Smartphones subventionnés : Orange et Bouygues réagissent au coup de maître de Free

 

Orange et Bouygues réagissent suite à la victoire de Free devant la Cour de Cassation concernant les smartphones subventionnés. Les opérateurs concurrents utilisent ce dispositif depuis des années et ces derniers vont devoir s’adapter. Le trublion sort grand gagnant de cette affaire, 6 ans après avoir bouleversé le marché en débarquant avec fracas.

smartphones subventionnes free bouygue orange

Free peut toucher 17 millions d’abonnés supplémentaires en mettant fin aux forfaits avec smartphone subventionné. La Cour de Cassation a rendu son verdict et s’est rangée du côté de l’opérateur de Xavier Niel. Orange, SFR et Bouygues Télécom proposent des offres incluant forfait et smartphone. Contre un engagement d’une certaine durée, l’appareil revient moins cher. Un système auquel Free n’a pas souhaité adhérer préférant rester fidèle à son ADN en proposant des offres sans engagement.

Smartphones subventionnés : les réactions d’Orange et Bouygues après la victoire de Free

Comme le relate 01Net, Bouygues Telecom n’a pas tardé à réagir suite à cette affaire : “cette décision de la Cour de Cassation concerne Free et SFR. Nous allons l’étudier pour évaluer s’il y a également des impacts pour Bouygues Telecom“. L’opérateur propose également des offres avec smartphones subventionnés.

De son côté, Orange s’explique : “En tout état de cause, cette décision n’a pas d’impact en l’état sur nos offres et sur nos clients. En termes de procédure, nous rappelons par ailleurs qu’une cassation entraîne un renvoi vers une nouvelle cour d’appel et un nouvel examen par cette dernière. Il ne peut être tiré aujourd’hui des conséquences directes sur le marché mobile de cette décision“. Orange semble donc particulièrement confiant, du moins en apparence.

Enfin, Free de son côté est le seul pour qui cette décision n’aura aucune incidence puisque l’opérateur propose une formule de location de smartphones. L’opérateur estime que cette décision exprime : « La reconnaissance de la subvention comme un crédit à la consommation pourrait rendre nuls certains forfaits avec les conséquences qui en découlent ». Que pensez-vous de cette victoire du trublion ? Quelle est votre opinion sur les Smartphones subventionnés ? N’hésitez pas à nous donner votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
fibre optique
Fibre optique : la France compte désormais plus de 10 millions d’abonnés

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) vient de publier les derniers chiffres du quatrième trimestre 2020 concernant la progression du déploiement de la fibre optique (FTTH) en France. Le pays compte aujourd’hui plus de 10 millions d’abonnés….

5g
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Free 5G
La 5G arrive d’ici quelques jours à Paris selon Free

La 5G ne va pas tarder à arriver sur Paris. Free a affirmé sur Twitter que la nouvelle génération de téléphonie mobile sera disponible dans quelques jours seulement dans la capitale. Xaniel Niel avait prévu l’activation des antennes pour fin…

antenne 4g barometre
La 4G de Free Mobile serait responsable de coupures TV

Free Mobile est accusé de priver des dizaines de Français de TV. D’après l’ANFR, une antenne 4G récemment déployée par l’opérateur perturbe le signal de la TNT. L’agence nationale des fréquences demande aux personnes concernées de déposer une réclamation. En théorie, Free Mobile est responsable…

bruxelles roaming abolition
Bruxelles va prolonger l’abolition du roaming en Europe jusqu’en 2032

Bruxelles veut prolonger la suppression du “roaming” ou des frais d’itinérances dans toute l’Union européenne pour les dix ans à venir. La Commission européenne souhaite garantir “la même qualité et la même vitesse de connexion” que dans leur pays d’origine…