SMS au volant : un chauffard percute la voiture des gendarmes

A cause d’un SMS au volant un conducteur des Côtes-d’Armor s’est encastré jeudi 14 septembre 2018 dans une voiture de gendarmes. Circonstance aggravante : le conducteur qui avait 0,67 mg/L d’alcool a légèrement blessé deux agents. La gendarmerie des Côtes-d’Armor dénonce un comportement « inadmissible ».

voiture gendarme sms

Il vous arrive d’écrire des SMS au volant ? Dans les Côtes-d’Armor, un conducteur s’est fait arrêter jeudi 14 septembre 2018 après un accident relativement courant, si on fait exception de la victime : le conducteur tête en l’air écrivait un texto, et n’a pas vu un véhicule sur le côté de la route – la voiture des gendarmes. Pour ne pas faire les choses à moitié, non content de faire quelques rayures, le chauffard a complètement froissé la partie droite de l’utilitaire, et légèrement blessé deux agents qui se trouvait à l’intérieur.

SMS au volant : un inconscient percute la voiture des gendarmes en écrivant un texto

« Circonstance aggravante » selon les gendarmes, le chauffard affichait un taux d’alcoolémie de 0,67 mg/L d’air expiré (soit tout de même 1,53 g par litre de sang !). Dans un post sur son compte Facebook, la gendarmerie des Côtes-d’Armor dénonce le « comportement inadmissible » de ce « conducteur irresponsable » alors « qu’hier encore nous déplorions un accident mortel sur une route du département ».

Le fait d’utiliser un smartphone ou même un simple téléphone au volant est puni par le code de la route d’une amende de 135 € et du retrait de trois points. Quant à l’alcoolémie constatée par les gendarmes, c’est sans doute ce qui risque de coûter le plus cher au conducteur (sans parler du malus sur l’assurance). C’est en effet un délit à ce taux, passible d’un retrait de 6 points, immobilisation du véhicule, rétention de permis avec éventuellement suspension administrative pouvant aller jusqu’à 1 an.

Et ce n’est pas tout : puisque l’alcoolémie délictuelle implique de passer devant le juge, le conducteur risque en prime une lourde amende pouvant atteindre 4500 €, jusqu’à 3 ans de suspension de permis (voire son annulation), et une peine de prison pouvant aller jusqu’à 2 ans, pour les mesures les plus graves – ce sont néanmoins des maximums.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers  !
Test du Honor View 20 : petit trou, grand smartphone !

Honor a lancé le 22 janvier 2019 le Honor View 20. Il est l’un des premiers smartphones dotés d’un écran à trou. Mais il a bien d’autres atouts à faire valoir. Nous l’avons testé en avant-première. Voici nos impressions.

Google Fuchsia est déjà compatible avec le Google Pixel 3

Le Google Pixel 3 XL est le premier smartphone Android à faire tourner Fuchsia. Un développeur a en effet trouvé le moyen de rendre l’appareil compatible avec le futur OS multiplate-forme de la firme de la firme Mountain View. Mais à…

Google menace d’arrêter Google Actualités en Europe

Google Actualités pourrait fermer ses portes en Europe. Le service d’agrégation est directement visé par une nouvelle loi sur le droit d’auteur qui est en passe d’être adopté par l’UE. Google refusant de payer les éditeurs pour leurs contenus, le…

Honor View 20 : tout ce que l’on sait

Le Honor View 20 a été officiellement présenté en France. Fiche technique, design, prix, date de sortie, découvrez tout ce que l’on sait sur le smartphone avec écran troué et capteur photo de 48 MP. Suivez le guide !  Le…