettre aux utilisateurs d’iPhone d’écouter et de se partager des musiques depuis l’application de messagerie.

Cela était déjà possible par le passé, sauf que chacun devait effectuer cette action depuis l’application Spotify et obligeait le destinataire à ouvrir le lien de partage pour accéder au morceau à écouter. Ces petits « inconvénients » ne sont plus à l’ordre du jour grâce à cette nouvelle fonctionnalité, qui permet à présent de savourer ses sons directement depuis iMessage.

L’écoute est cependant limitée à 30 secondes, signifiant qu’il faut ensuite se rendre sur Spotify pour pouvoir le découvrir en intégralité. Disons que c’est la seule petite contrainte de ce système qui, soit dit au passage, prend plus la forme d’une extension, qu’une application à part entière.

Toujours est-il que l’app iMessage de Spotify reste forte pratique, rapide et efficace pour celles et ceux qui ont envie de partager des musiques avec leurs contacts. Nul doute que les possesseurs d’iPhone vont apprécier ce dispositif flambant neuf et il en sera de même à l’avenir pour ceux qui feront l’acquisition du révolutionnaire iPhone X.

spotify imessage application extension ios

 

spotify imessage application extension ios


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
dazn netflix sport
Dazn, le Netflix du sport, sera disponible en France le 1er décembre 2020

Dazn, un service de streaming britannique spécialisé dans les contenus sportifs, débarque en France. Dès le 1er décembre 2020, les Français pourront s’abonner à ce Netflix du sport via une application pour smartphone. Dans un premier temps, le catalogue de la…

netflix week end copie
Netflix : les séries et films à regarder ce week-end

Netflix propose chaque semaine de nouvelles séries et de nouveaux films. Pour vous aider à choisir ce que vous allez regarder ce week-end, on vous propose une petite sélection des meilleures nouveautés du catalogue. C’est parti !  Le catalogue Netflix s’enrichit toutes…

netflix noel films même univers
Netflix : ces 9 films de Noël se passent dans le même univers

Netflix a mis au point un univers cinématographie interconnecté pour ses films de Noël, le « Holiday Movie Universe”. Actuellement, 9 films de saison disponibles sur la plateforme se passent dans le même monde. Certains personnages d’une saga font même des apparitions remarquées…

spotify comptes piratés mots passe
Spotify : les mots de passe de 350 000 comptes ont été piratés

Spotify a réinitialisé les mots de passe de 350 000 comptes apparus dans une base de données piratées. Identifiée récemment par des chercheurs en cybersécurité, elle contenait 72 Go de données, soit 380 millions de documents. 47 000 internautes français sont concernés par…