Skype intègre désormais Cortana en copiant intégralement Google Allo

 

Microsoft est en train de déployer une nouvelle mise à jour pour son application Skype sur mobile, qui intègre désormais l'assistant personnel Cortana aux discussions. Il ne faut pas chercher très loin pour en comprendre l'origine : l'intelligence artificielle est ici intégrée presque exactement comme dans Google Allo, l'application de discussion instantanée de Google.

Skype

Est-on vraiment dans un monde “post-smartphone” ? Si le succès des nouveaux appareils sortant chaque année tend à balayer cette affirmation, notre utilisation effective de ceux-ci soutient énormément cette thèse. Aujourd'hui, ce sont avant tout des services qui composent notre utilisation du produit, bien plus que des biens comme c'était le cas auparavant.

C'est pourquoi toutes les applications se convertissent petit à petit vers ce nouveau modèle économique. Et Microsoft n'y est pas étranger : en rénovant intégralement Skype, le développeur cherche à prendre une part du juteux gâteau des applications de discussion instantanée, un service primordial sur nos smartphones. Et avec Cortana, il cherche également à être sur le terrain novateur des assistants boostés à l'IA.

Microsoft copie Google Allo avec Cortana dans Skype

1+1=2, il n'aura pas fallu longtemps pour relier ces deux services. Microsoft vient en effet d'annoncer qu'une nouvelle mise à jour de Skype était en cours de déploiement, qui intègre désormais Cortana au sein même des discussions sur le service. Si cette mise à jour est pour le moment limitée aux Etats-Unis, elle ne tardera certainement pas à être déployée plus largement.

Que peut-on y retrouver ? Tout simplement l'intégralité des fonctionnalités de Google Allo, avec exactement le même fonctionnement qui plus est. Dans vos conversations, vous pourrez appeler à l'aide Cortana qui se chargera de vous répondre ou même de créer des événements pour vous. Et à même l'application, il vous est possible de discuter directement avec l'intelligence artificielle de Microsoft.

Qu'on se le dise : l'annonce a beaucoup moins d'effet que celle de Google Allo, paraissant extrêmement réchauffée. Qui plus est, on est en droit de mettre un doute sur les capacités de Cortana alors que Google Assistant vient de prouver sa supériorité dans un test de QI. Toujours est-il que les fans de l'écosystème Microsoft peuvent désormais emporter leur assistant partout, ce qui est une bonne nouvelle en soi.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !
1
Google Maps proposera bientôt l’achat de tickets de métro

Google Maps se dote de nouvelles fonctionnalités. Au sein de l’application, il sera bientôt possible payer son stationnement mais aussi son ticket de métro ou de bus. Si plus de 80 agences de transport partenaires sont évoquées, on ne sait…

google chrome windows 7
Chrome va enfin consommer moins de RAM grâce à une mise à jour

Chrome va enfin consommer moins de mémoire vive. Grâce à une future mise à jour, le navigateur web de Google monopolisera moins de RAM sur Android, Windows 10 et Linux. Actuellement disponible en beta, cette fonctionnalité devrait débarquer sur la version…

whatsapp
WhatsApp retente d’imposer ses conditions d’utilisation controversées

Facebook a décidé de revenir à la charge autour des nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp. Malgré la polémique, la firme estime qu’un peu de pédagogie suffira à faire passer le changement. Le cas échéant, les utilisateurs ne pourront plus utiliser…

google youtube shorts 2
Shorts, le Tik Tok de Youtube, sera disponible bientôt

Youtube va attaquer Tik Tok de front avec Shorts, un nouveau format de vidéo. Testée avec succès en Inde, cette fonctionnalité sera disponible aux Etats-Unis dans les semaines qui viennent. Youtube annonce dans le même temps quelques améliorations sur sa…

coyote hausse des prix
Coyote augmente ses tarifs de 33 %, l’application passe à 7,99 €/mois

Coyote a imposée une hausse des prix sans précédent sur son application, faisant passer l’abonnement de 5,99 € à 7,99 €, soit une augmentation de 33 %. Pour justifier cette dernière, l’entreprise évoque un « investissement dans le développement de nouvelles alertes ». Une explication…