Maj. le 21 février 2017 à 20 h 07 min

Après les déboires du Snapdragon 810, Qualcomm est passé au 14 nanomètres avec le Snapdragon 820, un processeur plus puissant et plus économe et énergie. Et d’après les analystes, il ne fait aucun doute que le constructeur de puces passera à une gravure encore plus fine dès l’an prochain en proposant des processeurs gravés en 10 nanomètres.

Snapdragon 830 Qualcomm

Le nom de Snapdragon 830 n’a pas clairement été cité, l’analyste chinois Pan Jiutang se limitant au numéro de modèle de la puce, MSM8998, néanmoins, pour lui, il ne fait aucun doute que Qualcomm réutilisera ses cœurs personnalisés Kryo dans son prochain processeur mais cette fois-ci avec une gravure en 10 nanomètres.

Début décembre, on pouvait déjà lire que le Snapdragon 830 emploierait des cœurs gravés en 10 nanomètres. De la même façon que le Snapdragon 820 (14 nm) est 40% plus puissant et 30% plus économe en énergie que le Snapdragon 810 (20 nm), le Snapdragon 830 alias MSM998 devrait aussi apporter plus de puissance et une meilleure efficacité énergétique.

A noter que le modem Snapdragon x16 serait également de la partie. Une puce capable d’offrir de la 4G à 980 Mbps grâce à l’agrégation de quatre bandes de fréquence et à la technologie MIMO 4X4 qui associe quatre antennes 4G au sein du même appareil.

Un rapport qui nous apprend également que tous les hauts de gamme de 2016 ne seraient pas équipés d’un Snapdragon 820 mais que certains constructeurs opteraient pour un Snapdragon 652, initialement destiné au milieu de gamme mais composé de huit cœurs et non de quatre. On retrouve déjà ce Soc dans la version standard du Vivo Xplay 5 et il s’invitera bientôt au sein du Samsung Galaxy A9 Pro, accompagné de 4 Go de RAM, et de la version latino-américaine du LG G5.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
AMD Ryzen : certaines cartes mères endommagent les processeurs à petit feu

Certains fabricants de cartes mères manipulent les valeurs de puissance communiquées aux processeurs AMD Ryzen  dans le but de les faire fonctionner à des performances supérieures à celles autorisées. Il s’agit d’un overclocking déguisé qui accélère l’usure des puces, et…

Ryzen C7 : le premier SoC AMD pour les smartphones promet du lourd

AMD développe son premier SoC pour smartphone, le Ryzen C7. Il embarque un processeur graphique basé sur la dernière architecture RDNA 2 du fondeur californien. Voici les caractéristiques complètes du Ryzen C7 qui viendra bientôt se frotter aux SoC Snapdragon…